Partagez | .
 

 build a home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
LA DÉTERMINATION
MESSAGES : 65
DATE D’ARRIVÉE : 07/09/2014
AVATAR : teresa palmer.
CRÉDITS : romane.


MessageSujet: build a home.   Dim 12 Oct - 20:47

Je n'étais plus que poussières. Ombre de moi-même. La noirceur. La fatigue. J'étais traumatisée. Blessée. Abîmée. Et je ne possédais pas le droit. Pas le droit de me perdre dans les bras de l'homme que j'aimais. Au risque de sa vie. Au risque de son souffle, de son âme. C'était là que résidais ma plus grande torture. Celle de ne pas pouvoir lui dire, lui expliquer, lui livrer mes cauchemars. Je ne pouvais pas non plus en parler à mes frères. J'étais seule; Livrée à moi-même. Ce viol. Destiné à me détruire. Physiquement. Moralement. Je perdais tout. L'estime que je possédais de moi-même. Mon amour propre. Mais également la tendresse de mon mari. Sa présence. Sa douceur. Son réconfort. J'avais besoin de mes proches. Besoin de retrouver mes parents. Mes frères. Mon sang. Besoin d'être soutenue. Besoin d'être relevée. Besoin d'être. Tout simplement. Même si respirer me semblait être un combat. Perpétuel. Douloureux. Jamais. Moi. Cali. Je pensais pouvoir être à ce point perdue. Démolie. Cassée. Moi. Si optimiste. Dynamique. Positive. J'étais soumise à ce traumatisme qui me faisais frémir dès que je fermais les paupières. Personne ne pouvait m'aider. Personne. Alors j'étais là. J'entrais chez nous. Accueillie par le silence. Où était-il ? Où ? Personne ne répondait à mes appels, à mes cris. Personne. J'étais de nouveau seule. Tout en étant chez moi. Je grimpais les marches menant à la chambre. Pénétrais dans la chambre de Jaxon. M'allongeais sur son lit. Et je me livrais à une violente crise de panique. Laissant mes larmes se déverser. Se perdre dans l'étendu et l'intimité de l'endroit. J'avais besoin de mes proches. Besoin d'eux pour survivre. Mes doigts se resserraient contre l'oreiller que je tenais fermement. Je n'en pouvais plus de ces mensonges. Je n'en pouvais plus de cette souffrance. Libérez-moi. Soulagez-moi.

_________________
à ma mort, si je persiste à vivre.
moi j'entends déjà le premier cri,
que je lancerai à l'infini.
en guettant un écho aléatoire,
y a-t-il quelqu'un dans ce foutoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE FILS DE
MESSAGES : 313
DATE D’ARRIVÉE : 03/07/2014
AVATAR : Robbie Wadge
CRÉDITS : applestorm


MessageSujet: Re: build a home.   Dim 12 Oct - 21:19

Il n'y avait qu'une chose, qui arrivait à transpercer ton armure de petit con que rien n'atteint. C'était Will et Cali. Personne d'autre n'avait d'importance. Rien ne comptait si ce n'est leur bonheur à eux. C'est pour ça que t'étais dans la grande demeure familiale. Parce que t'avais promis à Will de passer la soirée avec lui. Et quand une promesse était faite à Will, elle se devait d'être respectée. Coûte que coûte. Tu ne voulais jamais voir la déception dans le regard de ton petit frère. Alors oui, t'avais passé l'après midi au musée, à regarder des insectes. Avec n'importe qui, t'aurais même pas pris la peine d'y mettre les pieds. Mais pour Will, tu pouvais faire l'effort. Vous vivez pas dans le même monde. Et c'était tant mieux. Tu pousses la porte de ta chambre. « Cali ? » D'abord étonné, tu paniques, quand tu vois sa poitrine se soulever en soubresaut. Tu t'approches d'elle, la faible lumière de dehors ne laisse aucun doute sur les larmes qui ont coulé sur son beau visage. Tu t'agenouilles à ses côtés, ta main secouant son épaule. « Cali ? » que tu demandes plus doucement cette fois. Tes doigts glissent sur ses joues, effaçant les larmes qui ont pu y couler. « Cali ? » Tes mots ne semblent pas l'atteindre. Elle te fait peur. Toi, Cali, tu la connais forte et courageuse. Pas perdue, brisée. Cali, c'est bien plus que ta grande sœur. C'est ton modèle, « C'est Raphaël, c'est ça ? » Ta main glisse dans tes cheveux, tirant sur tes racines. Tu sais pas quoi faire. Tu sais pas comment agir. Tu te relèves, traversant ta chambre d'un trait. « Je vais le tuer. » Oui c'est ça. Tu vas lui faire du mal, comme il a pu faire du mal à ta sœur. Tu n'imagines pas une autre possibilité. C'est Raphael. C'est de sa faute et il mérite de payer. Cali, personne ne lui fait du mal sans en payer les conséquences.

_________________
J'ai besoin de toi, que tu répares ma tête et mes sentiments qui fonctionnent plus bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA DÉTERMINATION
MESSAGES : 65
DATE D’ARRIVÉE : 07/09/2014
AVATAR : teresa palmer.
CRÉDITS : romane.


MessageSujet: Re: build a home.   Mar 14 Oct - 19:52

"Cali ?" J'essayais de me cacher. Immédiatement. Je ne tenais pas à ce que mon petit frère puisse découvrir ma faiblesse. Mon mal-être. Je ne tenais pas à ce qu'il puisse réaliser à quel point j'étais mal. Désemparée. Sentir sa main contre mon épaule me fit réellement prendre conscience de sa présence. "Cali ?" Ses dents s’emparaient de mes larmes. "Cali ?" Je ne réagissais pas. Je ne voulais pas réagir et admettre mes blessures. Il allait me questionner. Il allait tenter de comprendre la raison de ce chagrin. C'était normal. Moi-même. Moi-même je retournais le ciel afin d'apaiser ses peines, afin de soulager son palpitant des maux qui l'encombraient. Je survolerais le monde pour lui. Pour Will. "C'est Raphaël, c'est ça ?" "Non !" murmurais-je aussitôt. Je ne pouvais pas le laisser croire que Raphaël était la cause de tout ce qu'il venait de découvrir. Non. Je ne pouvais pas le laisser croire que Raphaël avait causé ce tsunami. "Je vais le tuer." Je me redressais alors. Enfin. Et je me jetais dans ses bras, les nouant autour de sa nuque. Mon visage se perdit contre son cou. Je le respirais. Cherchais à retrouver son odeur afin de m'apaiser. J'avais besoin de lui pour vivre. Besoin de lui pour me redresser. Mais jamais. Jamais je ne le formulerais. Parce que c'était moi, le repère, la femme forte. La solide. C'était moi qui devait montrer le chemin aux autres. Je n'avais pas le droit de m'effondrer. Putain. "Non. Ce n'est pas Raphaël Jaxon, tout est entièrement de ma faute." Du bout de mes doigts, je caressais le bas de son crâne. "Nous divorçons. C'est de ma faute." Et je pleurais. Encore. Putain. Arrêtes-toi Cali, il ne peut pas te comprendre. Il ne pourra jamais te comprendre. Cherches de penser que tu peux t'en faire un allié, un pilier pour te soutenir. Si tu l'entraînes dans ta chute, il ne s'en sortira pas vivant. Tu comprends Cali ? Comprends. C'est important. Nécessaire. Vital. 

_________________
à ma mort, si je persiste à vivre.
moi j'entends déjà le premier cri,
que je lancerai à l'infini.
en guettant un écho aléatoire,
y a-t-il quelqu'un dans ce foutoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE FILS DE
MESSAGES : 313
DATE D’ARRIVÉE : 03/07/2014
AVATAR : Robbie Wadge
CRÉDITS : applestorm


MessageSujet: Re: build a home.   Ven 17 Oct - 17:47

Jamais tu n'avais vu Cali pleurer. Des petites larmes peut être. Mais cette douleur, tu ne l'avais jamais vu sur le visage de ta grande sœur. Ca te vrille le cœur. Cali, c'est un rayon de soleil, une force de la nature. Cette fille allongée, ce n'est pas l'image que tu as d'elle. Tu sais pas quoi faire. Tu sais pas comment te comporter. Tu veux apaiser ses peines. T'es prêt à tout pour qu'elle arrête de pleurer. Tu sais qu'aucune limite ne saura te retenir, qu'il n'y a rien que tu ne ferais pas pour ta sœur. « Non ! » Son murmure t'arrête. Ta main sur la poignet de porte, t'es incapable de bouger. T'as besoin de taper quelque chose. Les larmes de Cali portent un nom, tu en es convaincu. Et il va payer. Tu te retournes vers elle, juste à temps pour la voir sauter dans tes bras. Sous le choc, tu recules quelque peu, avant d'entourer la taille fine de ta sœur, la plaquant contre toi. Tu ne sais pas ce qui se passe. Tu ne comprends absolument rien, mais tu sais que Cali en a besoin. Alors tu l'enlaces. Ta main glisse dans son dos, cherchant à l'appaiser par ton contact. « Ca va aller Cali. » Tu sais que ces paroles sont vides de sens, mais c'est ce qu'on dit dans ces cas là non ? « Non. Ce n'est pas Raphaël Jaxon, tout est entièrement de ma faute. » Tu caresses ses cheveux. Tu ne comprends rien à ce qu'elle essaye de te dire. Ca ne peut pas être la faute de Cali. « Nous divorçons. C'est de ma faute. » Impensable. Cali est parfaite. Elle n'est jamais fautive. « Qu'est ce qui s'est passé ? » que tu demandes doucement, tes lèvres sur sa tempe. « Je peux pas tout arranger, si tu me dis pas ce qui s'est passé. » Et toi, tu veux tout arranger. T'as besoin de tout arranger.

_________________
J'ai besoin de toi, que tu répares ma tête et mes sentiments qui fonctionnent plus bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA DÉTERMINATION
MESSAGES : 65
DATE D’ARRIVÉE : 07/09/2014
AVATAR : teresa palmer.
CRÉDITS : romane.


MessageSujet: Re: build a home.   Ven 31 Oct - 9:52

"Qu'est ce qui s'est passé ?" Je ne peux pas te le dire Jaxon. Je ne peux pas te dire la vérité. Je risquerais de te perdre, de te blesser, de provoquer ta perte. Cet enculé m'empêchait de me livrer aux personnes les plus importantes pour moi. Il voulait s'en prendre à eux. C'était terrifiant de constater à quel point un individu pouvait désirer notre souffrance, notre mal. Qui pouvait me voir aussi faible, aussi assombri ? C'était apeurant. Destructeur. J'allais tout perdre. En tentant de les protéger. "Je peux pas tout arranger, si tu me dis pas ce qui s'est passé." "Je ... Rien en s'arrangera Jaxon." Je préférais garder mon visage niché dans le creux de sa nuque. Je resserrais mes doigts contre son pull. Je m'y accrochais, fermemrent, par peur de m'écrouler de nouveau. C'était bien trop difficile. Une épreuve sur-humaine. Je ne me sentais plus capable de continuer à avancer. J'avais devoir fuir. Loin. M'évader. M'envoler. Pour leur offrir la paix. Me rassurer concernant leur sécurité. Mes peines ? Ma douleur ? A jamais présente. Constante. "Pour une fois, j'aimerais que tu ne cherches pas à comprendre. S'il-te-plaît." Une demande, entre deux sanglots. "C'est fini Jaxon, c'est fini." Je tremblais. J'avais tellement froid malgré notre étreinte. Je me sentais tellement vide. Fatiguée. Affaiblie. Comment remonter la pente ? Comment retrouver une once d'espoir ? Je ne pensais pas pouvoir atteindre la fin de ce tunnel. J'y étais piégée. Coincée. "Pour toujours."

_________________
à ma mort, si je persiste à vivre.
moi j'entends déjà le premier cri,
que je lancerai à l'infini.
en guettant un écho aléatoire,
y a-t-il quelqu'un dans ce foutoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE FILS DE
MESSAGES : 313
DATE D’ARRIVÉE : 03/07/2014
AVATAR : Robbie Wadge
CRÉDITS : applestorm


MessageSujet: Re: build a home.   Jeu 6 Nov - 22:50

« Je... Rien en s'arrangera Jaxon. » Ton cœur se serre. T'as jamais vu Cali dans cet état. Tu te sens impuissant. T'aimerais pouvoir lui apporter ton aide, faire taire ses larmes, lui redonner le sourire qui lui va si bien. Tu resserres ton emprise autour de son frêle corps, tentant de lui transférer un peu de ta chaleur. « Pour une fois, j'aimerais que tu ne cherches pas à comprendre. S'il-te-plaît. » Chacun de ses sanglots sont l'équivalent d'un coup de poignard dans ton cœur. Tu peux pas rendre les armes. T'en es incapable. Tu peux pas te résoudre à laisser Cali en larmes. « C'est fini Jaxon, c'est fini. » Tu fronces les sourcils, déposant tes lèvres sur son front pour la rassurer. « Pour toujours. » T'as jamais aimé Raphaël. T'as toujours pensé que Cali méritais mieux que cet homme imbus de lui-même. Mais Cali, elle avait jamais eu l'air aussi heureuse qu'à ses côtés. « ça va aller, Cali. Je te promets. » Tu essuyes les larmes qui ont coulé le long de ses joues. Tu sais très bien que t'as aucun moyen de lui redonner le sourire, que ta promesse, elle sera peut être brisée, mais tu feras tout pour. « Qu'est ce qui s'est passé avec Raphael ? » que tu demandes doucement. « On va descendre. On peut se faire une grosse coupe de glace comme quand on était petit et tu vas tout me raconter, d'accord ? » Dis moi qui t'as fait du mal que je lui rende la pareille.

_________________
J'ai besoin de toi, que tu répares ma tête et mes sentiments qui fonctionnent plus bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA DÉTERMINATION
MESSAGES : 65
DATE D’ARRIVÉE : 07/09/2014
AVATAR : teresa palmer.
CRÉDITS : romane.


MessageSujet: Re: build a home.   Lun 10 Nov - 10:10

"Ca va aller, Cali. Je te promets." Non. Rien n'irai mieux. Rien. Et encore moins mes relations avec Raphaël, mes frères. J'allais sombrer. J'allais continuer à me perdre dans mes mensonges sans pouvoir en sortir. J'en étais obligée. M'oublier pour leur permettre d'exister. C'était difficile. Mais je ne risquerais jamais leur souffle. Jamais. J'ignorais de quoi était capable cette pourriture. J'ignorais même son identité. Je savais seulement que son souffle m'avait terrorisé, sa voix également. Je ne le défierais pas. Jamais. Je n'en avais pas le droit. Je n'en possédais pas la force.  "Qu'est ce qui s'est passé avec Raphaël ?" Jaxon. Je fermais mes paupières. Essayant de ne pas me perdre de nouveau dans des larmes que je n'arriverais pas à maîtriser. "On va descendre. On peut se faire une grosse coupe de glace comme quand on était petit et tu vas tout me raconter, d'accord ?" "Si tu veux" murmurais-je, peu convaincue. J'essayais néanmoins de paraître enthousiaste. Tu parles, ce n'était que des conneries. Je me redressais, mes jambes tremblaient. Je m'aggripais à son bras, à sa main, sur laquelle je venais de replier l'ensemble de mes doigts. J'embrassais sa joue. Et nous entraînait dans la cuisine. Bien décidée à ignorer les questions qu'il venait de me poser. Lui mentir, inventer des conneries expliquant la fin de ma relation ? Jamais. "Et toi, comment vas-tu ?" J'essayais de sourire, j'essayais d'y croire. "Tu continues de vivre essentiellement la nuit ?" Des questions. Toujours des questions. A quoi allait-elle aboutir ? Sûrement pas à un retournement de situation. Jaxon ne lâcherait pas. C'était de famille. Nous étions tenaces. Mais j'espère qu'il comprenne mon désir de silence.

_________________
à ma mort, si je persiste à vivre.
moi j'entends déjà le premier cri,
que je lancerai à l'infini.
en guettant un écho aléatoire,
y a-t-il quelqu'un dans ce foutoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE FILS DE
MESSAGES : 313
DATE D’ARRIVÉE : 03/07/2014
AVATAR : Robbie Wadge
CRÉDITS : applestorm


MessageSujet: Re: build a home.   Mer 12 Nov - 19:11

« Si tu veux. » Non, Cali, c'est pas ce que je veux. Ce que je veux, c'est revoir ton sourire épanouie de la fille, qui a le monde à ses pieds. Ce que je veux, c'est voir tes yeux pétiller. Ce que je veux, c'est t'épargner, te protéger du monde entier. Tu vois, on n'a pas toujours ce qu'on veux dans la vie. Mais ça fera l'affaire. T'enroules ton bras autour de ses épaules avant de vous diriger vers la cuisine. « Et toi, comment vas-tu ? » Bien essayé Cali. Vraiment. Je vais te distraire, mais j'abandonnerais pas pour autant. « Très bien. J'ai une nouvelle voiture, un vieux taco que j'ai récupéré et que je vais pouvoir retaper de A à Z. » Ca m'évitera de penser à ce qui est arrivé à l'ancienne, à ce qui lui est arrivé à elle. Tu tournes le dos à ta sœur, camoufle ton regard qui s'assombrit. T'en profites pour ouvrir le congélateur. « On a de la glace à la vanille, noix de pécan et de la glace sans matière grasse ? » Tu fronces les sourcils, incrédule. « Ca doit être un truc de pimbêche. » Votre belle-mère adorée. Tu sors deux bols, deux cuillères, la crème chantilly et tout ce qui va avec. « Tu continues de vivre essentiellement la nuit ? » Tu t'assois face à elle, haussant les épaules. Il y a pas si longtemps, c'était Ohara face à toi. Et regarde comment ça c'est fini. « C'est plus facile de camoufler ses démons la nuit. » Tu lui tends une cuillère. « C'est pas ce que tu fais ? » On est du même acabit. Des Matthews. Des personnes incapables d'affronter nos émotions. Incapables de les laisser transparaitre. On prétend. C'est facile de prétendre. Nos mondes s’effondrent, mais on continue de vivre.

_________________
J'ai besoin de toi, que tu répares ma tête et mes sentiments qui fonctionnent plus bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA DÉTERMINATION
MESSAGES : 65
DATE D’ARRIVÉE : 07/09/2014
AVATAR : teresa palmer.
CRÉDITS : romane.


MessageSujet: Re: build a home.   Jeu 20 Nov - 21:27

"Très bien. J'ai une nouvelle voiture, un vieux taco que j'ai récupéré et que je vais pouvoir retaper de A à Z." Je souriais en écoutant les paroles de mon frère. J'essayais de me consacrer dessus. D'oublier mes maux. Mes larmes. Ma douleur. Je croisais mes doigts entre eux. Essayais de rester immobile, pour ne pas risquer de me briser. De me blesser. "On a de la glace à la vanille, noix de pécan et de la glace sans matière grasse ? Ca doit être un truc de pimbêche." "Vanille s'il-te-plaît, merci beaucoup." Jaxon, attentionné. Délicat. J'aimais le voir ainsi. Il se préoccupait tant de Will. Tout comme moi. Mais j'étais moins présente pour eux depuis que je vivais aux côtés de Raphaël. Jaxon. Endossait le rôle de frère. De père. De tuteur. De mentor. Il était un répère pour Will. Il ne pouvait pas s'en passer. Il ne pourrait jamais s'en passer. "C'est plus facile de camoufler ses démons la nuit. C'est pas ce que tu fais ?" J'étouffais un soupire, fatiguée. "Si, probablement." Je regardais ma glace. Sans appétit. Sans envie. Mais je me forçais. Pour Jaxon. Pour l'image que je devais continuer à posséder. Celle de la femme forte. Fière. Douce. Présence pour autrui. Et je ne voulais pas être cette femme faible, détruite, cassée. Brisée. Je ne pouvais pas l'être. Mon petit frère comptait sur moi. Sur mes épaules. Cela ne pouvait pas être l'inverse. "Quels sont tes démons ?" lui demandais-je, ignorant pourquoi je ne lui avais jamaisé posé cette question. Pourtant évidente. "Tu sais, il faudrait parfois que tu oses affronter la lumière ... Il pourrait t'arriver de belles choses." J'esquissais un sourire. Pensant à Raphaël. Que j'avais rencontré sur mon lieu de travail. Que j'avais accepté. Sans me questionner.

_________________
à ma mort, si je persiste à vivre.
moi j'entends déjà le premier cri,
que je lancerai à l'infini.
en guettant un écho aléatoire,
y a-t-il quelqu'un dans ce foutoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE FILS DE
MESSAGES : 313
DATE D’ARRIVÉE : 03/07/2014
AVATAR : Robbie Wadge
CRÉDITS : applestorm


MessageSujet: Re: build a home.   Mar 25 Nov - 20:57

Un sourire se dessine sur les traits de ta grande sœur. Un tout petit de rien du tout. Il est un peu forcé sur les bords. Tu sais qu'il est pour toi, pour te rassurer, mais égoistement, tu t'en contentes. Cali, tu n'aimes pas l'imaginer fragile. De vous tous, c'est elle, la plus forte, la raison que la famille Matthews tient encore debout. « Vanille s'il-te-plaît, merci beaucoup. » Tu lui rends son sourire avant de lui mettre une boule énorme de glace dans un bol, le tout accompagné de chantilly, histoire de la remplumer un peu. « Si, probablement. » Évidemment même, Cali. On est des Matthews. C'est dans nos gênes. On camoufle nos démons, on prétend que le monde tourne rond. A force, on finira par y croire. « Quels sont tes démons ? » Tu hausses les épaules avant de t’asseoir face à elle. « Tu sais, il faudrait parfois que tu oses affronter la lumière... Il pourrait t'arriver de belles choses. » C'est le visage d'Ohara qui te vient en tête, Ohara te souriant, assise à la même place que ta grande sœur. C'est Ohara ta lumière. Mais toi, t'es son ombre, la noirceur de la nuit, qui a sali son innocence. « J'ai rencontré quelqu'un. » que tu murmures comme un secret. Le pire des aveux. T'es devenu comme les autres, un pauvre mec, qui reste chez soi pour éviter la jolie brune. « Mais quand je me suis rendu compte que ça pourrait être une belle chose, c'était trop tard, j'avais déjà merdé. » Et tu l'avais perdu. Avant même de l'avoir. Elle t'avait laissé voir un soupçon de lumière. Puis, plus rien. Le silence.

_________________
J'ai besoin de toi, que tu répares ma tête et mes sentiments qui fonctionnent plus bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA DÉTERMINATION
MESSAGES : 65
DATE D’ARRIVÉE : 07/09/2014
AVATAR : teresa palmer.
CRÉDITS : romane.


MessageSujet: Re: build a home.   Jeu 4 Déc - 18:55

"J'ai rencontré quelqu'un." La surprise. Tu n'étais pas capable de masquer ton étonnement, il se lisait dans tes yeux. A travers ton corps qui se redressait, attentif à ses paroles. Jaxon ne te parlait pas des femmes qui partagaient son lit, jamais. C'était probablement l'une des premières fois. La première fois. Tu glissais une cuillière de ta glace entre tes lèvres, soulagant ta gourmandise, tes désirs. "Mais quand je me suis rendu compte que ça pourrait être une belle chose, c'était trop tard, j'avais déjà merdé." "Apprends à laisser les gens t'aimer, Jax." Tu le connaissais, tu savais comment il agissait, comment il se renfermait lorsque ses sentiments possédaient trop d'ampleur. Tu le remarquais. Rien qu'avec toi, avec Will. Jaxon ne savait pas aimer, ne savait pas se laisser aller. Tout était compliqué, tout était trop compliqué pour lui. "Alors tout devrait bien se passer ..." que tu lui soufflais, avec un sourire qui se voulait convaincant sur les lèvres. "Et puis tu sais, il faut apprendre à réparer ses erreurs plutôt que d'essayer d'en faire abstraction." Cette réflexion que tu murmurais, tu devrais l'appliquer à toi-même. Tu l'appliquais à toi-même. Or. Ce n'était pas le cas pour ta situation, ce n'était pas ce que tu faisais croire à tous. Ton mensonge était flagrant, et tu venais de lui offrir un nouvel indice lui permettant de le comprendre. Stupide réflexion. Tu te pinçais la lèvre, et t'essayais de manger. Tu faisais abstraction.

_________________
à ma mort, si je persiste à vivre.
moi j'entends déjà le premier cri,
que je lancerai à l'infini.
en guettant un écho aléatoire,
y a-t-il quelqu'un dans ce foutoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE FILS DE
MESSAGES : 313
DATE D’ARRIVÉE : 03/07/2014
AVATAR : Robbie Wadge
CRÉDITS : applestorm


MessageSujet: Re: build a home.   Mer 17 Déc - 15:21

« Apprends à laisser les gens t'aimer, Jax. » Tu relèves la tête et la regarde comme si une deuxième tête venait de lui pousser, Cali le cerbère des enfers. Elle avait perdu la raison. Tu n'empêchais personne de t'aimer, tu ne méritais pas leur amour certes, mais... mais quoi Jax ? Tu penses pas que ta sœur te connait mieux que quiconque ? « Je... » Les mots se perdent. Peut être qu'elle a raison. Après tout, t'as jamais vu l'intérêt de l'amour. T'as jamais compris pourquoi les gens perdaient la raison par amour, pourquoi on se contentait d'une personne quand il y avait 6 milliars d'âme dans le monde et te voilà à ne regarder plus qu'elle. « Et toi tu le laisses t'aimer Raphaël ? » A défaut de comprendre ce qu'il se passe dans ta tête, t'attaques ta sœur, c'est tellement plus simple. « Alors tout devrait bien se passer... » T'en doutais fortement. Tu l'avais perdu. Elle avait rendu les armes, mis un terme à ce truc entre vous, c'était fini. Plus de chance. «  Et puis tu sais, il faut apprendre à réparer ses erreurs plutôt que d'essayer d'en faire abstraction » Tu fronces les sourcils, ta cuillère reste en suspens à quelques centimètres de ta bouche. Tu reposes ta cuillère dans ton bol, détaillant ta grande sœur du regard. Ta belle grande sœur pleine de vie qui se fane sous tes yeux. « Tu fais abstraction de quoi Cali ? » Dis-moi, Cali. S'il te plait. « C'est quoi ton erreur ? » Ces mots te semblaient impensables, Cali ne faisait jamais d'erreur.

_________________
J'ai besoin de toi, que tu répares ma tête et mes sentiments qui fonctionnent plus bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA DÉTERMINATION
MESSAGES : 65
DATE D’ARRIVÉE : 07/09/2014
AVATAR : teresa palmer.
CRÉDITS : romane.


MessageSujet: Re: build a home.   Dim 4 Jan - 11:45

"Je ..." Dérouté. Il te semblait dérouté, un brin perdu, et totalement incertain. Tu te pinçais la lèvre. Fronçant légèrement les sourcils. Jaxon, perdu par des sentiments. Cela ne te semblait pas anormal. Néanmoins, c'était la première fois qu'elle te faisait part d'émotions de la sorte. L'amour. Connaissait-il ce sentiment, si fort, si prenant ? Toi. Tu le savais. T'en crevais actuellement. Tu te battais. Par amour. Essayant de mentir tes sentiments. De tromper ton mari. Tu mentais à ton entourage. Par amour. Même si cela était d'une douleur des plus atroces. Insoutenables. Tu te forçais. Te combattais toi-même. "Et toi tu le laisses t'aimer Raphaël ?" "A l'instant même où Raphaël à poser son regard sur moi, j'ai su que nous allions vivre une histoire des plus folles." Ces quelques mots te déstabilisaient, mais tu essayais de ne rien laisser paraître. "Je n'ai jamais cherché à fuir cette histoire." As-tu compris le message frangin ? Vis. Vis ce que tu as à vivre. Le reste viendra après. Mais ne te questionnes pas. Laisses-toi guider, porter par cette histoire. Par ce que tes sentiments te disent. Un soupire t'échappa, tu glissais ton regard sur son visage, essayant de lui souffler les paroles qui l'apaiseront. Les paroles suceptibles de l'aider. "Tu fais abstraction de quoi Cali ?" Un rire nerveux t'échappa. Il était question de lui. Pas de toi. "C'est quoi ton erreur ?" Tes mains retombèrent contre la table. Tu soupirais. Tu avais envie de tout lui avouer. Mais tu savais que cela pouvait également le faire tomber. Alors tu fermais ta gueule. Tu te concentrais pour éviter de faire rouler tes larmes. Tu t'enfermais dans une bulle. Les traits tirés. Le visage fermé. Tu n'étais pas la Cali qu'il connaissait depuis toujours. "Je ne vois pas de quoi tu parles." Voix sèche. Directe. Tu te redressais afin de quitter cette table. "Il n'y a rien de reparable dans notre histoire, c'est terminé." Tu te dirigeais vers le lavabo, glissant tes mains glacées dans l'eau brûlante. Putain.

_________________
à ma mort, si je persiste à vivre.
moi j'entends déjà le premier cri,
que je lancerai à l'infini.
en guettant un écho aléatoire,
y a-t-il quelqu'un dans ce foutoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: build a home.   

Revenir en haut Aller en bas
 

build a home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Construire un home studio chez soi
» Construction Home Studio et Cabine
» tribo-tone home made
» Config Home Studio sur Mac: feedbacks? :)
» Conseils Moniteurs Home Studio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: West San Francisco :: Sunset District-