Partagez
 

 like animals (adam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Dickens
Adam Dickens
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 9
DATE D’ARRIVÉE : 22/12/2014
AVATAR : Joseph Morgan
CRÉDITS : wild cookie


like animals (adam) Empty
MessageSujet: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyLun 22 Déc - 20:41

Adam Dickens
nom ☇ Dickens, il parait qu'il y a un lien très lointain avec le célèbre Charles Dickens mais il n'a jamais été prouvé. prénoms ☇ Adam. age et date de naissance ☇ 26 ans, né le 13 novembre 1988. nationalité ☇ américain. origine ☇ américaines pour la plupart, de lointaines origines anglaises. statut social ☇ célibataire. orientation sexuelle ☇ hétérosexuel. niveau d'étude ☇ titulaire d'un master en journalisme de l'université de Brown. job ☇ présentateur à la télévision, il a commencé aux infos et maintenant il a sa propre émission, un peu comme le Jimmy Kimmel Show mais en mode "Adam Dickens Show". à côté de ça, il écrit de temps en temps des livres romantiques qu'il publie anonymement. et il est également papa, ça prend du temps. revenus ☇ élevés, il a beaucoup travaillé pour en arriver ici, pour faire en sorte que sa fille ne manque de rien et c'est le cas. statut familial ☇ il vient d'une famille nombreuse dont la plupart des membres vit à San Francisco mais, même s'il n'a rien contre eux, il va rarement leur rendre visite, il trouve la maison familiale toujours trop bruyante. traits de caractère ☇ ambitieux. connard. patient. doué. charismatique. charmeur. franc. joueur. libertin. enjôleur. perfectionniste. déterminé. vaniteux. cordon bleu. jaloux. parfois blessant tentations ☇ les belles femmes, bien entendu, il ne résiste pas - ou plutôt ne veut pas résister - lorsqu'il tombe sur une femme qu'il trouve attirante. sinon les milkshakes, il y est accro depuis son enfance. % de tentation ☇ 80% parce qu'il ne veut pas résister à la tentation, il la saisit mais sait parfaitement se contrôler quand il a une raison, sauf que ça arrive rarement.

parle peu mais parle bien, il a un don pour faire ce qu'il veut des mots, il peut retourner n'importe quelle phrase contre vous. • n'aime pas les animaux, n'en a jamais eu et n'en aura jamais. ça prend trop de temps, d'argent et ça pue. le seul qu'il pourrait tolérer, c'est un poisson rouge mais il n'en a pas envie. • est très bon danseur sans avoir jamais appris, il a le sens du rythme tout simplement. • malgré sa passion pour l'écriture depuis son enfance, il s'est dirigé vers le journalisme, souhaitant recouper ses deux passions. • il a cru à l'amour à une époque, il considère qu'il a eu son véritable amour et désormais, ne souhaite plus s'attacher à une femme, ils se contentent de femmes de passage dans son lit. • est un très bon père pour sa fille, Charlotte, âgée de 3 ans. • passionné par son travail, il s'estime très chanceux de pouvoir gagner sa vie grâce à quelque chose qu'il aime. • dit toujours ce qu'il pense, même si ça peut lui causer des problèmes. • personne ne connait complètement son histoire avec Emily, la mère de sa fille. sa famille sait le minimum, pas plus. • quand on lui demande ce qui est arrivé à la mère de Charlotte, il répond quelque chose de différent à chaque fois. • adore les milkshakes. • est un fan des films de super-héros. • s'amuse à regarder les dessins animés avec sa fille. • s'arrange toujours pour trouver une baby-sitter, n'importe où. • exprime rarement ses sentiments. • ne parle pas souvent de ses enfants. • déteste les hôpitaux, n'y va que s'il n'a pas d'autre choix. • peu sportif, il se force quand même à faire un tour en salle de musculation une fois par semaine. faut entretenir la forme. • aime tous les types de femme, blondes, brunes ou rousses. • aime les femmes qui ont des formes. • a une attirance pour certains parfums en particulier, il prête attention aux odeurs. • aime la détermination, que ce soit chez lui ou chez une femme. il n'y a rien de mieux qu'une femme qui sait ce qu'elle veut. • ne drague jamais une femme bourrée, ce n'est pas digne de lui et surtout, il n'y a aucun défi. en plus, l'haleine n'est pas supportable. • il est généralement clair avec les femmes avec qui il couche sur ses intentions et le fait que ça ne mènera jamais à une relation. • le premier livre qu'il a écrit est en quelques sortes l'histoire de ce qu'il a vécu avec Emily. • les suivants n'ont rien à voir avec la vérité. • personne ne sait que c'est lui qui écrit ces livres, personne ne le saura jamais. • adore les films d'horreur et a d'ailleurs déjà essayé d'écrire un livre dans ce registre mais ça n'a pas été concluant du tout. a son grand malheur, il n'arrive qu'à écrire des histoires romantiques auxquelles il ne croit pas le moins du monde. mais il continue parce qu'il a toujours l'inspiration, à se demander d'où il la sort quand on voit à quel point il est incapable d'être amoureux. • il boit très peu généralement, préférant garder le contrôle. • ne demande que rarement le numéro d'une femme, à qui bon puisqu'il ne rappellera pas ? • il n'aime pas les surprises, il aime avoir toutes les cartes en main et contrôler le jeu. • aime avoir raison et même s'il n'a pas raison, il s'arrangera pour que vous croyez que oui. il sait être très persuasif quand il le veut. • obtient toujours ce qu'il veut, de n'importe quelle façon. • est toujours au courant de toute l'actualité people, il le faut bien pour son métier. • il se fait souvent insulter par les célébrités ou même parfois par des fans de celles-ci qui prennent tout ça trop au sérieux. • il a peu d'amis mais ceux-ci lui sont fidèles et il tient à eux. • pourrait se passer de voir sa famille mais leur rend quand même visite parfois, pour ses enfants. • il trouve sa vie parfaite ainsi et n'y changerait rien.
depuis quand es-tu sur san francisco, et que viens-tu y faire ☇ Adam est né à San Francisco et y a vécu la plus grande partie de sa vie. Il n'a quitté sa ville natale que pour aller à l'université de Brown et y est revenu plus par défaut que pour autre chose, pour que sa fille puisse connaître sa famille. si tu devais choisir un pays sur la planète, ce serait lequel ☇ l'Australie sans doute, le pays dont venait Emily, il rêve d'y emmener sa fille un jour, surtout que ce que lui racontait Emily lui donnait réellement envie de découvrir cette île. as-tu déjà été tenté de tout recommencer à zéro dans ta vie, l'as-tu fais ☇ A la mort d'Emily, il a voulu pendant quelques temps changer de vie, tout recommencer mais avec sa fille qui venait de naître, il a dû prendre ses responsabilités. Sans doute que quitter Brown et revenir à San Francisco était sa façon de commencer une nouvelle vie.


« AND I AM SO TEMPTED TO TOUCH. TEMPTED TO GET. »
prénom/pseudo ☇ marine aka tearsflight. fuseau horaire ☇ france. présence ☇ 7/7 like animals (adam) 1806013298  avis général ☇ le forum est très joli et vos smileys sont géniaux like animals (adam) 2905962337  like animals (adam) 3858994615 arrivé(e) par ☇ bazzart je crois like animals (adam) 1479162747 . scénario/inventé ☇ inventé, même si c'est un vieux personnage like animals (adam) 3743377319  avatar ☇ joseph morgan. crédits ☇ crick.



Dernière édition par Adam Dickens le Lun 22 Déc - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Dickens
Adam Dickens
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 9
DATE D’ARRIVÉE : 22/12/2014
AVATAR : Joseph Morgan
CRÉDITS : wild cookie


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyLun 22 Déc - 20:41

SEPTEMBER 2006 ► Brown. L’étrange impression d’être minuscule dans ce monde qui nous dépasse, d’être insignifiant. L’université, c’est le moment où on quitte enfin la maison des parents, où on découvre qu’il y a tant à vivre dans ce monde. On sort de ses habitudes, de ce quartier dans lequel on vivait depuis toujours, de sa famille. C’est assez étrange au début et puis on s’y fait. Parce qu’il faut bien évoluer. Ça fait longtemps que l’enfance est finie, on doit devenir adulte. Comme tous nos amis n’ont pas la chance d’intégrer l’une des meilleures universités du pays, on se retrouve presque seul. On doit tout recommencer, se créer une nouvelle vie sans oublier l’ancienne non plus. Le premier jour, ce n’est jamais facile. Tout le monde dit que les années universitaires resteront les plus belles de votre vie. Mais on ne vous dit pas ce que vous ressentez le premier jour. On a du mal à imaginer que ces lieux vont changer notre vie à tout jamais, qu’on ne sera pas le même en ressortant de ce campus dans quelques années. On a encore l’impression d’être un enfant alors qu’on en ressortira totalement adulte. Ces lieux seront témoins de notre évolution et on n’en a pas encore conscience. On est installé depuis quelques jours dans cette chambre d’étudiant, on a commencé à faire connaissance avec celui qui sera notre colocataire, on a sympathisé avec quelques voisins, on a essayé de s’habituer à cette nouvelle vie mais on sait que ça prendra plus longtemps que ça. On ne se rendra sûrement pas compte du moment où on sera habitué, ça viendra naturellement. Mais on le sera un jour, comme tout le monde. Enfin peut-être que certains, moins sociables que la normale, ne seront jamais parfaitement bien ici mais beaucoup n’ont pas ce problème et surtout pas moi. Alors aujourd’hui, on commence tous enfin les cours. Le vrai début, l’introduction du changement qui va s’opérer. On trouve l’amphithéâtre où on doit aller, on s’y assied et c’est là que tout commence. Pour beaucoup de gens, ce premier cours n’a rien de spécial. On s’ennuie, on parle avec les étudiants autour de nous et on ne trouve pas ça si différent du lycée. Mais pour moi, il y avait cette fille. Assise à côté de moi, elle ne semblait pas prêter la moindre attention au cours – ni à quoi que ce soit autour d’elle d’ailleurs – passionnée par son dessin. A se demander ce qu’elle fait en cours de journalisme. Je l’observe de longues minutes sans qu’elle s’en rende compte tant elle est concentrée avant d’enfin oser lui parler. « Tu sais que c’est pas un cours de dessin quand même ? » Elle relève enfin la tête vers moi, repoussant ses longs cheveux blonds derrière son oreille. Un grand sourire s’affiche sur son visage, sans raison. « En fait, je me suis trompée d’amphi mais j’ose pas sortir maintenant. Alors on va dire que j’explore toutes mes options d’étude. » Ça, pour être originale, elle l’était. Elle avoue tout ça à un parfait étranger sans ressentir la moindre honte. C’est sans doute là que j’ai compris à quel point elle était spéciale. Les autres l’auraient sûrement prise pour une folle, pas moi. « Et donc t’es en quoi normalement ? » Elle doit assister à un cours auquel elle n’est pas inscrite et qui n’a sûrement aucun intérêt pour ses études alors pourquoi ne pas discuter ? « En arts, ça se voit pas ? » Et dire qu’au lycée, les artistes étaient considérés comme des exclus, des gens à part. Mais pour elle, ça paraissait juste classe. « Joli dessin. Moi c’est Adam et toi ? » « Emily. » Un prénom qui ne quittera jamais mes pensées. Il parait qu’une majorité de jeunes rencontrent l’amour de leur vie à l’université. Moi, ça a été dès le premier jour. Aujourd’hui, je ne me souviens plus de quel cours il s’agissait, ni du numéro de la salle. Je me souviens juste du sourire d’Emily et de l’heure que nous avions passée à discuter. Et de toutes les suivantes.

NOVEMBER 2010 ►« J’ai du retard… » Son visage jusque-là si détendu a repris un air sérieux. Pourtant, mes doigts caressent encore son ventre doucement. Sa peau si douce. Nous avons la chambre pour nous. C’est rare. Quand ce n’est pas mon colocataire qui est là, c’est la sienne dans sa chambre. On a bien essayé de les caser ensemble mais ça a été un échec lamentable. Alors les moments où on réussit à avoir de l’intimité sont si rares qu’ils en deviennent précieux. « Pour une œuvre d’art ? Je t’avais dit de faire un nu de moi pourtant, ça t’aurait plus motivée. » Elle sourit mais le cœur n’y est pas. Je me demande d’où lui vient cet air inquiet. « Pour mes règles idiot. » Elle me regarde, attendant que je comprenne réellement. Je ne m’y connais pas en anatomie féminine mais je crois que quand elle n’a pas ses règles, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche. Genre un truc qui grandit dans son ventre. « Tu veux dire que… ? » Difficile à réaliser. A accepter surtout. On fait attention pourtant. « Je pense oui. J’ai acheté un test ce matin, je peux le faire ici ? » J’hoche la tête, pas sûr de ce que je veux. Elle se lève et je la suis du regard. Mon esprit s’est vidé. Comme tétanisé. Au bout d’un moment, je me lève aussi pour aller frapper à la porte de la salle de bain. Il y a des mouvements de l’autre côté de la porte et Emily ouvre la porte. Assise contre le mur, elle tient le test dans sa main et me regarde. Je m’assois à côté d’elle et passe mon bras autour de ses épaules qui paraissent si frêles. Assise dans cette salle de bain, je ne pense pas l’avoir déjà vue si vulnérable. Elle ne le cache pas et je ne dois pas avoir l’air mieux qu’elle. « Quoiqu’il arrive, on est ensemble là-dedans. » Je resserre mon étreinte autour d’elle, attendant que le résultat arrive. C’est dans ces moments que les cinq à six minutes annoncées sur l’emballage paraissent des heures. Nos yeux ne quittent pas l’objet blanc posé dans sa main. Et puis la nouvelle tombe. Nous sommes en dernière année à l’université, nous sommes ensemble depuis presque cinq ans, nous avons tous les deux vingt-deux ans. Nous allons avoir un enfant.

APRIL 2011 ►« T’as réussi alors ? » Récupérant mon sac au sol, je regarde mon ami. A son sourire, on devine aisément qu’il a réussi lui. Ce qui n’a rien d’étonnant quand on le connait. « Je pense, on verra bien de toute façon. » Je prends mon téléphone dans mon sac et remarque alors les cinq appels en absence. Emily. J’appuie sur le bouton pour écouter les messages alors que je fonce déjà vers la sortie. C’est bien ce que je pensais. Elle est en avance. Elle est déjà à l’hôpital. Depuis trente minutes déjà. Et moi, je passais mon examen tranquillement. Je monte dans ma voiture en quatrième vitesse, en essayant d’appeler son téléphone mais aucune réponse. Je fonce et dix minutes plus tard, je pénètre dans l’hôpital, paniqué. La secrétaire m’indique une chambre mais lorsque j’y arrive, il n’y a personne. Juste du sang par terre. Beaucoup de sang. Trop de sang. J’ai l’impression de parcourir tout l’hôpital à la recherche de quelqu’un qui serait au courant avant de trouver un médecin. Qui m’annonce qu’il y a eu des complications. Le vocabulaire technique traverse mon cerveau mais n’y reste pas. Je demande à la voir. Je ne peux pas. Elle est en train d’être opérée. Je demande si elle va s’en sortir. Il ne me fait aucune promesse. L’incertitude. Certainement un des pires sentiments. On ne sait pas de quoi demain sera fait. Si elle sera encore vivante ce soir ou pas. Si je dois me préparer. A vivre sans elle. Cette idée m’est insupportable. Alors assis dans cette salle d’attente pleine de gens dans la même situation que moi, j’évite de penser à tout ça. Tout va bien aller. Elle. Le bébé. Nous. Le temps devient une éternité. Et finalement, un médecin vient me voir. Mais il ne vient pas avec de bonnes nouvelles. L’opération est finie mais il ne reste pas longtemps à Emily. Elle a perdu trop de sang. Ils ne pensent pas qu’elle peut s’en sortir. Le bébé est né. Elle va bien. Elle. C'est une fille.

DECEMBER 2011 ►« On est le douze décembre. Aujourd’hui, il a neigé. C’était la première fois que Charlotte voyait la neige, elle a regardé les flocons tomber sur son nez avec des grands yeux. D’ailleurs, il neige encore dehors en ce moment. Dans quelques jours, tout sera tout blanc. Ton moment préféré de l’année. Tout sera blanc autour de toi et tu ne le verras même pas. Tout comme tu ne verras jamais Charlotte. Charlotte. Comme ta grand-mère. On n’avait pas parlé d’un prénom avant… avant tout ça. Mais ça m’a semblé être le meilleur choix. Et je sais que tu l’aurais approuvé. » Je dépose la rose sur la pierre froide. J’ai toujours détesté les cimetières. Ça n’a pas changé. Ou bien c’est pire justement. Notre fille dans la poussette à côté. elle dort. Emily est partie. Et je suis le seul à parler. Seul. Pourtant, j’ai du monde autour de moi. Mais ce n’est pas pareil. Cette aventure, on devait la vivre ensemble. Elever notre enfant ensemble. Pas juste moi. « Elle a tes yeux tu sais. Elle est heureuse je crois. Mais elle ne devrait pas avoir à grandir sans sa mère. Personne ne mérite ça. Elle n’a que moi et j'suis pas sûr que ça lui suffise. » Cette tombe, je commence à la connaître. J’y viens tous les jours. Sans exception. Ça fait presque six mois qu’elle est partie. Qu’elle m’a laissé seul. Pourtant, j’ai décidé de tourner la page. Mais cette décision m’est extrêmement douloureuse. Parce que ça sera vraiment la fin. De ce nous. De notre famille qui n’a pas eu l'occasion d’être complète. « Je vais quitter Providence. Retourner à San Fransisco. Toute ma famille est là-bas. Ils n’ont jamais vu Charlotte encore. Et on m’a offert un boulot là-bas. C’est mieux pour tout le monde je pense. Cette ville est remplie de souvenirs. Bien trop de souvenirs. Je ne peux plus vivre dans le passé, il faut que je parte. Mes cartons sont déjà presque prêts, je pars dans la semaine. Mais je reviendrais. Parce que je ne pourrais pas t’oublier. Jamais. » Peut-être que l’oubli vaudrait mieux pour moi. Pour que je ne devienne pas fou. Mais je ne peux pas nier qu’elle a fait partie de ma vie. Qu’elle l’a chamboulée. Nous avons vécu d’excellents moments ensemble. Les meilleurs de ma courte existence. J’espère avoir rendu les dernières années de sa vie inoubliables. Belles. Je n’ai pas été parfait. Je ne l’ai jamais été. Je ne le serais jamais. Mais elle a eu droit au meilleur de moi. Elle a été la femme de ma vie. Et ce bébé dans sa poussette est le meilleur souvenir que je pourrais garder d’elle. Prendre soin d'elle comme Emily le ferait. Pour la rendre fière. S’il y a un paradis là-haut et qu’elle nous regarde. « Au revoir Emily. Tu vas me manquer. Tu me manques déjà. Je t’aime comme jamais je n’ai jamais aimé personne. Je t’ai aimée. Mais vivre dans le passé, ce n’est pas bon pour moi. Pour Charlotte non plus. Je lui montrerais des photos de toi quand elle sera plus grande. Pour lui montrer à quel point sa mère était une femme magnifique. Elle aurait mérité de te connaître. Elle t’aurait adorée, ça ne fait aucun doute. Mais là… » A quoi bon le dire à voix haute ? Personne ne m’écoute de toute façon. Je suis seul sous la neige qui tombe au sol. Et je m’en vais. Laissant pour seule trace de mon passage une rose et des traces dans la neige.

MAY 2012 ►« Tu as préparé le sujet sur le politicien qui arnaque tout le monde ? » Assis derrière mon bureau, je relève à peine les yeux sur la brune qui me sert d’assistante. Ça fait déjà quelques temps qu’elle bosse pour moi. Elle est douée. Elle répond à toutes mes demandes avant même que je les formule. « Je fais toujours mon boulot, tu le sais Dickens. » « Je fais toujours mon boulot, tu le sais Dickens. » Je souris à cette pensée. Elle s’approche de mon bureau mais je ne la regarde toujours pas. Je ne vois que ses jambes. Découverte sous sa jupe qui n’atteint pas ses genoux. Jolie vue. La porte claque derrière elle. « Tu attends quoi Lawford ? Une récompense peut-être ? » Mes yeux ne quittent pas mon ordinateur jusqu’à ce qu’elle s’appuie sur le bureau. Son décolleté mis en avant. Comment regarder autre chose ? Elle me regarde, je sens son regard sur moi. Elle le demande. Et qui suis-je pour lui refuser cela ? Je me lève et sans quitter son corps du regard, je vais baisser les stores qui nous coupent du monde extérieur. Personne ne peut plus nous voir. Je tourne la clé dans la serrure alors que j’entends des bruits derrière moi. Lorsque je me retourne, il n’y a plus aucun papier sur mon bureau. Il n’y a plus rien à part Reese d’ailleurs. Je contourne le bureau pour ouvrir le tiroir et prendre ce dont j’ai besoin. « Fais attention, tu pourrais devenir accro. » Elle se tourne pour me faire face et ses jambes viennent entourer ma taille. « Ferme-la Adam. » Mes doigts soulèvent habilement sa jupe alors que les siens sont déjà en train de déboutonner mon pantalon. On n’a pas de temps à perdre. Je suis à l’antenne dans vingt minutes. Et on n’a pas besoin de préliminaires. D’un coup de rein, nous ne faisons qu’un. Il n’y a que ça entre nous. De la bestialité. De la passion. On ne se voit que pour ça. Et pour bosser ensemble. Le reste, c’est inutile. Tout comme ça l’est avec ma co-animatrice. Et avec la voisine du dessus. Et avec d'autres. Certaines moins régulièrement que d’autres. Le Adam de Brown a disparu lorsqu’il est revenue à San Francisco. Il s’est refermé sur lui-même. Presque personne ne sait pour Emily. Ou même pour Charlotte d’ailleurs. Ainsi protégé de la souffrance, je vais mieux. J’ai un boulot passionnant et qui me prends tout mon temps. Je fais un bout des infos avec une autre journaliste. J’aspire à plus et j’y arriverais. Je ne vis plus pour grand-chose mais ça me suffit. C’est mieux que rien. Et puis il a ce truc. Personne ne sait. Ces livres que j’écris dès que j’ai une minute à moi. Ces livres qui me font gagner beaucoup d’argent. Sous un pseudonyme. Même mon éditeur n’a jamais eu affaire à moi directement. Parce que je ne veux pas que ça se sache. Adam Dickens qui écrit des histoires d’amour auxquelles il ne croit pas, ça ruinerait toute ma réputation. Je vis au jour le jour. Sauf pour ma fille. Elle, il mérite un futur géant.


Dernière édition par Adam Dickens le Mar 23 Déc - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tag Weisberger
Tag Weisberger
L'ADRÉNALINE
MESSAGES : 137
DATE D’ARRIVÉE : 17/08/2014
AVATAR : charlie.
CRÉDITS : @submvrine.


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyLun 22 Déc - 21:00

bienvenue parmi nous bg like animals (adam) 1361336945

_________________
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Nuno Beleza
Nuno Beleza
LE COMATEUX
MESSAGES : 206
DATE D’ARRIVÉE : 21/07/2014
AVATAR : Marlon Teixeira
CRÉDITS : Tinkerbell / London jukebox


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyLun 22 Déc - 22:13

Tiens Jomo, ça fait un bail que j'ai pas vu sa bouille !
Bienvenue like animals (adam) 64835849 J'ai hâte d'en savoir encore plus sur ce présentateur télé/romancier ! like animals (adam) 682188466

(PS : Tearsflight... j'adore tes compos ! J'utilise très souvent tes avatars !! like animals (adam) 325483454 )

_________________
Beating heart.
Wanna hear your beating heart tonight Before the bleeding sun comes alive. I want to make the best of what is left, hold tight, And hear my beating heart one last time Before daylight.
 
Revenir en haut Aller en bas
Bianca Cassidy
Bianca Cassidy
LA PRINCESSE HERITIERE
MESSAGES : 1923
DATE D’ARRIVÉE : 15/04/2014
AVATAR : Emilia C.
CRÉDITS : crick


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyLun 22 Déc - 22:38

Bienvenue like animals (adam) 4017960324
Le prénom lui va à ravir like animals (adam) 537566937 Hâte d'en voir plus !

_________________
like animals (adam) Tumblr_m77ycrcSkp1rxdzibo1_250
Revenir en haut Aller en bas
Adam Dickens
Adam Dickens
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 9
DATE D’ARRIVÉE : 22/12/2014
AVATAR : Joseph Morgan
CRÉDITS : wild cookie


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyMar 23 Déc - 8:08

merci beaucoup à vous trois like animals (adam) 1361336945

Nuno merci beaucoup pour les compliments, marlon est également un excellent choix like animals (adam) 1582866347
Bianca j'aime aussi beaucoup ton prénom et emilia quoi like animals (adam) 1411379220
Revenir en haut Aller en bas
Tavi Ghioni
Tavi Ghioni
L’ÉCRIVAINE EN MAL
MESSAGES : 709
DATE D’ARRIVÉE : 16/08/2014
AVATAR : ruby.
CRÉDITS : @kellyn


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyMar 23 Déc - 9:35

décidemment, noël nous laisse sans voix ... désolée pour cet acceuil médiocre Arrow roll: mais en tout cas, je valide. j'ai hâte de voir le développement de ton personnage :cara et puis bon, tearsflight quoi like animals (adam) 1582866347 bon jeu par ici ! like animals (adam) 537566937


et voilà ! t'es finalement arrivé(e) au bout de ta fiche, c'est super ça parce que tu vas enfin pouvoir t'installer à san francisco comme il se doit. pour se faire, tout d'abord, il serait préférable que tu ailles vérifier que ton avatar se trouve bien dans le bottin, nous ne sommes pas à l'abris d'un oubli !
ensuite une fois que tout ça c'est réglé ! tu peux partir à l'aventure, te faire une fiche de liens pour te faire plein de potes (n'oublie pas que la fiche de liens est obligatoire), et pour indexer tes sujets. oui oui oui, nous avons pensé à tout par ici ! like animals (adam) 537566937
et puis bien sûr, n'oublie pas de passer un peu de bon temps dans le flood pour faire connaissance avec les autres et pour te détendre un peu après un bon rp comme on les aime ! like animals (adam) 325483454

si tu as besoin de quoique ce soit, nous sommes à te disposition, oui oui oui, on est là pour toi, quoiqu'il arrive, partout sur le forum.

love sur toi de caca, coco, marie, clara et romane. like animals (adam) 1806013298 like animals (adam) 146377672 like animals (adam) 682188466

_________________

    ~ have yourself a merry little christmas.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Dickens
Adam Dickens
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 9
DATE D’ARRIVÉE : 22/12/2014
AVATAR : Joseph Morgan
CRÉDITS : wild cookie


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyMar 23 Déc - 10:05

merci beaucoup pour la validation like animals (adam) 1361336945 like animals (adam) 39551471

_________________

    messed up lovers
Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Tunstall
Sawyer Tunstall
LA BLUFFEUSE
MESSAGES : 2045
DATE D’ARRIVÉE : 15/04/2014
AVATAR : Gabriella Wilde
CRÉDITS : yumita


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyMar 23 Déc - 10:50

J'ai hâte de voir ce que ça va donner avec Reese like animals (adam) 39551471
Bienvenue I love you

_________________
“Comment te dire quand t’es pas là, que moi sans toi, ça ne veut rien dire. Comment te dire, dis moi comment te dire que moi sans toi, c’est comme un rire qui ne trouve pas vers où mourir”
Revenir en haut Aller en bas
Shane Bomer
Shane Bomer
L'ASSISTANT JETÉ
MESSAGES : 1136
DATE D’ARRIVÉE : 02/05/2014
AVATAR : adam gallagher.
CRÉDITS : #sweet nothing #tinkerbell the best.


like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) EmptyMar 23 Déc - 16:58

bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuue (super en retard) et tearsflight like animals (adam) 1582866347 genre je kiffe tes avatars like animals (adam) 2175562581 bref, je lirais ta fiche tout à l'heure pour connaître votre histoire like animals (adam) 682188466

_________________

in love.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

like animals (adam) Empty
MessageSujet: Re: like animals (adam)   like animals (adam) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

like animals (adam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Adam de la Halle (1240?-1288?)
» Satan & Adam
» Adam Green au câfé de lâ danse
» [Rumeur confirmée] Ecarteurs ou pas ?
» Ma nouvelle Overdrive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: Who you are. :: Welcome here, honey.-