Partagez | .
 

 shackle me up and lock it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
LA VICTIME DU BLAIREAU
MESSAGES : 656
DATE D’ARRIVÉE : 13/10/2014
AVATAR : brynja jónbjarnardóttir.
CRÉDITS : alaska.


MessageSujet: shackle me up and lock it.   Dim 1 Fév - 11:09

I'm thinking, you and I
Better just go with the flow
Last thing that we should do is go slow


Le monde tourne beaucoup trop vite pour elle, 400 kilomètres à la seconde, elle n'arrive plus à suivre. Elle veut que ça ralentisse wooah doucement, elle entend les mots quitter ses lèvres sans vraiment s'en rendre compte. Mais y'a personne autour d'elle pour l'entendre. Elle est seule au milieu d'une foule immense. Les muscles de son visage sont tous aux abonnés absents et la musique lui perce les tympans. Elle a perdu Tavi, ses 20 dollars, son verre de vodka et une de ses boucles d'oreilles. Elle tente de se frayer un chemin à travers les corps qui semblent l'aspirer dans leur tourbillon infernal. Elle passe une main incertaine dans ses cheveux en tentant d'atterrir sur terre. Peine perdue, elle est déjà à des années-lumière de tout. Son estomac est complètement hors-service, elle a l'impression qu'au premier geste brusque, elle redécore le sol et le plafond. Des bras la bousculent, des jambes la percutent. Elle ferme les yeux, inspire profondément, compte jusqu'à trois. Lentement. Lorsqu'elle redescend enfin, y'a ce gars dans son champ de vision. Elle le regarde pendant une seule fraction de seconde, les sourcils froncés avant de tituber jusqu'à lui. Les mètres disparaissent entre eux à mesure qu'elle se rapproche de lui. Putain, il plutôt foutrement bon. Score. Sa main s’abat sur son épaule, plus ou moins amicalement. Hé, ça te dirait de sauver ma soirée? Elle le regarde, il soutient son regard. T'as pas vraiment le choix, c'est un ordre... En fait, ouais. Elle réfléchit. Tentative inutile. Ses doigts s'emmêlent dans les cheveux de l'inconnu, sans qu'elle comprenne comment, pourquoi. Elle tire un peu dessus, ça l'amuse, c'est doux. T'es pas gay hein? Ses mots se chevauchent, elle parle lentement, enivrée, sous l'emprise de l'alcool. Elle sourit. Remarque, ça pourrait être marrant. La délicatesse.

_________________

⊹ i’m so reliant
i’m so dependant
i’m such a fool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 58
DATE D’ARRIVÉE : 20/01/2015
AVATAR : janis
CRÉDITS : @nep237


MessageSujet: Re: shackle me up and lock it.   Sam 7 Fév - 14:53

les gens qui dansent la tête dans le cul, toutes ces culottes qui se laissent entrevoir, des mascaras coulant sur les joues des filles, les mains baladeuses des garçons, cette musique mêlée à cet alcool qui coulait dans nos veines, à tous, des gosses de quatorze ans limite qui faisaient genre elles étaient bourrées au bout d'un verre, fière d'avoir pu rentrer en boîte. y'avait moi, au milieu de tout ça, mon sourire senteur néant, mon esprit couleur vodka à la vanille. seul, contre tous, seul contre l'hystérie du monde. j'essayais d'imiter les gamines, me rendre euphorique (mais pour de vrai) arriver à virer cet air de dépressif de mon visage, mais rien n'y faisait, c'était perdu d'avance. j'étais silencieux, mais je criais intérieurement. la musique électronique ne faisait que me crier torture dans les tympans, et l'alcool parfumait mes idées noires. j'entends des grands bruits derrière moi, des bruits me disant "je viens vers toi, je m'intéresse à toi, hé regarde-moi", des bruits se détachant du capharnaüm. je me retourne quand une main s'appuie violemment sur mon épaule. j'ouvre grand les yeux, le choc me fait limite tomber de ma chaise, la chaleur prenant ma gorge à pleines mains, et je me surprends à me tenir la tête. ça crie très fort là-dedans, ça crie au secours, ça crie des mots violents et pas beaux. je la regarde. à première vue, elle ressemble aux gamines de quatorze ans au milieu de la piste de danse. des cheveux de princesse précieuse, des yeux dans lesquels je m'efforce à me noyer comme pour rester conscient, en vie. je l'écoute, elle et ses conneries, gueulant plus fort que mon intérieur. j'l'entends dire qu'elle me donne des ordres, et qu'elle me demande de sauver sa soirée, j'me souviens pas trop de l'ordre, je continue à la dévisager, en me rasseyant, pour garder l'équilibre. et sans que j'me rende compte de rien, je sens ses mains, contre mes cheveux, ils se balayent comme contre le vent, l'air de rien. je me braque, je prends sa main avec fermeté avant de la lui rendre, comme si je lui avais volé. putain mais t'es qui toi ? reprends ta main et vire. elle a une voix sacrément dégueulasse, mais elle a des yeux comme une nuit étoilée. (j'arrive pas à regarder autre chose en fait, j'ai l'impression que si j'me détourne, j'me perds pour toujours)  pourquoi, t'es intéressée p'tite meuf ? marrant, ouais, si ça peut t'faire plaisir. oui mais moi ça m'amuse pas trop de m'faire draguer par une fille de quatorze ans. je continuais à croire fermement qu'elle se tapait sa crise d'adolescence, en la pointant du doigt. je voulais lui dire de rentrer chez elle parce que ses parents s'inquiétait sûrement, mais les mots m'échappaient, j'voulais pas qu'elle s'en aille, j'voulais pas qu'ses yeux me laissent là, comme un con qui a l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

shackle me up and lock it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» lock out postes Canada
» Qui a une clef "i lock" pour ces plug' ?
» Rattle That Lock, les différents supports CD/LP
» Diffusion radio de Rattle That Lock
» Votre avis sur l'album Rattle That Lock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: North San Francisco :: Marina District-