Partagez | .
 

 We could be heroes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 12
DATE D’ARRIVÉE : 01/02/2015
AVATAR : alba galocha
CRÉDITS : (c)


MessageSujet: We could be heroes   Lun 9 Fév - 21:48

JAXON.
J'ai dis Brésil ou alors Haiti. Mais il m'a sorti que c'était un peu loin pour aller prendre un verre. Je lui ai répondu d'aller se faire foutre. Il a ajouté qu'on restait dans le secteur. J'ai finalement opiné docilement de la tête, n'ayant pas l'âme d'une rebelle. Je me suis donc habillée en conséquence, troquant mes habits aux lignes strictes pour une jupe noire mettant élégamment en valeur mes courbes ainsi qu'une chemise immaculée suggérant ma lingerie sombre. Toujours délicate, jamais vulgaire. Je suis évidemment partie dans l'optique de ne pas rentrer seule ce soir. De ma démarche assurée, j'entre dans le bar remplis aujourd'hui de sous-fifres. Je pose mon fessier sur un tabouret le plus prêt du bar. Je jette de temps en temps un coup d'oeil à ma montre Cartier lorsque je constate qu'il est en retard. Pour patienter, je commande un verre. Mes prunelles glacées finissent par le capter, entrant d'un pas tranquille. « Vas-y, j'ai toute la nuit Jaxon » j'ironise du bout des lèvres en lui lançant un regard faussement condescendant comme s'il était un propre clochard que je ramassais pour une oeuvre de charité. Je râle pour la forme, mais j'y tiens. J'attends qu'il finisse son ascension jusqu'à moi pour qu'un sourire naisse sur mes lèvres. Les rares sourires sincères que je peux produire lui sont souvent réservés. Je lui tends ma joue pour accueillir ses lèvres de riche qui ne brûlent pas mon épiderme tant son compte en banque m'est suffisamment satisfaisant pour m'afficher publiquement avec lui. « C'est quoi l'excuse ? » je papillonne alors distraitement en avalant une nouvelle gorgée de l'alcool. « J'ai commencé sans toi » je m'excuse automatiquement en levant les épaules tant cela me parait futile. J'espère pas que cela n'implique pas la chose qui lui sert de copine. J'agite mon index parfaitement manucuré sous ses yeux ébahis pour lui faire part d'une information capitale. « Il a insulté ma beauté » je lui explique en lui lançant un regard de biche blessée sous mes longs cils avant de désigner délicatement de mes billes noisettes cet abruti de barman. « Pas un seul regard » je continue alors alors que mes lèvres ne se plissent en une moue sévère. « Il ne doit pas être humain » je lance avec une réelle prétention parce qu'ils sont tous les mêmes. Je n'ai absolument pas l'habitude qu'on ignore.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE FILS DE
MESSAGES : 313
DATE D’ARRIVÉE : 03/07/2014
AVATAR : Robbie Wadge
CRÉDITS : applestorm


MessageSujet: Re: We could be heroes   Lun 16 Fév - 16:59

Elle t'avait proposé le Brésil ou Haïti. Votre compte en banque vous le permet. Vous auriez pu vous envoler pour aller boire un verre au soleil. Mais t'avais préféré San Francisco et la possibilité de te glisser dans les draps d'Ohara une fois la soirée terminée. Ouais, t'étais devenu ce mec pathétique accro à sa copine et si Roxanne savait pour votre relation, il y avait fort à parier que votre amitié cesserait si elle venait à apprendre la niaiserie des sentiments que t'as choppé. C'est une maladie incurable dans votre milieu. On l'apprend dès le plus jeune âge. On mélange pas les relations et les sentiments. Les relations doivent être intéressées. Toujours. Les sentiments, c'est bien pour le bas peuple. Pourtant, des relations intéressées, t'en as que très peu. Toujours à contre-courant. Et quand tu vois Roxanne qui fulmine sur sa chaise, tu te dis que c'est bien mieux comme ça. Malgré vos caractères, il n'y a pas plus sincère que la relation que t'entretiens avec la belle Ainsworth. Tu déposes ses lèvres sur sa joue. « C'est quoi l'excuse ? » Tu jettes un regard à ta montre dont la vente pourrait nourrir un village entier. « Y en a pas. J'suis dans les 15 minutes réglementaires. » Et la peau d'Ohara demandait à être embrassé, mais tu n'as pas la bêtise de le mentionner. Tu tiens à tes organes génitaux mine de rien. « J'ai commencé sans toi. » Peu importe. Tu te tournes vers le barman et commande la même chose qu'elle. Elle a du goût Roxanne, en matière d'alcool, ça fait partie de votre éducation. « Il a insulté ma beauté. » Tu fronces les sourcils. Elle te lance son regard de chat potté et tu sens déjà le sang qui bouille dans tes veines. Ca ne sera pas la première fois que tu te bats pour elle, ou à cause d'elle. Roxanne mérite le monde. Les gens qui l'insultent méritent une leçon. « Pas un seul regard. » Tu te rassieds. Pas de quoi faire une esclandre. « Il ne doit pas être humain. » Le barman te glisse ton verre et te fait un clin d'oeil. « Ou être gay. » que tu précises, un sourire amusé se dessinant sur tes lèvres. « Tous les hommes ne tombent pas en admiration devant ta poitrine, Rox. » Ton regard descend, malgré toi, vers sa poitrine. « Peu importe à quel point elle est mise en valeur. » Tu remontes vers ses yeux et son regard agacé. Tu camoufles ton sourire derrière ton verre. « Mais tu dois avoir raison. C'est un alien venu sur terre avec l'unique mission de résister à la grande Roxanne Ainsworth. »

_________________
J'ai besoin de toi, que tu répares ma tête et mes sentiments qui fonctionnent plus bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

We could be heroes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Schoolyard Heroes
» [vidéo] Reprise de Schrei dans l'émission "Helden von Morgen (Heroes of Tomorrow)"
» Heroes V
» reherche de sample : Heroes
» 28/09 : ALBERT LEE & HOGAN'S HEROES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: North San Francisco :: Financial District-