Partagez | .
 

 stolen moments (allie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: stolen moments (allie)   Mer 10 Déc - 17:54


"I think we had something." She said, "It wasn’t love, but it wasn’t nothing either.
Perhaps it was just stolen glances in long corridors"

Elle t'a menti. T'as beau retourner toute cette histoire dans ta tête, tu n'arrives pas à y donner un sens. Tout s'entrechoque dans ta cervelle. T'as l'impression d'avoir vécu une illusion ces derniers mois, que votre histoire n'est qu'un joli mensonge. Joli certes, mais un mensonge malgré tout. Tu ne sais plus quoi penser. T'as passé la journée en mode automatique. Tes pensées ne l'ont pas quitté. Tu ne peux pas t'empêcher de te demander ce qu'elle t'a caché d'autres, quel autre silence cache un secret. Est ce que ses sentiments étaient sincères ? T'aimerais pouvoir mettre ton cerveau et tes pensées en pause. Juste l'espace de quelques minutes, le temps de mettre les choses au clair ou du moins de donner un sens aux mots qui ont été échangés. Mais t'en es incapable. Ce n'est pas comme éteindre ton appareillage pour couper le reste du monde. Tes pensées étaient toujours présentes. Tu claques la porte de la boite aux lettres, comme si c'était l'objet de tous tes maux. Idiot. Calme-toi. Pense à autre chose.Et comme une force supérieure voulant répondre à tes prières, le visage d'Allie apparaît derrière la porte d'entrée de l'immeuble. Ton sourire se dessine sur ton visage de manière automatique. « C'est elle qui a commencé.» que tu signes en plus de le lui dire avant de montrer la boite aux lettres du doigt. Elle avait été une élève exemplaire. Plus encore, elle avait été une compagnie agréable. Tu n'avais pas vu le temps passé à ses côtés. Vous aviez passé la soirée à parler comme vous auriez pu le faire par mail. Votre présence physique n'avait rien changé à la complicité qui avait pu naître entre vous. Elle n'avait été qu’exacerbé. Si t'es honnête, il y avait eu des moments où tu avais oublié l'existence de Leah. Allie te donnait l'impression de redevenir cet adolescent intrépide que t'avais pu être. Elle était un véritable souffle d'air frais dans une vie qui t'étouffait peu à peu. « Va falloir qu'on arrête de se croiser comme ça.» Entre deux portes, à la va-vite. Ou peut être qu'on devrait arrêter de se voir tout court. Avant que ma tête comprenne ce qu'essaye de me dire mon corps et mon coeur.

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Sam 13 Déc - 18:53

Ma mère arrivait bientôt avec mon beau-père pour Noël, ils avaient prévu de nous rendre visite pour les fêtes quand nous avons décidé de déménager tout les deux. C'est vrai que perdre Sean et moi en même temps n'avait pas du être facile pour nos parents. C'est pour cette raison que je m'affairais pour que leur séjour à San Francisco soit merveilleux pour eux comme pour nous. J'avais rangé l'appartement de fond en comble. Tout. Même mon bordel d'artiste. Il nous fallait de la place pour pouvoir accueillir deux personnes de plus. J'attrapais les poubelles pour les descendre et ainsi que les clefs pour aller chercher le courrier, j'attendais encore le cadeau de Sean qui tardait à arriver. Cela commençait à faire long, j'espérais qu'il arriverait avant Noël sinon, j'envisagerais autre chose pour lui faire plaisir. Je lançais le sac poubelle dans la benne commune de l'immeuble et m'apprêtais à aller chercher le courrier quand un bruit sourd attira mon attention. Je levais les yeux et croisais son regard. Warren. Un sourire naturel s'invita sur ma boude. Je n'avais pas besoin de faire d'efforts avec lui, c'était tellement facile. "C'est elle qui a commencé." J'en souris. Parce que c'était drôle et parce que j'étais contente de pouvoir le comprendre. Il avait sans doute été le meilleur prof que j'ai jamais eu dans ma vie. Si j'en avais eu des comme ça, sûr que je n'aurais pas abandonné l'école classique si rapidement. "Va falloir qu'on arrête de se croiser comme ça." J'hochais la tête, il avait raison, ça devenait ridicule, d'autant plus que j'appréciais réellement sa présence, je l'avais compris au fil du temps, en apprenant sa langue avec lui. "T'as raison, on devrait aller boire un verre !" Dis-je en essayant de signer en même temps. Ce n'était pas encore bien naturel pour le moment mais je m'habituais de plus en plus à faire ce genre de chose avec les mains. "Comme ça tu m'expliqueras ce que ta boite t'as fais." Je souriais encore, je ne pouvais que sourire quand j'étais auprès de lui, il était adorable, toujours gentil avec moi, attentionné, puis, il était incroyablement magnifique. J'avais envie de passer du temps avec lui, rien ne me réjouissais plus que nos rendez-vous et ça faisait bien longtemps que je ne m'étais pu sentis comme ça auprès de quelqu'un. 

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Ven 2 Jan - 15:41

« T'as raison, on devrait aller boire un verre ! » C'est pas ce que tu avais en tête et pourtant, y a un sourire idiot qui se dessine sur ton visage. C'est un jeu dangereux auquel tu joues. Allie, c'est pas une copine. C'est pas autre chose non plus. C'est juste l'illusion d'un début. C'est peut être simplement une question d'hormones. Tu vas pas mentir et dire que tu ne la trouves pas jolie. Allie, elle est magnifique dans sa simplicité. Mais il y a plus, quelque chose qui va au delà de son physique. Ce truc qui te donne envie de toujours plus. « Comme ça tu m'expliqueras ce que ta boite t'as fais. » Un petit éclat de rire s'échappe de tes lèvres, emportant avec lui ta morosité de ces dernières vingt quatre heures. C'est exactement ça qui te fait peur. Cette facilité qu'a Allie de redonner de l'éclat à ton sourire avec quelques mots. Elle apaisait déjà tes maux par mails, l'effet était encore plus puissant face à face. « Avec plaisir. J'ai bien besoin d'une téquila pour oublier cette satané boite. » Tu lui offres un sourire. « T'es libre maintenant ? » que tu lui demandes, bien trop excité par cette perspective. Tu devrais t'en vouloir d'aller boire des verres avec une jolie fille alors que Leah attendait ton pardon, mais pour être honnête, tu ne pensais plus à rien quand il y avait Allie. Ca finirait par te jouer un mauvais tour, mais pour l'instant, t'étais incapable de t'en soucier. Allie te souriait et le monde tournait un peu plus rond. « Tu as une préférence de bar ? » que tu lui demandes en articulant. Elle fait un effort pour toi et si ça te réchauffe le cœur de savoir qu'elle apprend le langage des signes pour toi, tu sais que c'est encore compliqué pour elle. Et tu veux rien louper de la conversation. Rien louper d'elle.

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Dim 4 Jan - 0:45

J'aime son rire, c'est con mais il me fait sourire, sans doute parce que j'aime voir les gens heureux. J'ai du mal à me dire que je ne le connaissais que virtuellement il y a encore quelque temps. J'ai l'impression qu'il a toujours fait parti de ma vie, c'est naturel, et fou, mais peu importe, c'est agréable. "Avec plaisir. J'ai bien besoin d'une téquila pour oublier cette satané boite." C'est à moi de rire maintenant. Je doute sincèrement qu'une simple boite puisse le mettre dans un tel état mais peu importe, il me dira ce qui le tourmente s'il le souhaite. Les sujets de conversation ne s'épuisent jamais avec lui et tant mieux, je n'ai pas peur de me retrouvée seule avec lui pendant des heure, j'ai même hâte étrangement. "T'es libre maintenant ?" Je hoche la tête vivement, sans doute trop rapidement pour ne pas avoir l'air trop pressée. J'en rougis presque. Ça fait longtemps que je ne me suis pas sentis comme ça en vérité, sans doute depuis Gabriel en fait. Ça fait du bien, trop de bien. "Tu as une préférence de bar ?" Je hausse les épaules sans grandes convictions, sortir n'est pas dans mes habitudes, pas dans les bars en tout cas, pas depuis que je vis à San Francisco. "Je sais pas, on a qu'à aller dans le premier qu'on trouve." Dis-je en souriant, attrapant sa main au passage pour l'entraîner dehors dans le froid hivernal. Je ne sais même plus ce que j'avais l'intention de faire en descendant, maintenant, je suis toute à Warren, sans doute plus que je ne suis capable de l'avouer, j'aime bien ce type, je suis séduite par sa particularité, par son naturel, par sa voix même. J'avance dans les rues, sans réellement réfléchir, ma main fermement accrochée à la sienne. Ce contact me plait, je ne m'en rend même pas compte à vrai dire. Je m'engouffre avec lui dans le premier bar qui attire mon attention, lâchant sa main à regret pour me diriger vers le comptoir. "Deux tequilas s'il vous plait !" Que j'annonce au barman avant de poser mon derrière sur l'un des tabourets, un sourire toujours vissé sur les lèvres. "Alors racontes, des mauvaises nouvelles ?" Je demande en posant ma tête sur ma main, attentive, pendue à ses lèvres avant de reprendre sans attendre de réponses, agitant les mains pour mettre en pratique mon apprentissage à ses côtés. "Tu sais, y'a toujours pire dans la vie, ma mère dit toujours..." Je m'arrête brusquement en fronçant les sourcils. "C'est quoi le signe pour voisins ?" Que je demande, perturbée de ne pas encore connaitre pour les signes qu'il faut pour tenir une conversation avec mes mains. 

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Dim 4 Jan - 20:45

Tu devrais fuir, Warren. Avant que ce soit trop tard. Avant que son sourire devienne ta seule source de joie. Avant que l'irréparable se produise. Mais tu la suis. Ta main dans la sienne, tes doigts s'enlacent au sien avec un naturel, qui à défaut de te faire paniquer, apaise ton cœur. T'as pas besoin de prétendre. Pour la première fois de ta vie, t'as l'impression qu'être toi-même suffit. Tu n'as pas à être l'homme confiant qu'adore Lola. Tu n'as pas à être le héros que Leah pense aimer. Tu peux être toi même. Avec tes failles et tes défauts. « Je ne sais pas, on a qu'à aller dans le premier qu'on trouve. » Tu lui rends son sourire et tu la suis. Avec entrain. Légèrement excité par cette nouvelle perspective qui vient de s'ouvrir sous tes yeux. Ton pouce caresse le dos de sa main alors que vous vous perdez dans les rues de San Francisco. « Deux téquilas s'il vous plait ! » Tu t'assois à côté d'elle, un sourire taquin sur le visage, surpris par la façon qu'elle a de s'imposer, admiratif de sa confiance. « Alors racontes, des mauvaises nouvelles ? » Tu fronces les sourcils, légèrement surpris par sa question. Et puis, Leah te revient en mémoire. Leah et ses omissions. Leah à qui tu n'avais pas pensé depuis que ton regard avait croisé celui d'Allie. « Tu sais, y'a toujours pire dans la vie, ma mère dit toujours... » Tu restes suspendu à ses lèvres, attendant la suite, avec une avidité impensable. « C'est quoi le signe pour voisins ? » Un sourire étire ton visage. Ton cœur s'affole dans ta poitrine. Allie, c'est le mal incarné pour les cardiaques. C'est la tentation à l'état pur pour les mecs comme toi. Tu t'approches d'elle, ta main glisse sur la sienne et tu sens ce simple contact se répandre dans tout ton corps. T'es foutu, Warren. « Comme ça » Tu lui montres, tu sépares ses deux mains. T'aurais pu te contenter de lui montrer, mais t'avais ressenti ce besoin de la toucher. Le barman ramène vos téquila, accompagné de sel et d'une tranche de citron. Tu fais glisser son verre vers elle. « Tu deviens véritablement douée. On dirait presque que c'est naturel. » T'attrapes le pot de sel et en dispose sur l'intérieur de ta main avant de le lécher et de boire ton shot. Puis la tranche de citron et la grimace qui va nécessairement avec. « La vache, j'avais oublié quel goût ça avait. » Un petit rire t'échappe. T'es pathétique, mec. « Une autre tournée. » Ton regard s'accroche à une table de billard derrière elle. Ton sourire s'agrandit. T'es comme un môme dans un magasin de jouet. « Une partie te tente ? Celui qui gagne a le droit de poser la question qu'il veut ? » Tu l'appâtes. Tu te vois déjà gagnant, prêt à lui poser toutes les questions qu'elle fait naître en toi.

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Mar 6 Jan - 0:00

Je regarde ses mains, attendant qu'il me montre, ça ne vient jamais, au lieu de ça, il dessine directement sur les miennes. Ses mains sont douces, elles me donnent envie de rester là, tout près de lui, de garder contact, d'une manière ou d'une autre. "Comme ça." Je m'applique, me laisse faire, pour reproduire ensuite le geste à la perfection. Apprendre me tient à coeur, j'ai envie de pouvoir communiquer de cette manière. C'est tellement enrichissant, j'en oublie même ce que j'étais en train de raconter, ce ne devait pas être si important. J'attrape mon verre, en souriant, la dernière fois que j'ai bu, j'ai filé droit sur mon chevalet pour peindre ma dernière création, qu'en sait-on, cette virée avec Warren m'inspirera peut-être mon plus grand chef d'oeuvre ! "Tu deviens véritablement douée. On dirait presque que c'est naturel." J'en suis flattée, un peu trop sans doute, je rougis, c'est plus fort que moi. Je ne dis rien, me contente de l'imiter en avalant ce liquide fort et ses accompagnements indispensables. Merde. J'en grimace aussi. "La vache, j'avais oublié quel goût ça avait." J'ai pas oublié moi, je n'oublie jamais, ça me fait toujours le même effet, le prochain ira mieux, c'est une science ! "Une autre tournée." C'est comme s'il avait lu dans mes pensées, terrifiant et fascinant à la fois. J'ai du mal à comprendre cette excitation soudaine dans son regard. "Une partie te tente ? Celui qui gagne a le droit de poser la question qu'il veut ?" Je tourne le dos, j'en souris aussitôt. Il ne sait pas dans quoi il se lance c'est mignon. Je reporte mon attention sur lui. "T'es sûr ? Parce que je voudrais pas froisser ton égo..." Fait donc la maligne, tu riras dans doute moins dans quelques minutes, parce que j'ai beau être plutôt bonne, je ne suis loin d'être une professionnelle du genre. J'avala mon deuxième verre rapidement quand il arrive puis je me lève sans attendre de réponse, réfléchissant déjà à la question que je pourrais lui poser. Que ne sais-je pas à son propos ? Sans doute plus multitude de choses. J'ai pourtant l'impression d'en savoir tout autant, c'est déstabilisant. Je place tranquillement les boules minutieusement, retire cet affreux triangle noir qui les maintiennent, place la boule blanche où il le faut, très sérieuse, faussement assurée. Je lui lance un sourire puis plonge sur la table pour casser ce beau triangle. Un geste simple, rapide, les boules sont dispersées de partout. "A toi." Que je signe en silence, un sourire aux lèvres. C'est simple, naturel, normal presque. Warren n'est plus un inconnu depuis longtemps, il est bien plus que ça. Bien plus qu'un voisin de balcon, bien plus qu'un vulgaire connaissance. "Tu peux encore abandonner si tu veux tu sais, je comprendrais..." Abandonnes toi, tu vas perdre, tu le sais mais t'amuse. C'était ça, exactement ça. 

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Mar 6 Jan - 22:54

« T'es sûr ? Parce que je voudrais pas froisser ton égo... » Tu lui fais un clin d'oeil.T'as aucun doute sur tes capacités. Et dans l'hypothèse où elle gagnerait, tu ne le prendrais pas personnellement. Ce soir, tu voulais simplement t'amuser, profiter de la vie comme tu l'as pas fait depuis longtemps, loin des problèmes du quotidien. Si tu devais répondre à une question personnelle, c'était pas bien grave. T'avais l'impression de lui avoir tout dit. C'était pas vrai. Il t'arrive trop souvent d'oublier cette partie de ta vie, celle que tu as construit avec Leah, celle pour laquelle tu devrais te battre. T'avale ton deuxième verre avant de la rejoindre. Tu te promets même de faire gaffe, de te souvenir de cette vie qui t'attends une fois que vous serez rentré. Mais elle te sourit et t'oublie. Le moment se suspend dans le temps. Y a plus qu'elle, toi et cette table de billard. Tu l'observes. Elle t'amuse avec sa confiance. Elle est belle avec sa confiance. « A toi. » Elle t'émeut avec sa façon de signer pour toi. « Frimeuse » que tu lui signes, un sourire aux lèvres. Allie, elle a ce don spécial de te rendre heureux. « Tu peux encore abandonner si tu veux tu sais, je comprendrais... » Un éclat de rire s'échappe de tes lèvres. Le barman vous apporte de nouveaux verres. T'en bois un avant de le poser sur la table. Tu choisis ta boule, te penche et frappe. La boule entre dans le trou. Tu te retournes vers elle, faussement pensif. « J'me demande quelle question j'vais pouvoir te poser. » Tu la contournes. Vos corps se frôlent, le tien se réveille. Tu tires et rate, troublé par une simple touche. T'es foutu Warren. Reprends toi. Maintenant.

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Mer 21 Jan - 23:07

"Frimeuse." Sans doute, peu importe. J'en souris. Il me plaît c'est vrai... Merde. Je ne devrais pas... Et pourquoi ça ? J'hausse presque les épaules pour moi-même. Pourquoi ne pas succomber ? Son rire me plaît, sa personne me plaît, Warren me plaît. Je soupire. Ça fait du bien de temps en temps de se sentir ainsi, attirée comme jamais par un mec ce qu'il y a de plus simple, normal, adorable. J'attrape à mon tour l'un des verres que venait d'apporter le serveur. Gentil garçon. J'avale tout d'un trait. Ça aussi ça fait du bien. "J'me demande quelle question j'vais pouvoir te poser." Je lui souris, limite aguicheuse. Continue Warren, continue. Je mords ma lèvres inférieure alors qu'il passe devant moi, tout près de moi. Arrêtes Warren, arrêtes. Je me demande s'il se rend compte de ce qu'il est en train de faire, s'il a conscience de l'attirance qui s'empare de moi depuis ma rencontre avec lui. Je pouffe en voyant la boule éviter soigneusement le trou en face. "J'ai faillis y croire !" Que je signe en rigolant à gorge déployée avant d'attraper une nouvelle fois ma queue pour jouer. Une boule, deux boules. T'es bonne chérie, à moi la question. Raté. Foutue boule jaune. Je grimace en levant les yeux vers lui lentement. Oups. Je hausse les épaules en souriant et m'approche de lui. "Je l'ai fais exprès. Si je gagne trop facilement tu vas m'en vouloir." Bien sûr. Je plongeais mon regard dans le sien, intensément. Putain. Des beaux yeux bleus. Les miens évoluèrent lentement vers ses lèvres que je fixais sans doute une ou deux secondes de trop. "T'attend quoi ?" Que je demande, à haute voix, sans bouger. Tu joues avec le feu Allie. J'ai besoin d'un autre verre.  

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Lun 26 Jan - 19:58

Elle te souris et y a un truc qui se déclenche en toi. Tu sais pas trop ce que c'est, mais ça se repend dans ta poitrine, ça glisse dans tes veines comme un poison qui te mène droit à ta perte. « J'ai faillis y croire. » Mais c'est de ta faute Allie. Fallait pas me sourire comme ça. Il y a des pensées peu catholiques qui s'entrechoquent dans ma tête, maintenant. Tu lui rends son sourire avant de lui tendre la queue. Tu la détailles du regard, son visage et plus bas, sur ses atouts qu'elle met en avant quand elle se baisse. Putain, Warren reprends toi, s'il-te plait. Tu as une petite amie, qui ne réponds pas au doux nom d'Allie. Ton regard remonte, juste à temps pour croiser ses prunelles. Un sourire victorieux s'étire sur ton visage. « Je l'ai fais exprès. Si je gagne trop facilement tu vas m'en vouloir. » Un rire sincère s'échappe de tes lèvres, mais il s'étrangle dans ta gorge quand vos regards se croisent une nouvelle fois. L'air s’électrise entre vos deux corps. Tu surprends son regard sur tes lèvres. Il te suffirait d'avancer d'un centimètre pour que vos souffles se mélangent, pour que vos lèvres se rencontrent. « T'attend quoi ? » Hein ?Tu joues à un jeu dangereux, Allie. Fais gaffe, je suis pas si gentil qu'il n'y paraît. Je pourrais être le grand méchant loup. Tu devrais l'éviter, tu le sais, pourtant ton corps frôle le sien, une main s'échappe vers son épaule dénudé alors que tu passes derrière elle pour attraper la queue. Tu fais le tour de la table, ton regard accroché au sien. Tu tapes dans la boule, elle entre sans soucis. « Tu disais ? » que tu répliques, trop sûr de toi avant de rater la prochaine boule. « Un sursaut de galanterie. » T'hausses les épaules, faussement innocent. T'attrapes deux shots, tu lui en tends un, fait tilter vos verres avant d'avaler le contenue du tien. L'alcool ne devrait rien à voir avec cette soirée, mais t'es prêt à t'enflammer. Allie est le seul incendie que t'es prêt à déclencher.

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Lun 26 Jan - 23:24

J'avoue, j'ai espéré, rien qu'une seconde, sentir ses lèvres contre les miennes. Je grogne presque de sa galanterie alors qu'il me contourne en me frôlant, assez pour me rendre folle. Sa main sur mon épaule m'électrise. Il ne se rend pas compte Warren. Non, il ne se rend pas compte de ce qu'il est en train de faire là maintenant, en train de me faire. Je ne lâche pas ses yeux, je n'ai pas envie de détourner le regard, j'aurais presque envie de lui d'ailleurs. "Tu disais ?" Je hausse les épaules. Je ne dis rien moi, j'observe la défaite qui se profile à vue d'oeil. Ce n'est qu'un jeu, qu'il la pose sa question, s'il y tenait tant. Je souris en admirant son nouvel échec. "Un sursaut de galanterie." Oh oui, probablement. Ça m'amuse. J'attrape le énième shot qu'il me tend, je ne sais plus tellement l'heure qu'il est, ni même combien de shots je viens de m'enfiler, peu importe, j'ai envie de profiter. J'avale le liquide d'un trait, j'en grimace, le feu s'éparpillant dans ma gorge une fois de plus. Je pose le verre bruyamment et plonge mes yeux dans les siens, en silence, sans reprendre le jeu. Je m'en balance de ce jeu, j'essaye juste de comprendre. Qu'est-ce qui se passe derrière ce regard bleu ? Que pense-t-il ? Que ressent-il ? Je le sais réservé, je le sais peu bavard et pour la première fois, ça m'embête. J'ai envie de tout savoir de lui, tout. "Pose la ta question." Que je lui dis simplement. Je ne sais pas ce qu'il veut savoir, je suis prête à lui dire n'importe quoi, je n'ai rien à cacher de toute façon, pas à lui en tout cas, je n'ai pas peur du jugement, ni des réponses. J'ai l'impression d'être un livre ouvert avec lui depuis le début. C'est étrange comme sentiment, mais ça me plaît. J'ai l'impression de passer mon temps à sourire avec lui. "T'as pas besoin de me saouler tu sais." Je murmure, tout doucement, sentant déjà mes joues brûler, l'alcool commence à faire effet. Flûte. "Tu peux me demander n'importe quoi." Dis-je, accompagnant mes paroles d'un clin d'oeil, je lève alors la main droite, ou gauche, je ne sais plus, peu importe. "Je te jure que je ne te dirais que la vérité." Je pouffe, gamine.  

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Jeu 29 Jan - 20:49

Y a ses lèvres qui t'appelles, sa peau que t'as envie de découvrir quand elle passe à côté de toi. Allie est la tentation à l'état pur. Elle représente tout ce que tu désires et que tu ne peux pas avoir. T'essayes de te concentrer sur le jeu, mais elle te sourit et ça, mélangé aux shots, finit par bruler tes derniers neurones. T'es incapable de réfléchir, incapable de jouer correctement. T'avales ton shot, ça brûle dans ta gorge, mais c'est rien comparé au regard brûlant que tu lui lances. Allie réveille un truc en toi « Pose la ta question. » T'avais pas réellement de questions. C'était un petit jeu, un pari sans grande conséquence. Allie, t'as l'impression de la connaître depuis toujours, de pouvoir lui poser toutes les questions que tu désires, qu'elle y répondrait. « T'as pas besoin de me saouler tu sais. » Tu te rapproches d'elle, tu t'assois sur la table, juste à côté d'elle, tes jambes croisés au niveau des chevilles. « Tu peux me demander n'importe quoi. » Tu croises tes bras sur ton torse, tu fais mine d'y réfléchir sérieusement. Et puis, elle te fait un clin d'oeil, l'appel au crime. « Je te jure que je ne te dirais que la vérité. » Un rire t'échappe, l'alcool probablement, le bien-être qu'Allie fait naître en toi sûrement. Tes doigts glissent dans ses cheveux, tu joues avec ses pointes blondes. T'essayes de te concentrer, de trouver une question qui vaudrait la peine, mais il y en a qu'une qui tourne dans ta tête comme un vieux disque rayé. Qu'est ce que tu ferais si je t'embrassais Allie ? Là maintenant ? Vos regards se croisent. Allie est un rayon de soleil dans ta vie. Elle éclaire chaque moment sombre avec sa présence. « Est-ce que toi aussi tu ressens cette attirance entre nous ? » Crétin. T'es sensé faire comme si elle existait pas cette attirance. Vous êtes censés continuer de jouer sur la corde raide, en équilibre. Parce que ce qui pourrait se passer n'a pas le droit de se passer. T'es en couple, Warren. « J'ai envie de t'embrasser. » Tu repousses une mèche derrière son oreille. Idiot.

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Jeu 29 Jan - 23:59

Je ne m'attends pas à ce qu'il me touche, c'est bizarre même, je ne me souviens pas qu'il l'ait déjà fait, de cette façon en tout cas. Je suis perdue, je sens mon coeur battre à la chamade dans ma poitrine, je ne sais plus si c'est agréable ou non, il n'y a que la chaleur dans mes joues qui trahit ce qui se passe en mon intérieur en cet instant. Je l'attends cette question, celle qu'il semble vouloir poser depuis le début, celle qui a provoqué son envie de jouer. Je t'écoute Warren, te regarde, j'attends tes mots, tes interrogations, tout. "Est-ce que toi aussi tu ressens cette attirance entre nous ?" Ma respiration s'interrompt quelques secondes, ai-je bien entendu ? Je ne suis pas sûre. Je lève les yeux, si j'ai bien entendu... Cette attirance oui, je la ressens, plus que jamais. Je ne sais pas ce qui se passe, peu importe, j'aime ça. Je n'entend plus rien autour, il n'y a que lui et moi. Je hoche la tête, hypnotisée, ne fixant plus que ses yeux bleus, perdue dans l'immensité et la douceur de ses mots. "J'ai envie de t'embrasser." Une caresse. Bon Dieu. Je ne sais plus ce qui me retient, j'ai l'impression d'avoir loupé un truc en route. Sans doute le moment où les choses sont devenues aussi intenses entre nous. J'ai l'impression de le connaître comme jamais maintenant. Je sais qui il est, je sais ce qu'il aime, je connais sa langue aussi. Je me demande comment mettre des signes sur ce qui se passe en moi momentanément. Mon regard se perd sur ses lèvres. J'ai envie de l'embrasser aussi. "Fais-le." Je le signe sans ciller de ses lèvres. Oui, qu'attends-tu Warren pour séparer la distance entre nous si tu as tant envie que ça. Je résiste à l'envie de faire quoique ce soir, priant pour qu'il succombe à ses envies. Le monde ne tourne ne plus rond maintenant, ou du moins, il tourne autour de Warren. Je ne sais pas ce qu'on est en train de faire, je m'en fiche, j'ai juste envie de profiter. Ça fait longtemps que je n'ai pas été aussi bien, aussi attirée, aussi désireuse. 

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Dim 1 Fév - 15:28

Tu sais pas si c'est l'alcool ou si c'est l'effet Allie. Peut-être un mélange des deux. Tes inhibitions s'effacent lentement. Il n'y a plus qu'elle. Le jeu est vite abandonné. La seule partie qui compte, c'est celle qui se joue entre vous deux. Les mots t'échappent. Tu ne les regrettes pas. Pas encore. Elle est là, à quelques centimètres de toi, plus belle que jamais, plus accessible qu'elle ne l'a jamais été. Ta main dans ses cheveux, t'observes chaque train de son visage. Dis-moi que, toi aussi, tu la ressens cette attraction entre nous. C'est trop intense pour être à sens unique. Elle finit par acquiescer et il y a un truc qui se déclenche en toi, un besoin irrépressible de sentir ses lèvres contre les tiennes. « Fais-le. » Ses lèvres ne bougent pas, elle te le signe. L'explosion dans ta poitrine. Chacun de tes sens est en alerte. Et t'hésites. T'es pas sûr de pouvoir t'arrêter une fois que t'auras goûté à ses lèvres. Allie, c'est le genre de drogues dont on devient accro. Et vite. Mais il n'y a plus rien qui existe. Il n'y a qu'elle et ses lèvres. Tes doigts glissent sur ses joues, tes pouces caressent ses pommettes. Ton regard s'accroche au sien. Tu cherches un signe qui t'indiquerait qu'elle a changé d'avis, une raison qui te pousserait à retourner à ta vie pépère. Mais tu n'y vois que l'envie qui reflète la tienne. Tu devrais pensé à Leah, mais tu ne penses à rien. Tu te redresses un peu, ton corps se collent au sien et doucement tes lèvres se posent sur les siennes. Doucement. Subtilement. Un avant goût. Puis un autre baiser. Plus insistant. Ta retenue disparaît. Tu l'embrasses. T'embrasses Allie avec toute la passion qu'elle sait faire naître en toi. Le monde cesse de tourner. Il n'y a plus d'unité de temps, d'unité de lieu. Il n'y a qu'Allie.

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Dim 1 Fév - 16:47

Tu sais pas pourquoi t'as autant envie de sentir ses lèvres sur les siennes, c'est comme un appel, un besoin, t'as juste envie là maintenant, puis tu sais que lui aussi, il en a envie. T'attends parce qu'il va le faire, t'en es convaincue, il prend trop de temps à ton goût, beaucoup trop. Ta peau te brûle sous ses mains, tu bouges pas, ton souffle se fait plus lent alors que ton coeur est en train d'agoniser dans ta poitrine, tu pensais pas qu'il arriverait à faire naître autant de choses en toi, tu t'en doutais pas quand tu discutais avec lui derrière ton écran, bien protégée par ta fenêtre. Tu plonges ton regard dans le sien, tu le pousses à y aller, il a ton autorisation, tu n'attends plus que ça. Tu recules d'un pas quand il se redresse pour lui laisser la place mais il s'en fiche lui, il se colle à toi et t'aimes ouais, t'aimes vraiment ça. Tu passes tes mains sur son corps, sur sa taille pour te maintenir, t'as l'impression que si tu te retiens pas, tu vas t'évanouir. Enfin, la libération, il t'embrasse, un baiser doux, timide, t'en veux plus mais t'oses pas vraiment. Il semble lire dans tes pensées. Tu fermes les yeux, t'entends plus rien, il n'y a que lui et toi. Tu sais pas très bien si tu seras capable de t'arrêter parce que t'aimes trop ça, tu pourrais rester là pendant des heures à goût à ses lèvres. Mais tu finis par interrompre votre baiser parce que t'as besoin de reprendre ta respiration. Tu le regardes, tu t'éloignes pas, tu restes là contre lui, tes mains maintenant fermement son tee-shirt. "Wah." Tu t'exclames. On t'avait pas embrassé comme ça depuis que Gabriel et toi aviez décidé de vous séparé d'un commun accord. Tu sais à présent que ce désir que tu ressens pour Warren, t'arrivera jamais à le refouler. Tu rougis, parce que tu sais plus vraiment quoi dire. Tu t'attendais pas à ça. Tu t'attendais à rien. "Je me souviens plus de ta question." Tu plaisantes parce que c'est ce que tu sais bien faire. T'as d'autres talents mais pour le moment ton cerveau ne tourne plus bien rond pour ça.  

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Mar 3 Fév - 18:14

C'était censé être une soirée comme les autres, une soirée où tu pouvais boire sans penser aux conséquences, sans penser à ta relation qui s'effrite. Mais comme toujours, Allie avait tout bouleversé. Il avait suffi d'un sourire pour que ta vie prenne un tournant inattendu. Tu pourras blâmer l'alcool demain, mais tu sais que l'attirance entre vous n'est en rien lié au shots de téquila. C'est plus intense que ça. Les verres enchaînés ont simplement effacés tes inhibitions. Tu prends ton temps, tu la découvres, tu la dévores. Tes lèvres touchent les siennes. La délivrance enfin. Le monde autour de toi s'efface. Il ne reste plus qu'Allie. Allie et le baiser qu'elle te rend. Allie et ses mains sur ta taille. Allie et le goût de ses lèvres. Tes sens sont en alerte. Ton corps entier est en ébullition. Jamais un premier baiser ne t'a fait autant d'effet. « Wah. » Wah en effet. Tes doigts caressent toujours sa joue. Y a un sourire d'idiot qui s’immisce sur ses lèvres. Tu devrais penser à Leah maintenant et repousser Allie, retourner à ta vie, mais t'es plus sûr de pouvoir te passer du goût de ses lèvres. "Je me souviens plus de ta question." Elle te parle, tu regardes ses lèvres pour déchiffrer ses mots, mais elle t'appelle ses lèvres. Juste un baiser. Un dernier que tu déposes sur ses lèvres avant de t'éloigner. Ton corps se décolle du sien, mais tes mains retrouvent leur place sur ses hanches. C'est étrange ce besoin de toujours la toucher. T'as même plus envie de les utiliser tes mains. Ton pouce caresse sa hanche et tu te forces à parler, juste pour garder le contact avec sa peau. « Je te demandais si tu la ressentais cette attirance. » que tu répliques, un sourire fière sur le visage. Il n'y a plus de doutes possibles. L'attirance est là. Elle la ressent. Autant que toi. Et c'est une raison de plus pour laquelle tu devrais partir. Avant de te bruler les ailes. Avant de lui bruler les ailes.

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Mer 4 Fév - 21:00

T'as pas tellement envie que ça s'arrête, t'aime bien ce gars, mieux que ça, t'aurais bien envie de l'embrasser une fois de plus. Et il t'embrasse parce que ce mec a comme un sixième sens en lui, celui qui replacerais l'ouïe qui lui fait malheureusement défaut depuis toujours. T'aime ça, au oui, t'aime trop ça, tu grimaces presque quand il s'éloigne de toi, pour de bon cette fois. "Je te demandais si tu la ressentais cette attirance." Tu souris, t'aimes entendre sa voix, il ne l'utilise pas souvent, surtout depuis que tu as appris son langage et c'est tant mieux, t'aime pas lui imposer de faire ce qu'il n'aime pas faire, surtout que t'adore cette langue, elle te fascine. Tu la ressens tellement bien cette assurance, t'as pas besoin qu'il te le fasse remarqué, ça fait un moment que ça dure, mais t'es pas très claire avec les relations humaines, c'est pas ton fort et tu comprends pas rapidement mais peu importe, quand tu finis par comprendre, c'est beau et ça fait du bien. T'arrives pas à détacher ton regard de ses yeux bleus, t'adores ses pupilles, elles te font rêver. "J'en ai une pour toi." Tu avoues, un sourire malicieux sur tes lèvres, les yeux pétillants, t'es heureuse, t'attends plus rien, tu vis juste l'instant comme il vient et ça t'anime. "Tu poserais pour moi ?" Tu demandes l'air de rien, t'as eu l'idée comme ça, t'aimerais bien le peindre, il t'inspire. Ça fait longtemps qu'on t'as pas inspiré de la sorte, puis t'as encore des toiles à fournir pour ton exposition. T'as décidé de prendre ton temps mais t'aimerais bien tenter, s'il le veut bien.  

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE SILENCIEUX
MESSAGES : 99
DATE D’ARRIVÉE : 25/09/2014
AVATAR : Benjamin Eidem
CRÉDITS : Manhattan Kaboul


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Mar 10 Fév - 17:26

Tu comprends pas ce qui se passe, pourquoi avec Allie tout semble si simple. Tu l'as embrassé, pensant que cette envie disparaisse. Mais non, elle ne fait que s'agrandir. Comme une évidence. Leah disparaît de tes pensées, le monde extérieur est oublié. Il n'y a plus qu'Allie. Allie et la douceur de ses lèvres, Allie et cette attirance qui est plus qu'évidente désormais. T'as essayé de lutter. C'était voué à l'échec. Elle t'hypnotises ta jolie Allie. « J'en ai une pour toi. » T'es déjà tenté de dire oui alors qu'elle a pas posé sa question. Y a un truc dans son sourire qui t'empêches de réfléchir clairement. « Tu poserais pour moi ? » Hein ? « Maintenant ? » que tu demandes. Tu sais pas si c'est l'alcool ou autre chose, mais cette idée te paraît pas aussi inconfortable que tu aurais pu le penser. Probablement parce que c'est Allie. « J'suis pas sûr d'être un modèle exemplaire. » J'ai la bougeotte. Et si t'es face à moi, je vais vouloir te regarder. Encore et encore. Comme la plus belle des peintures. Tes doigts caressent toujours sa hanche. « Mais si ça peut te faire plaisir alors pourquoi pas ? » que tu rajoutes avec un sourire qui semble vouloir dire seulement parce que c'est toi. Je le ferais pas pour une autre.« Faudra promettre d'effacer tous mes défauts. »que tu ironies. Putain, Warren, dans quoi tu t'embarques ?

_________________
“Tell me a story, or a memory, or a lie.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA GRIBOUILLEUSE
MESSAGES : 768
DATE D’ARRIVÉE : 23/06/2014
AVATAR : anaïs pouliot.
CRÉDITS : #wildworld.


MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   Dim 15 Fév - 16:23

"Maintenant ?" T'imaginais ça dans un futur proche, très proche mais pas aussi proche, bien que l'idée te plaise réellement. Le ramener chez toi, le peindre, t'es pas sûre de pouvoir résister à cette tension entre vous par contre. T'aimerais dire que t'es plus forte que ça mais c'est pas vrai, puis, tu vois pas tellement pourquoi tu devrais résister à ça. Tu hausses les épaules en souriant, toujours collée à lui. T'as l'impression que c'est ta place légitime actuellement et puis, t'es terriblement bien ici, dans ses bras. "J'suis pas sûr d'être un modèle exemplaire." Tu fais disparaître ses paroles d'un revers de main. "Tu es parfait." Tu oses dire, sans réfléchir, tu réfléchis plus tellement depuis quelques minutes. D'autant plus que tu vas probablement pas avoir le courage de le regarder aussi longtemps sans l'approcher, le toucher, l'embrasser. "Mais si ça peut te faire plaisir alors pourquoi pas ?" Quelque chose s'agite en toi, tu comprends pas très bien quoi mais peu importe, t'aimes bien, comme ce regard qu'il pose sur toi à cet instant. "Faudra promettre d'effacer tous mes défauts." Tu rigoles, approchant ta main de son visage, tu caresses la peau de sa joue, lentement, précautionneusement, sa peau douce, sa peau sans défauts. "Quels défauts ?" Tu demandes. T'as beau y réfléchir, t'arrives pas tellement à lui en trouver. Depuis qu'il est entré dans ta vie, il s'est imposé comme la personne la plus adorable que tu es jamais rencontré, il t'est gentil, doux, drôle, tu l'apprécies vraiment, sans doute trop. "Tu ressembles à un prince charmant." Tes mots dépassent ta pensée, rêveuse, le regard plongé dans le sien, tu glousses. C'est la vérité, pour toi, il a tout du prince Philip de cette chanceuse d'Aurore. Tu te demandes si tu pourrais l'être toi, Aurore. T'as envie de lui prendre la main et l'emmener tout de suite avec toi avant qu'il ne change d'avis. Tu te réveilles tout à coup. "Viens, on va chez moi." T'attrapes la main qu'il avait laissé traîner sur ta hanche, tu entrelaces vos doigts, le plus naturellement du monde et tu l'attires vers la sortie, pressée de pouvoir te mettre au travail. Légèrement nerveuse, légèrement grisée. 

_________________

Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: stolen moments (allie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

stolen moments (allie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» stolen moments (allie)
» Les Moments musicaux ( Schubert )
» Moments marquants de "Hallyday par Johnny"
» Les grands moments de l'Olympia
» [120928] Star Column – Partie 1; Ces moments agréables avant B1A4 (racontés par Baro)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: Downtown San Francisco :: Haight Ashburry-