Partagez
 

 idole des connes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coleen Stark
Coleen Stark
LA PERCHÉE
MESSAGES : 459
DATE D’ARRIVÉE : 18/05/2014
AVATAR : mimi elashiry.
CRÉDITS : yin.yang


idole des connes. Empty
MessageSujet: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:06

Coleen Stark
nom ☇ stark. prénoms ☇ coleen. age et date de naissance ☇ vingt-deux ans, née le premier décembre à san francisco. nationalité ☇ américaine. origine ☇ brésilienne. statut social ☇ célibataire. orientation sexuelle ☇ bisexuelle. niveau d'étude ☇ elle s'est arrêtée après le baccalauréat. job ☇ plombière. revenus ☇ élevés, elle a compris qu'elle pouvait gagner de l'or en faisant ce que personne ne souhaite faire. statut familial ☇ petite dernière d'une grande fratrie, elle a quatre frères aînés. traits de caractère ☇ fraîche, dynamique, passionnée, révoltée, franche, directe, brusque, tactile, joueuse, charmeuse, possessive, colérique, capricieuse, ouverte d'esprit, têtue, aventurière, désordonnée, charismatique, souriante, sportive, lunatique, vulgaire, curieuse, physiquement insensible. tentations ☇ les glaces à la menthe, l'odeur d'une cigarette, dépasser ses limites, un regard enivrant, s'acheter une nouvelle paire de chaussure. % de tentation ☇ 100 %.

Fille unique d'une grande fratrie, ses frères lui ont appris de nombreuses choses. La confiance, à se battre et à garder la tête haute. Désormais, c'est une championne de call of duty, de baseball, de skate-board et de combat à mains nues. ≈ Elle s'est fait tatouer le mot "liberté" sur sa cuisse gauche. ≈ Son insensibilité à la douleur la pousse à être une véritable casse-cou, qui n'a peur de rien. Tu lui demandes de sauter d'une falaise, elle saute. Elle s'est déjà retrouvée à plusieurs reprises hospitalisées à cause de ses conneries. ≈ Elle adore agir à l’opposé de ce qu’on attend d’elle, c’est une petite chieuse qui prend son pied à vous emmerder. ≈ C’est une grande folle qui ose montrer ses seins aux hommes en manque de sexualité, qui n’hésites pas à détruire les châteaux de sable des enfants ou qui boit les verres que les autres ont commandés. ≈  Coleen n'a également pas peur d'extérioriser ses sentiments. Si elle t'aime, elle te le dira. Si tu pues, elle te le dira. Si tu es moche, elle te le dira. ≈ Amatrice de sensations fortes, elle passe son temps à chercher de nouvelles idées pour retrouver son adrénaline. ≈ Coleen déteste le système scolaire, l’apprentissage, et l’école, tout simplement. Pourtant, elle est loin d’être conne. Plombière depuis maintenant quatre ans, elle apprécie ce métier qui lui permet d'être totalement indépendante et libre financièrement. ≈ Insouciante, elle croit en l’amour, le véritable. ≈ Elle est passionnée par les Walt Disney et connaît le Livre de la Jungle par cœur. A côté de ça, elle raffole des films d’horreur. Curieuse, elle se moque des préjugés et des règles dictant la bonne conduite à suivre, elle suit toujours son instinct et ses questions indiscrètes. ≈  Amatrice de breakdance, elle fait partie d’un crew et adore passer de nombreuses heures avec eux afin de s’entraîner. ≈ Son moyen de déplacement est le skate-board ou la trottinette. ≈ Elle adore danser, chanter dans des karaokés, porter des vêtements masculins, roter en public, choquer des personnes âgées, manger des glaces à la menthe, embrasser des inconnus, dormir nue, fumer des substances illégales, mentir à ses parents, inventer des histoires irréalistes la concernant.
depuis quand es-tu sur san francisco, et que viens-tu y faire ☇ Tu connais l'histoire du petit coquillage ancré à son rocher ? C'est moi. Je suis ancrée à cette ville. Je n'y partirais pas tant que le vent ne me portera pas ailleurs. Ne cherches pas à comprendre pourquoi, je ne bougerais pas. C'est tout. si tu devais choisir un pays sur la planète, ce serait lequel ☇ l'Afrique. Quoi de plus excitant que de se retrouver nez-à-nez avec un lion et de lui hurler à la gueule ? Dis-moi, quoi ? Rien. Alors oui, je choisis l'Afrique. Parce que c'est là-bas que se trouve les plus beaux mammifères - quand tu retires l'homme, bien évidemment. Rien n'égale un torse magnifiquement dressé. as-tu déjà été tenté de tout recommencer à zéro dans ta vie, l'as-tu fais ☇ Je le fais, cinq fois par jours. Trois-cent jours par an. Non mais mec, c'est quoi tes questions ? Je ne me la suis jamais posée et je m'en fous en fait. Je vis. C'est le plus important ? Alors, oui, peut-être que parfois nous recommencer à zéro. Et alors ? Nous sommes et resterons toujours les mêmes. Impossible d'effacer ce qui sera ancré à jamais en nous.


« AND I AM SO TEMPTED TO TOUCH. TEMPTED TO GET. »
prénom/pseudo ☇ toujours l'inconnue. fuseau horaire ☇ toujours la france. présence ☇ toujours vingt-quatre heures sur vingt-quatre. avis général ☇ toujours parfait. arrivée par ☇ toujours bazzart. scénario/inventé ☇ mon premier et dernier inventé. avatar ☇ shailene woodley d'amour. crédits ☇ gentle heart.

will you be my temptation ~

There's something inside you,
it's hard to explain
They're talking about you boy,
but you're still the same


Un bruit assourdissant m’éjecta de mes pensées. Quelqu'un venait d'entrer dans ma voiture, défonçant probablement mon coffre. Oh la petite saloperie. Je retirais déjà ma ceinture, tremblante. "Oh putain de merde de putain de petit con de connard !" hurlais-je tout en sortant violemment, furieuse. J'enfonçais mes doigts dans cheveux tandis que j'observais avec stupéfaction l'état de mon véhicule. "Mais putain d'abruti de crétin écervelé "! Je la sentais, je la sentais cette monstrueuse colère destructive m'envahir le corps tout entier. J'allais le frapper, j'allais le frapper ce pauvre con. J'étais fatiguée de vivre dans un monde remplis par tant de crétins incapables de se concentrer plus de deux minutes sur la même chose. Je laissais mes doigts glisser sur mon coffre abîmé, défoncé, plié. Mais merde. Merde. Merde. "On ne t'as jamais appris à conduire ?"  "Pardon ? Parce que c'est de ma faute maintenant si tu ne sais pas poser ton pied d'abruti sur le frein ?" rétorquais-je aussitôt, tout en plongeant mon regard dans celui de cet étrange inconnu qui venait de pousser ma voiture à la poubelle. En plus, il avait ce visage, arrogant et hautain, de ceux que je détestais plus que tout. "La pétasse va se calmer ! Tu es au courant que tu viens de freiner brusquement et sans raisons ?" La pétasse, la pétasse ? Mais pour qui se prenait-il. Je grognais, montrant réellement mes dents. "Mais fermes ta gueule ! Il y avait un chien qui traversait. Tu as cru que j'allais en faire de la compote peut-être ? " hurlais-je, me souciant peu des klaxons des voitures nous entourant. "Un chien, t'as pilé pour un chien ?! Risquant nos deux vies ? Mais tu es complètement tarée ma pauvre fille !" "C'est moi la folle, c'est moi la folle ? Mais vas t'acheter un putain de miroir et regardes-toi ! Regardes à quel point tu es dénué d'intelligence !" Gamine, j'allais taper sur l'un de ses pneus avec le bout de mon pied. Je devrais me taire et cesser d'agir de manière aussi impulsive ? Jamais. J'étais conne, j'en étais consciente mais jamais, Ô non jamais, je ne me laisserais faire par un mec de la sorte. De ceux qui se pensent supérieurs et bien plus intelligents que toi. "C'est ton putain de problème ?" me demanda-t-il tout en attrapant mon poignet. "Lâches-moi !" Il me serra davantage. "Au viol, AU VIOL !" hurlais-je tout en allant frapper son torse. J'étais complètement folle. Et lui, surpris, se recula de quelques mètres. Son regard en disant long sur ses intentions. Il rêvait de me tuer. Et moi, avec mon âme de justicière, j'attrapais un cailloux sur le sol et allait le balancer sur son pare-brise. Celui-ci se déchira, doucement, petit à petit, pour finir par exploser. Fière de moi, je tournais les talons et grimpais dans ma voiture. Je savais que je n'obtiendrais rien d'autre de la part de ce crétin du mépris. "Mais vas te faire interner ! Grosse tarée ! Mais putain tu es complètement folle !" gueula-t-il, gesticulant dans tous les sens. Énervée, je sortais ma main par la fenêtre et lui montrais mon bel annulaire. Doigt d'honneur, dans ta gueule, connard. Déterminée, je démarrais brusquement mon moteur, provoquant un bruit infernal. Puis je démarrais, m'échappant à toute vitesse. Loin de cette scène de crime.

"Qui a terminé le papier toilette ? Ce n'était pas le moment de poser sa crotte !" criais-je tout en sortant des toilettes de cette piteuse boîte de nuit. Surprise, je tombais nez-à-nez avec cet homme qui avait bousillé l'arrière de ma voiture, dont j'avais explosé le pare-brise, qui m'avait traité de pétasse et qui avait hanté l'une de mes nuits. J'écarquillais les yeux. Un fantôme. Le fantôme d'un criminel séjournait face à moi. "Oh merde !" pensais-je à haute voix, consciente qu'entre ses quatre murs de
carrelage, il pouvait me faire payer pour ce que je lui avais fait. Je pouvais néanmoins en faire autant. Coleen, penses au dernier épisode de Walking Dead que tu as vu. Souviens-toi comment castrer en deux prises un homme, souviens-toi comment lui faire mal sans te blesser toi-même. "Quelle agréable et belle surprise, je ne pouvais pas rêver meilleure compagnie que celle d'une ingrate automobiliste !" "Toujours aussi intelligent !" soufflais-je tout en allant glisser mes mains sous l'eau tiède, sous la robinet à côté du sien. J'essayais d'oublier ma rancune, j'essayais de ne pas penser aux frais que j'avais dû dépenser pour réparer mon véhicule. J'essayais d'oublier. Mais j'en étais incapable. Alors, moi, et mon intelligence digne d'une gamine de quatre ans, j'appuyais sur l'arrivée d'eau et laissais un violent filet de flotte lui tomber au visage, mouillant sa chemise et sa pauvre gueule d'ange. Je ricanais, fière de cette stupide connerie. "Mais tu n'es pas sérieuse là j'espère ?! beugla-t-il, avant de me laisser à son tour de l'eau. Je rigolais, toujours. Qu'est-ce que ça pouvait bien me faire ? Ce n'était rien qu'un peu d’humidité pour mon corps débordant de chaleur à cause de la pression ambiante. Lui, plongea son regard noir dans le sien, me faisant comprendre que je dépassais ses limites de tolérances. "Des problèmes de constipations chéri, tu as besoin d'un médicament pour t'aider à déféquer ?" "Mais fermes-la un peu ! T'es bonne qu'à raconter de la merde !" me répondit-il, sèchement, tout en nettoyant avec sa paume son visage humide. "C'est bien à toi de parler de merde !" Une gamine, une véritable gamine. Surtout lorsqu'il s'agissait d'emmerder le monde m'entourant. Je l'observais finir de se nettoyer le visage, je l'observais frotter sa chemise, j'attendais qu'il soit propre pour recommencer mon acte enfantin et je lui éclaboussais de nouveau le corps par le biais d'un furtif jet d'eau. Furieux, il me traita par toutes les insultes inimaginables et frappa de son poing contre le lavabo. Étrangement, j'avais la sensation de me retrouver face à moi-même. Il réagissait comme je réagirais. Il me répondait comme je répondrais. Il gesticulait comme je gesticulerais. Étrange situation. "Tiens, un mouchoir !" lui balançais-je tout en esquissait un charmant clin d’œil. Fière de mes plaisanteries, je me quittais cette pièce. Laissant de nouveau derrière moi un homme en colère.

Je frappais à la porte et pénétrais dans l'enceinte de l'appartement d'un client habitué à ma présence et à mes habitudes de dévergondée sans-gêne. Vêtue d'une salopette en jean laissant entrevoir mon soutien-gorge en dételle noire, je nouais mes cheveux dans un vulgaire chignon. "Ici la plombière !" criais-je. Pas de réponses. Je fronçais les sourcils, d'ordinaire, Jean Prior me répondait en quelques secondes. Qu'importe. Je me dirigeais seule dans sa cuisine et allait m'installer sous son lavabo. Allongée sur le sol, j'observais l'ampleur des dégâts. Parfois, j'avais la sensation que Jean faisait tout pour pourrir son évier afin de me faire revenir. Qu'importe. Ça avait le mérite de me faire gagner de quoi vivre dans le plaisir. "Surtout, faites comme chez vous !" souffla une voix qui m'obligea à froncer des sourcils. "Mais je suis comme chez moi ! Je vais devoir remplir la visse du tuyau. Rien de grave monsieur Jean !" répondis-je tout en me glissant hors de ma cachette. Le visage remplie de petites traces noires, je découvrais avec étonnement ce type qui me poursuivait quelques jours. "Oh la bonne blague ! C'est une plaisanterie j'espère, où est la caméra cachée ? Tu te fous de ma gueule, c'est ça ? Tu as décidé de me me pourrir le quotidien pendant combien de temps ?" m’assomma-t-il, avec cette ribambelle de questions. J'haussais les épaules, tout aussi surprise et désemparée que lui. Mais dans le fond, cette situation m'amusait, me poussait à continuer de lui faire chavirer l'estomac et à la rendre fou. "Jean ! Tu es devenu si jeune en peu de temps, j'en suis toute retournée !" soufflais-je avant de retourner sous le lavabo, un tournevis à la main. Je m'exécutais, négligeant les ordres de ce type qui devait probablement être le fils de mon fidèle client. "Dégages." Je restais silencieuse. Je n'étais pas payée pour rien, je n'étais pas payée par lui. Il n'avait aucun droit sur moi. "Tu es sourde ? Je t'ai dis de dégager, saloperie !" cria-t-il. Je lâchais un long et profond soupire, révélant mon je-m'en-foutisme. Je repliais mes jambes et me tortillais afin de retirer cette vice qui pourrissait l'évacuation des eaux. Soudain, je sursautais, criais et me laissais être kidnapper de mon trou. Je me débattais, essayais de repousser sa main agrippée à ma cheville. Je grognais, secouais mon corps dans tous les sens. Qui a dit que j'étais une proie facile, qui ? Violemment, mon visage se retrouva à quelques centimètres du sien, mon poing contre sa joue. "Lâches-moi ! Lâches-moi tout de suite ! lâchais dans un souffle. Étrangement, mon rythme cardiaque s'accélérait. Étrangement, mon être tout entier s'évaporait au contact de son corps ferme et de son regard tranchant. Il me faisait peur, moi qui ne tremblait devant rien, et encore moins devant un mec aux gros bras. "Dégages !" "Non ..." Il m'embrassa, m'agrippa les lèvres, déposa sa main contre mes hanches qu'il serrait, qu'il serrait pour me coller à lui. Je m'y perdais, je me perdais littéralement contre son corps. Bouleversée, choquée. J'avais envie de lui, maintenant, tout de suite. Mon souffle en témoignait, notre baiser en témoignait. Je le dévorais, collait mon bassin contre le sien, savourait, profitait, fondait. Puis brusquement, je le repoussais en le frappant. "C'est quoi ce bordel ?!" Choquée, je me redressais et récupérais l'ensemble de mes affaires. Mon corps tremblait encore, sous l'émotions, sous le choc. Je soupirais, me pinçais la lèvre, secouait mon corps pour chasser cette envie que je ne comprenais pas. Sans un mot, je partais. Sans un mot, je quittais ce lieu en claquant la porte. Tout ceci n'était qu'un flot de connerie. Ce mec, ce mauvais hasard, ces mauvaises rencontres.

_________________
pour moi. ce sera, la tête haute,
les couilles sur la table, le poing en l'air,
fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre.
j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre
et j'aurai fait tout ce que je peux faire.
tenté tout ce qu'il y à tenter,
et surtout on m'aura aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Jayce Mitchell
Jayce Mitchell
LA NÉVROSÉE
MESSAGES : 5086
DATE D’ARRIVÉE : 10/04/2014
AVATAR : amber heard.
CRÉDITS : #forward.


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:08

t'es là toi enfin ! idole des connes. 325483454 rebienvenue à la maison babe ! idole des connes. 64835849 s'tu veux j'te valide direct vu que j'ai déjà lu ta fiche ! idole des connes. 537566937 idole des connes. 1011589620

_________________

Tell me something I need to know, then take my breath and never let it go. If you just let me invade your space, i'll take the pleasure, take it with the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Coleen Stark
Coleen Stark
LA PERCHÉE
MESSAGES : 459
DATE D’ARRIVÉE : 18/05/2014
AVATAR : mimi elashiry.
CRÉDITS : yin.yang


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:08

vasy je t'en prie, tu peux valider ! que je lance le scénario  idole des connes. 777157044 idole des connes. 1169557913 
merci encore à toi et les filles !  I love you 

_________________
pour moi. ce sera, la tête haute,
les couilles sur la table, le poing en l'air,
fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre.
j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre
et j'aurai fait tout ce que je peux faire.
tenté tout ce qu'il y à tenter,
et surtout on m'aura aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Joey Daniels
Joey Daniels
L'AFRICAINE
MESSAGES : 3601
DATE D’ARRIVÉE : 10/04/2014
AVATAR : willa holland
CRÉDITS : #chevalisse


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:08

love love love.  idole des connes. 64835849 

_________________
come joséphine in my flying machine.
Si le ciel devait s’ouvrir subitement, il n’y aurait pas de lois, il n’y aurait pas de règles. Il n’y aurait que toi et tes souvenirs, les choix que tu as fait, et les personnes que tu as touché. Si le monde devait finir, il n’y aurait que toi et lui, et personne d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:09

idole des connes. 2175562581 Trop de lecture là idole des connes. 1011589620

Jôtem, t'es belle idole des connes. 39551471
Je lis tout ça & je veux un lien idole des connes. 777157044
Revenir en haut Aller en bas
Jayce Mitchell
Jayce Mitchell
LA NÉVROSÉE
MESSAGES : 5086
DATE D’ARRIVÉE : 10/04/2014
AVATAR : amber heard.
CRÉDITS : #forward.


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:11

t'as le droit en premier au ravalement de façade du message de validation ! idole des connes. 537566937 idole des connes. 1011589620 enfin tu sais déjà moi j'ai juste adoré pour la quatrième fois ta fiche et je te valide avec le plus grand plaisir, va donc nous faire ce brave garçon qui devra te supporter.  idole des connes. 325483454 LOOOOOOVE.  :leche:  idole des connes. 1593549537  idole des connes. 682188466  idole des connes. 146377672  


et voilà ! t'es finalement arrivé(e) au bout de ta fiche, c'est super ça parce que tu vas enfin pouvoir t'installer à san francisco comme il se doit. pour se faire, tout d'abord, il serait préférable que tu ailles vérifier que ton avatar se trouve bien dans le bottin, nous ne sommes pas à l'abris d'un oubli !
ensuite une fois que tout ça c'est réglé ! tu peux partir à l'aventure, te faire une fiche de liens pour te faire plein de potes (n'oublie pas que la fiche de liens est obligatoire), et pour indexer tes sujets. oui oui oui, nous avons pensé à tout par ici !  idole des connes. 537566937 tu pourras aussi répertorier ton métier, et trouver un logement pour ne pas finir dans les rues.
et puis bien sûr, n'oublie pas de passer un peu de bon temps dans le flood pour faire connaissance avec les autres et pour te détendre un peu après un bon rp comme on les aime !  idole des connes. 325483454 

si tu as besoin de quoique ce soit, nous sommes à te disposition, oui oui oui, on est là pour toi, quoiqu'il arrive, partout sur le forum.

love sur toi de caca, coco et marie.  idole des connes. 1806013298  idole des connes. 146377672  idole des connes. 682188466  

_________________

Tell me something I need to know, then take my breath and never let it go. If you just let me invade your space, i'll take the pleasure, take it with the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Coleen Stark
Coleen Stark
LA PERCHÉE
MESSAGES : 459
DATE D’ARRIVÉE : 18/05/2014
AVATAR : mimi elashiry.
CRÉDITS : yin.yang


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:12

tu n'es pas obligée de tout lire, j'étais trop inspirée  idole des connes. 1011589620  Arrow 
avec plaisir bb clyde ! un lien positif c'te fois  idole des connes. 682188466

merci pour tout, encore et encore !

_________________
pour moi. ce sera, la tête haute,
les couilles sur la table, le poing en l'air,
fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre.
j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre
et j'aurai fait tout ce que je peux faire.
tenté tout ce qu'il y à tenter,
et surtout on m'aura aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Tunstall
Sawyer Tunstall
LA BLUFFEUSE
MESSAGES : 2045
DATE D’ARRIVÉE : 15/04/2014
AVATAR : Gabriella Wilde
CRÉDITS : yumita


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:13

J'adore et t'es trop canon en Shailene I love you
J'annonce également que Saw a besoin d'une BFF  idole des connes. 1479162747 

_________________
“Comment te dire quand t’es pas là, que moi sans toi, ça ne veut rien dire. Comment te dire, dis moi comment te dire que moi sans toi, c’est comme un rire qui ne trouve pas vers où mourir”
Revenir en haut Aller en bas
Coleen Stark
Coleen Stark
LA PERCHÉE
MESSAGES : 459
DATE D’ARRIVÉE : 18/05/2014
AVATAR : mimi elashiry.
CRÉDITS : yin.yang


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:17

Alors je suis tienne !  idole des connes. 682188466 

_________________
pour moi. ce sera, la tête haute,
les couilles sur la table, le poing en l'air,
fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre.
j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre
et j'aurai fait tout ce que je peux faire.
tenté tout ce qu'il y à tenter,
et surtout on m'aura aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Annie Jefferson
Annie Jefferson
LA DÉPRESSIVE
MESSAGES : 2465
DATE D’ARRIVÉE : 20/03/2014
AVATAR : jones.
CRÉDITS : @ruthless


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:19

même pas le temps de te dire rebienvenue Arrow idole des connes. 1479162747 t'es belle idole des connes. 1411379220

_________________
    looking for no misery.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:54

T'es belle comme ça idole des connes. 325483454 Shailene elle est trop parfaite idole des connes. 325483454
Rebienvenue chez toi idole des connes. 39551471
Revenir en haut Aller en bas
Coleen Stark
Coleen Stark
LA PERCHÉE
MESSAGES : 459
DATE D’ARRIVÉE : 18/05/2014
AVATAR : mimi elashiry.
CRÉDITS : yin.yang


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 18:58

merci, merci  idole des connes. 1169557913 idole des connes. 682188466 

_________________
pour moi. ce sera, la tête haute,
les couilles sur la table, le poing en l'air,
fais-moi confiance avant de finir six pieds sous terre.
j'aurai vécu tout ce qu'il y a à vivre
et j'aurai fait tout ce que je peux faire.
tenté tout ce qu'il y à tenter,
et surtout on m'aura aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Blair Samuels
Blair Samuels
LE BLAIREAU
MESSAGES : 3445
DATE D’ARRIVÉE : 11/04/2014
AVATAR : harry styles
CRÉDITS : avatar@anaëlle


idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. EmptyDim 18 Mai - 21:43

je pars pisser t'existais pas, je reviens t'es déjà validée quoi.  idole des connes. 2175562581 idole des connes. 1011589620 idole des connes. 1011589620 
SHAILENE C'EST TROP MON BÉBÉ  idole des connes. 682188466 :leche: et bordel une zoulette plombier, énorme!  idole des connes. 1011589620 idole des connes. 537566937 
rebienvenue à la maison  I love you  idole des connes. 1582866347 

_________________

you took a Polaroid of us then discovered the rest of the world was black and white but we were in screaming color.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

idole des connes. Empty
MessageSujet: Re: idole des connes.   idole des connes. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

idole des connes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lu sur le forum Universal... par un admirateur de l'idole de la 1ère heure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: Who you are. :: Welcome here, honey.-