Partagez | .
 

 locked out of heaven (adeese)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 9
DATE D’ARRIVÉE : 22/12/2014
AVATAR : Joseph Morgan
CRÉDITS : wild cookie


MessageSujet: locked out of heaven (adeese)   Mer 24 Déc - 11:12

Une fête de la chaîne, voilà le genre de trucs où il était obligé d’aller. Les patrons voulaient améliorer les rapports entre les employés et faire une fête pour Noël, c’était tout ce qu’ils avaient trouvé. Adam avait bien essayé d’y échapper mais sans succès. A moins d’avoir une urgence de dernière minute, tous les employés devaient venir, et encore plus ceux qui passent à l’antenne régulièrement. Et, avec sa famille, il n’avait pas été difficile de trouver quelqu’un pour garder Charlotte. Pas possible d’utiliser l’excuse de l’enfant pour éviter la fête donc. Une fois qu’il a eu compris ça, il a décidé de profiter de cette petite fête. Après tout, autant en tirer quelque chose. Après un tour chez le coiffeur dans la journée, il enfile donc un de ses plus beaux costumes avant de rejoindre les bureaux de la chaîne télé. Quelle idée de le faire venir au travail alors qu’il ne devrait pas y être. Il adore son boulot mais pas au point d’y venir plus que nécessaire. Aussitôt arrivé, il prend une coupe de champagne et se mêle à un groupe de personnes de son équipe. Enfin il y a un homme qui ne lui dit rien, peut-être un nouveau. Il a souvent du mal à suivre les changements, surtout quand ils ne sont pas féminins. Il n’écoute que d’une oreille la conversation et boit quelques gorgées de sa coupe. Il s’ennuie déjà. En espérant que ça ne soit pas seulement ça, la fameuse fête. Alors qu’il va vers le buffet pour prendre un petit four, son regard se pose sur une silhouette. Une robe dos nu qui laisse deviner une chute de reins qu’il ne connait que trop bien. Il sourit et la regarde de la tête aux pieds. Puis il dépose sa coupe presque vide pour en prendre deux nouvelles et se dirige vers Reese. Elle discute avec une femme qu’il ne connait pas mais il s’en fiche pas mal. Il se place entre elles et sourit à la brune. « Mademoiselle Lawford. » Il lui tend une coupe de champagne, comme si de rien n’était. Comme si elle n’était pas partie furieuse la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Il a presque oublié la raison de la dispute à vrai dire et il s’en fiche. Il la trouve magnifique ce soir et elle est exactement ce qu’il lui faut pour rendre cette soirée plus excitante. « Alors toi aussi, on t’a obligée à venir ? » Pas étonnant, elle fait, elle aussi, partie des présentateurs populaires de la chaîne. Enfin peut-être qu’elle voulait venir, qu’elle aime ce genre de fête. Il n’en sait rien, il la connait peu. Il la connait assez pour savoir ce qui l’intéresse. Et savoir si elle aime les fêtes, il s’en fiche pas mal. Alors il fait tinter leurs deux coupes avant de boire une gorgée. La fête peut enfin commencer.

_________________

    messed up lovers


Dernière édition par Adam Dickens le Ven 2 Jan - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 9
DATE D’ARRIVÉE : 22/12/2014
AVATAR : leighton meester
CRÉDITS : tearsflight


MessageSujet: Re: locked out of heaven (adeese)   Sam 27 Déc - 4:02

Reese n'avait jamais été friande des soirées organisées par la boite, encore moins lorsqu'il s'agissait de faire bonne impression aux patrons qui descendaient rarement de leur montagne. Ils auraient simplement pu leur adresser une lettre leur souhaitant de joyeuses fêtes, plutôt que d'organiser cette grande mascarade. À l'instant où sa collègue lui avait annoncé la nouvelle, la jeune femme avait poussé un soupire lasse, comme si la fête organisée par la chaine était une énième corvée contenue dans son contrat, mais qui cette fois, n'était pas rémunérée. Elle n'avait aucune envie d'aller à cette soirée, et ce pour de multiples raisons. La première consistait à devoir faire la causette à un bon nombre de collègue machos et sexistes que la brunette avait du mal à supporter. La seconde résidait dans le champagne, qui laissait toujours à désirer. Et la troisième portait le fameux nom d'Adam Dickens. Il devait être la dernière personne qu'elle voulait croiser. Depuis qu'elle avait quitté son appartement, elle avait eu la chance de ne pas croiser son regard. Elle n'avait aucune envie de lui parler, de le voir, et encore moins de lui donner la seule chose qui l'intéressait chez elle : son corps. Elle n'était en rien étonnée de son comportement ; après tout, il était Adam, et elle avait toujours su à quel personnage elle se confrontait. Mais elle était lasse à présent. Elle était lasse de se battre, lasse de se laisser dénigrer. Elle n'était peut-être qu'un bout de viande, mais elle serait un bout de viande coriace. Ce fut sans joie aucune qu'elle enfila une robe apprêtée et laissa ses cheveux retombés sur ses épaules, avec peut-être en tête l'idée de le rendre fou. Elle arriva à la petite fête avec le brin de retard qu'on lui connaissait déjà, et se dirigea sans hésiter vers le buffet. Trop tard, interceptée par Tina la collègue bavarde qui ne cessait de se plaindre du nombre considérable de devoirs qu'avaient à faire ses devoirs et de la nouvelle baby-sitter complètement cruche qu'elle avait engagé. Reese souriait, c'était ce qu'elle savait faire de mieux. Mais dès qu'il s'agissait d'enfants, on la perdait rapidement. Elle se demandait comment se sortir de là lorsque qu'une silhouette imposante prit place entre elle et Tina. Elle s'apprêtait à remercier cette âme charitable, avant de discerner les yeux qui étaient posés sur elle. Adam. « Mademoiselle Lawford. » Elle applaudit tout de même son culot, bien qu'elle ne se gêna pas pour lever les yeux au ciel en attrapant la coupe de champagne qu'il lui tendait. « Monsieur Dickens. » Elle laissait son arrogance transparaitre. Elle ne cachait pas son agacement, elle n’avait plus le temps pour ça, ni l’envie. Elle était transparente devant lui, comme il l’avait été face à elle en la dénigrant. « Alors toi aussi, on t’a obligée à venir ? » Il ne paraissait pas ravi d’être présent, et elle s’en serait douter. Du temps où elle était sa secrétaire, elle s’évertuait à lui trouver toutes sortes d’excuses pour échapper à ces fêtes. Des galipettes dans son bureau en faisaient d’ailleurs partie. « La seule chose dont je me sente obligée à l’heure actuelle, c’est de te parler, Adam. » Elle trinquait volontiers avec lui, non sans un sourire clairement forcé. Si il pensait la voir mal par sa faute, il pouvait encore rêver. Elle saluait distraitement un collègue qui passait devant eux et but une gorgée de champagne. Comme elle l’avait prédit, c’était infecte. Comme la soirée qu’elle allait sûrement passer.

_________________

you take me down, spin me around, you got me running all the lights. don't make a sound, talk to me now, let me inside your mind. i don't know what you're thinking sugar, but i just got that feeling sugar. i can't turn back now, so hold on tight. i don't know where the lights are taking us but something in the night is dangerous. and nothing's holding back the two of us, baby this is getting serious. detain the dangerous. ⟨ adeese.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 9
DATE D’ARRIVÉE : 22/12/2014
AVATAR : Joseph Morgan
CRÉDITS : wild cookie


MessageSujet: Re: locked out of heaven (adeese)   Ven 2 Jan - 15:56

Elle est froide, presque glaciale. Sans doute qu’elle pense qu’il a été un sale con la dernière fois qu’ils se sont vus. Sans doute qu’il l’a été. Il ne le remarque plus tellement, il se souvient qu’ils avaient criés tous les deux, qu’elle avait remis son manteau et qu’elle était partie. Et plus de nouvelles depuis quelques semaines. Bien sûr, il n’a pas non plus été en chercher en des nouvelles. Et comme ils ont tous deux le même égo, ils ne se sont ni parlés, ni vus depuis. Finalement, peut-être que cette petite fête ridicule a un intérêt inespéré. Même si, au vu du ton froid de Reese, ça ne semble pas prêt de se réchauffer entre eux. Mais Adam ne compte pas se laisser décourager pour si peu. Peut-être que pour une autre femme, il n’aurait pas insisté et serait tout simplement parti trouver une nouvelle conquête. Reese a toujours eu ce petit truc en plus. Ils ont cette alchimie dont il ne peut plus se passer. Après y avoir goûté à nouveau, difficile d’arrêter. Et il est persuadé qu’elle ne veut pas vraiment arrêter non plus. Elle a juste un égo difficile, tout comme le sien. « Monsieur Dickens. » D’habitude, quand elle prononce son nom ainsi, elle rend ça terriblement sexy. Rien à voir cette fois. Il se souvient de leurs ébats à l’époque où elle était son assistante et qu’elle l’appelait plus souvent par son nom que par son prénom. Ça a toujours été comme ça entre eux. Une façon de plus de se séduire. « La seule chose dont je me sente obligée à l’heure actuelle, c’est de te parler, Adam. » La reine des glaces. Ça lui arrache un sourire alors qu’ils trinquent. Elle est vraiment trop susceptible. Mais hors de question qu’il se laisse déconcerter. Surtout que la brune reste avec lui, preuve qu’elle fait juste la difficile. Un nouveau jeu peut-être. Que ça soit un jeu ou non, Adam relève le défi. « Si tu préfères, on peut directement passer à des réjouissances plus… intimes. » C’est vrai, parler, ça n’a jamais été leur fort. Alors il peut très bien interpréter ses paroles ainsi. Elle ne veut pas discuter mais directement s’envoyer en l’air. Il lui sourit avant de boire encore une gorgée. Le champagne n’est même pas excellent. La chaine fait pourtant assez de profit – grâce notamment aux talents d’Adam et de Reese – pour payer quelque chose de mieux. Mais ça ne l’étonne pas, ils cherchent à gagner de l’argent par tous les moyens et faire des économies en est un. Ils pourraient aussi bien arrêter leurs petites fêtes ridicules sinon. « Mon ancien bureau est à l’étage en dessous, en souvenir du bon vieux temps. » Ils pourraient aller n’importe où qu’ils s’éclateraient mais l’idée lui plait : s’envoyer en l’air à nouveau dans ce bureau désormais occupé par un nouveau qu’il trouve nul. Pourquoi pas après tout ? Il évite soigneusement de parler du fait qu’il y a un problème entre eux. En partie parce qu’il considère qu’il ne devrait pas y en avoir. Et aussi parce qu’il sait que ça va l’énerver.

_________________

    messed up lovers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: locked out of heaven (adeese)   

Revenir en haut Aller en bas
 

locked out of heaven (adeese)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bruno Mars " Locked Out of Heaven "
» HEAVEN SUCKS RECHERCHE BATTEUR OU BATTEUSE !
» 22 Juin 2009 - Heaven And Hell (Tournefeuille, 31)
» Tears in Heaven
» A Little Trip to Heaven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: North San Francisco-