Partagez | .
 

 (f/libre) SHAY MITCHELL ☆ imagine me and you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
LA NATURELLE
MESSAGES : 586
DATE D’ARRIVÉE : 01/07/2014
AVATAR : Beckinsale.
CRÉDITS : Bombshell


MessageSujet: (f/libre) SHAY MITCHELL ☆ imagine me and you.   Mer 28 Jan - 22:47

Dylan Stanford
SHAY MITCHELL, @ CRÉDITS
nom ☇ Stanford prénoms ☇ Dylan. age et date de naissance ☇ 26 ans. orientation sexuelle ☇ homosexuelle. job ☇ Photographe ou un truc artistique qui fait qu’elle gère elle même son emploi du temps, c’est important. traits de caractère ☇ franche, naturelle, drôle, attachante, attirante, sensuelle, dragueuse, déterminée, créative, fonceuse, assumée, joueuse, mature. bref récapitulatif de l'histoire ☇ - Elle est née en Espagne, d’une mère hispannique et d’un père américain
Elle a un frère de 3 ans son aîné
Elle a fait des études dans l’artistique, sa famille l’a toujours poussée là dedans
Elle fait son coming-out à l’âge de 18 ans, ses parents le prennent bien mais ce n’est pas le cas de son frère, qui met une grosse distance entre eux.
Quand elle a 24 ans, elle accepte un boulot génial dans sa branche, à San Francisco, où elle emménage rapidement.
Elle fait directement connaissance avec Eddie, son nouveau voisin qui va rapidement devenir un peu comme un frère de substitution.
Il y a un an, lors d’une soirée chez Eddie, Dylan rencontre Erin, la soeur d’Eddie. Leur première nuit ensemble, première d’une longue série s’étalant sur 6 mois.différents choix ☇ Shay Mitchell, Lindsy Fonseca, etc....

Erin O’Denell-Buckley ft Kate Beckinsale ~


Le bruit de mes talons sur les pavés. Pressés. Je hâte le pas un peu plus et essuie mes larmes d’un revers de manche. Une dispute. Une nouvelle. Rien ne va plus dans mon couple, Aaron me reproche beaucoup trop de choses, il ne comprend pas. Et il commence à devenir violent, dans ses paroles, dans ses gestes. Encore un vase de cassé ce soir. Alors je me précipite chez mon frère. Il est tard, mais ce n’est pas un couche tôt alors je tente ma chance. Il n’est pas question que je dorme chez moi ce soir. Lorsque j’entre dans l’immeuble, je commence à entendre du bruit, mais je ne m’attendais pas à ce que ce carnage auditif vienne de l’appartement d’Eddie. J’hésite un instant, et entre, sans frapper. Il est surpris mais il me saute dans les bras, comprenant vite qu’il s’est passé quelque chose. Eddie est mon confident le plus fidèle. Il sait tout, même si ce n’est pas toujours en temps et en heure. «Pas envie d’en parler.» «Allez viens boire un verre.» Il est 1h passé, l’alcool coule à flot ici. Les amis d’Eddie sont nombreux, impossible de compter. Sans doute 20, 30. J’ai du mal à y voir clair. Il me sert un verre de vodka que j’avale d’une traite, sous son regard ahuri. Le premier, mais pas le dernier. Et puis il s’éclipse. Je n’ai pas l’habitude de boire de l’alcool. Et encore moins de l’alcool fort comme de la vodka. Ça tourne assez rapidement. Et puis, une jeune femme vient récupérer la bouteille de mes mains avant que je ne finisse les dernières gouttes. «Soirée difficile ?» Je la regarde, plus longuement, observe les traits de son visage. «On se connait non ?» Elle rit. Un rire naturel, cristallin, qui ravit déjà mes tympans et me fait sourire, pour la première fois ce soir. «Si c’est une technique d’approche, laisse-moi te dire qu’elle est vieille comme le monde et qu’elle ne marche pas sur moi !» A mon tour de rire, un peu gênée. Et elle reprend. «Je suis Dylan. La voisine d’Eddie. Je crois qu’on a dû se croiser une ou deux fois. Tu es sa soeur, c’est ça ?». Je hoche la tête. Et je souris, comme une abrutie sûrement. Dans ses traits, je revois Emily, ma meilleure amie d’enfance. Celle que j’avais embrassée le soir de notre dernière pyjama party. Celle que je n’ai jamais revue depuis. Je n’arrive pas à décrocher mon regard de Dylan. Au petit matin, c’est nue sous ses draps que je me réveille, après une nuit follement torride. Une nuit comme je n’en ai pas vécue depuis longtemps. Le réveil est difficile, ma tête me fait un mal de chien. Mais je me souviens de tout, heureusement. Je me lève doucement et récupère mes affaires aux quatre coins de la pièce, espérant ne pas la réveiller. Je ne sais pas tout à fait ce qu’il adviendra de tout ça.

[Ce qu’il adviendra ? Une relation extra-conjugale pendant 6 mois, jusqu’à l’accident qui a plongé Erin dans le coma.]

***

Je cours après Amy en faisant des grognements étranges, mais qui provoquent ses éclats de rire. Et rien que ça, ça suffit à me donner le sourire pour la journée. Aaron m'attrape par le bras à la volée et m’embrasse comme si nous étions un jeune couple, fraichement mariés. Je n’ai jamais été aussi heureuse que depuis que je suis rentrée de l’hôpital. Aaron a pris ma place, au boulot, il en est ravi, quant à moi, je profite de ma fille, et de moi, aussi. Chose que je ne faisais plus depuis longtemps. «Y’a une fille qui a appelé pour l’annonce. Elle doit passer dans la matinée. Tu me raconteras ?» Je hoche la tête et lui vole un baiser avant de le laisser partir bosser. Et puis je file à la recherche d’Amy qui doit avoir trouvé une sacré bonne cachette. Ce n’est qu’une heure plus tard qu’on sonne à la porte. Amy est sagement dans sa chambre en train de jouer à la poupée. Je vais ouvrir, un large sourire hissé sur mon visage. «Bonjour ! Vous devez être la nouvelle baby-sitter ! Je vous en prie entrez, je vais chercher Amy.» Je la laisse entrer et monte à la hâte chercher ma fille. Lorsque je descends, Amy dans mes bras, la jeune femme est encore debout, au milieu du salon. Elle ne me lâche pas des yeux, elle semble timide. «Mon mari m’a dit qu’il avait vu avec vous pour vos références, je lui fais confiance, vous m’avez l’air... parfaite ! Et maintenant je vous présente Amy. La prunelle de mes yeux.». J’observe ma fille avec cette inconnue. Elle n’a jamais été sauvage. Et puis cette jeune femme. C’est étrange. J’ai comme l’impression de l’avoir déjà vue quelque part. D’une ancienne vie sans doute. Je n’arrive pas à détacher mon regard d’elle. C’est étrange, et à la fois tout à fait plaisant.


Eddie O’Denell ft Julian Morris ~


Elle est assise sur le canapé d’Eddie, silencieuse. «Une bière ?» «Ouais !» C’est un peu comme leur rituel. Un coup chez elle, un coup chez lui. Ils sont voisins, ils n’ont pas non plus beaucoup de mètres à parcourir. Et puis ils se racontent leur journée, ou même leur semaine lorsqu’ils n’ont pas pu se voir pendant plusieurs jours à cause du boulot. Elle lui raconte des histoires de coeur, il en fait de même. L’avantage, c’est qu’il n’y a pas d’ambiguité entre eux. Ils aiment tous les deux les femmes, et ça les amuse beaucoup. Il leur arrive même d’aller ensemble en terrasse d’un café pour ‘mater les jolis culs’ des filles qui passent. Ils sont comme ça. Un peu comme des frangins. Parfois ils n’ont rien besoin de dire. Ils on beau être différents, avoir quelques années de différence, leur relation fonctionne, sans que personne ne puisse réellement savoir pourquoi ni comment. Il s’assied près d’elle. Le mot approprié serait ‘vautrer’, mais qu’importe. «Putain, j’ai encore mal au crâne de la soirée d’avant hier ! D’ailleurs t’es passée où ? D’un coup t’as disparu comme ça... genre tu dis pas au revoir.» «Eddie...» Elle ne sait pas par où commencer, mais elle n’a jamais vraiment su prendre de pincettes. «... j’ai couché avec ta soeur.» Il manque de s’étouffer avec sa gorgée de bière, et il en recrache d’ailleurs la moitié. «Wow wow wow... attends... QUOI ??? Avec ma soeur ? Nan mais t’as dû confondre.» «35 ans, brune, les cheveux longs, un sourire de malade et... un tatouage dans le bas du dos.» «Oh putain.» Dylan essaie de cacher son sourire face à la réaction de son ami. «J’y crois pas.» «Je voulais attendre un peu pour t’en parler, j’espérais qu’elle le ferait. Et puis... elle m’a rappelée hier, elle veut me revoir.» Il semble tomber des nues. Et puis il finit par éclater de rire. Tout un tas de sentiments étranges, visiblement. Après tout, pourquoi pas.

***

«Eddie faut qu’tu m’aides, j’ai fait une connerie !» «Merde.» Elle avait juste frappé à sa porte, cet après midi-là, en espérant avoir une oreille attentive. «J’ai été chez ta soeur.» Eddie la regarde, il attend la suite, il a peur. Depuis qu’Erin est sortie de l’hôpital, et du coma, Dylan ne va pas bien. Erin a perdu la mémoire sur les deux dernières années, et elle a donc occulté son histoire avec Dylan. «Dis moi pas que...» «Non. J’ai rien dit mais... j’me suis fait passer pour la nouvelle baby-sitter de ta nièce.» Il est nerveux. Le cul entre deux chaises. C’est ça. Il est partagé entre Dylan qui voudrait retrouver l’amour qu’elle a connu, et Erin qui semble de nouveau bien sans sa nouvelle vie, et qui serait sûrement perdue d’apprendre ça. Sur quel pied danser ?

_________________
new beginning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA NATURELLE
MESSAGES : 586
DATE D’ARRIVÉE : 01/07/2014
AVATAR : Beckinsale.
CRÉDITS : Bombshell


MessageSujet: Re: (f/libre) SHAY MITCHELL ☆ imagine me and you.   Mer 28 Jan - 22:55


Quelques petites précisions, mais si déjà tu en viens à lire ça, c'est que tu es intéressé(e) et je suis super heureuse !

PSEUDO ~ Il est négociable, même si j'adore le prénom Dylan pour une fille. Après, s'il ne te plait pas, tu peux changer, c'est pas le plus important ici ! Le nom de famille aussi est négociable, tu peux toujours aller faire un tour dans les liens prédéfinis voir si y'a pas une famille qui te tend pas les bras ?!
AVATAR ~ J'adore Shay, mais elle n'est pas obligatoire, je suis ouverte, l'important pour moi c'est le lien. Je suis pas compliqué, j'aime les jolies femmes. J'avais pensé aussi à Lindsy Fonseca ou à Chloe Bennett. Enfin après, toute proposition sera étudiée avec la plus grande attention
HISTOIRE ~L'histoire est libre, j'ai mis quelques idées histoire de ne pas laisser blanc, mais tout est changeable, la seule chose c'est qu'elle est arrivée à San Francisco il y a deux ans, et qu'elle est la voisine d'Eddie. Toute l'intrigue part de là.
LIEN ~ le lien n'est pas négociable. C'est la chose la plus importante ici. C'est un lien love pour le futur donc évidemment, je vois pas trop comment changer ça. On peut en discuter si ce n'est pas clair pour toi, même si je pense avoir assez bien fait le tour. C'est un lien qui me tient trop à coeur et que j'ai envie de jouer depuis un bail. J'aime bien quand c'est compliqué, et je suis limite sadique avec mes persos. T'es prévenu(e) !!
PRÉSENCE/RP ~ normal, j'attends un minimum de présence. je demande pas la lune, j'ai une vie à côté aussi, j'ai cinq persos ici, et je suis super active. J'aimerai bien une réponse tous les 10/15 jours maxi, sachant que je réponds généralement grand max une fois par semaine de mon côté. Un orthographe soigné, ça a tendance à m'irriter. Ce serait un plus si l'écriture se fait à la première personne, mais je m'adapte tout à fait. Voilà !!

si t'es encore là et que tu veux toujours tenter le scénario alors je t'aime ! Ma boite à MP t'est grande ouverte. allez viens, qu'on aille faire des bébés !

_________________
new beginning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 21
DATE D’ARRIVÉE : 17/02/2015
AVATAR : Emmy Rossum
CRÉDITS : Shiya


MessageSujet: Re: (f/libre) SHAY MITCHELL ☆ imagine me and you.   Mar 17 Fév - 11:02

Si tu veux bien de moi...?

_________________