Partagez | .
 

 all i want for christmas is you. (garrett)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
LA JOIE DE VIVRE
MESSAGES : 186
DATE D’ARRIVÉE : 14/09/2014
AVATAR : rachel hilbert.
CRÉDITS : applestorm.


MessageSujet: all i want for christmas is you. (garrett)   Dim 7 Déc - 18:10

Quelle idée j’ai eu de lui envoyer une photo de moi avec le petit chien d’une amie. Me voilà à devoir rencontrer sa mère. Et autant dire que j’étais plutôt nerveuse à l’idée de voir la mère de Garrett. J’avais peur qu’elle ne m’aime pas, qu’elle ne m’apprécie pas et qu’elle trouve que Garrett valait bien mieux que ça, que moi. Je n’avais franchement pas l’habitude de rencontrer les mères de mes petits copains, tout simplement parce que ce n’était pas très important. Mais là, c’était important. Parce que avec Garrett, tout était différent, à commencer au fait que je n’avais jamais été autant amoureuse de quelqu’un comme j’étais amoureuse de lui. Il me rendait heureuse comme jamais personne ne m’avait rendu heureuse, et je ne voulais pas le laisser glisser entre mes doigts. Alors forcément, je voulais que sa mère m’apprécie. Après tout il était normal qu’après avoir créer un être aussi parfait que Garrett, elle veuille que sa copine soit tout aussi parfaite. Enfin bon. J’avais commencé à me préparer pour me rendre chez lui, voulant être un minimum présentable. Je me surprends même à me coiffer, moi qui d’habitude ne touche pas à mes cheveux, les laissant dans leur état naturel et complètement décoiffé. J’enfile mes gros collants, une petite robe noire très sobre, je mets mes bottes, mon manteau bien chaud, et ma grosse écharpe. Une fois mon bonnet sur la tête, je suis parée pour sortir. Je prends la boîte de ferrerro rochers que j’ai acheté un peu plus tôt et je sors pour me rendre à pied jusqu’à chez Garrett. J’ai toujours aimé marcher, qu’il vente ou qu’il neige. Je me fiche pas mal du froid, je préfère tout de même marcher plutôt que de prendre le métro ou la voiture. Mais alors que je suis environ au 3/4 du chemin, je vois un sans abri assis dans la rue, tremblant. Et c’est sans réfléchir que je retire mon manteau, mon écharpe et mon bonnet pour le lui donner. Je lui remets également entre ses mains presque plus de la moitié des chocolats qui se trouvent dans la boîte, histoire qu’il tienne au moins la journée. C’est seulement après l’avoir habillé de mon manteau, entouré de mon écharpe et réchauffé ses oreilles de mon bonnet que je repars vers l’endroit où j’étais censé être il y a déjà 15 bonnes minutes. Alors je me mets à courir. De une parce que je suis en retard, et de deux parce que je crève de froid. Et ce n’est qu’un euphémisme. Je ne sens plus mes doigts, ni mon nez, ni mes oreilles. Bref. Ce n’est pas grave, cette homme en avait plus besoin que moi. Une fois arrivée, je sonne à la porte, tremblante et gelée, et pour couronner le tout je manque d’avoir une crise cardiaque en voyant mon reflet dans la vitre. J’ai le nez tout rouge par le froid, et mes cheveux que j’avais pris soin de coiffer ne le sont plus à cause de ma course. Génial. Raison de plus pour que je panique, sa mère allait penser que j’étais une débraillée qui ne faisait même pas l’effort de se coiffer pour rencontrer la mère de son copain. Mon dieu. Et puis en plus la boîte de ferrero rochers était à moitié vide. Inspire, expire Lola. Tout va bien se passer, tout va bien se passer… Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE RÊVEUR
MESSAGES : 1800
DATE D’ARRIVÉE : 12/04/2014
AVATAR : nicolas simoes.
CRÉDITS : #soapflaws.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Dim 7 Déc - 19:03

"Gary, on a dit pas de téléphone quand t'es ici !" Je reposais l'engin sur la table, un sourire aux lèvres, elle ne se doutait même pas de ce qui va se passer dans quelques minutes. "Maman, Lola va venir." Le regard de ma mère changea du tout au tout, des étoiles dans les yeux, un sourire sur les lèvres, elle était ravie. Maman m'emmerdait depuis des jours pour que je lui présente Lola, quand elle avait appris que j'avais une nouvelle femme dans ma vie, elle n'avait cessé de me poser des questions pour s'assurer que Lola n'était en aucun point comparable à Ruby. Qui pouvait l'en blâmer ? "Mais non mais Gary, regardes la maison ! On peut pas inviter quelqu'un comme ça !" Rooo, elles étaient toutes pareilles c'est pas possible. "T'inquiètes pas maman, Lola va même pas remarquer le bordel." Elle était déjà bien trop angoisser à l'idée de rencontrer ma mère, elle n'allait sûrement rien remarquer de ce qui trouvait dans les différentes pièces de la maison. "D'accord, d'accord." Maman commençait déjà à s'affairer partout pour faire un peu la poussière. Ça n'avait pas de sens, il y avait déjà une tonne de cartons dans le salon, des décorations de Noël partout... Je rigolais et attrapais une guirlande lumineuse que je commençais à monter dans le sapin. C'était toujours moi qui faisait ça, depuis que j'avais dépassé ma mère en taille. J'avais hâte qu'elle arrive, j'avais hâte qu'elle rencontre ma mère, elles allaient s'entendre à merveille, j'en était convaincue. La sonnette. Ah enfin ! Ma mère passait la tête par l'entrebâillement de la porte de la cuisine, elle était déjà en train de préparer un dîner fastueux pour ce soir. J'en soupirais. "C'est elle ?" Probablement oui, je hochais la tête et me dirigeais vers la porte pour ouvrir. Elle était là, magnifique comme toujours. Je souriais comme un con, comme à chaque fois que je la voyais. Je l'aimais tellement. "Bonjour mon amour !" Que je m'exclamais, tout excité alors que Lola était probablement en train de vivre la troisième guerre mondiale dans sa tête. Je la regardais de haut en bas. "T'es magnifique. Aller viens." J'attrapais sa main pour l'attirer, effleurais ses lèvres des miennes en l'attirant dans la maison. "T'es glacée ! T'as pas pris de manteau ?" Que je remarquais en l'attirant contre moi. Elle était toute froide et j'avais même l'impression qu'elle grelottait, elle avait sûrement encore donner son manteau à un sans abri sur le chemin. Elle était trop bonne. Maman entra dans mon champ de vision, derrière elle. "Lola, j'te présente ma mère, Marielle, maman, voici Lola." Ma mère s'approchait de Lola pour la prendre dans ses bras. Bon Dieu maman ! C'était Lola qui allait fuir en quatrième vitesse. "Ravie de vous rencontrer Lola." Elle la vouvoyait en plus, merveilleux ! Ma mère était probablement au septième ciel dans l'instant. Adieu Ruby, elle commençait sans doute à y croire maintenant !  

_________________

Pour vivre heureux, je vis caché, au fond de mon bistrot peinard, dans la lumière tamisée, loin de ce monde de bavards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA JOIE DE VIVRE
MESSAGES : 186
DATE D’ARRIVÉE : 14/09/2014
AVATAR : rachel hilbert.
CRÉDITS : applestorm.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Dim 7 Déc - 20:14

J’avais froid, j’en tremblais, j’étais essoufflée après avoir couru, et décoiffée, mais pire que tout : j’étais paniquée à l’idée de rencontrer la mère de Garrett. Et si elle ne m’aimait pas ? Et si elle me détestait, même ? Si je sentais mes doigts en cet instant, je serai très probablement en train de me ronger les ongles. C’est peut-être finalement une bonne chose que je ne sente plus mes mains à cause du froid, hm. Et finalement Garrett m’ouvre enfin, et malgré le froid et tout le reste, je ne peux pas m’empêcher de sourire à sa vue. "Bonjour mon amour ! T'es magnifique. Aller viens." Sans même rien dire, il avait le don de m’apaiser. Je glisse alors ma main dans la sienne, souriante, bien que frigorifiée, l’embrassant rapidement. "T'es glacée ! T'as pas pris de manteau ?" La chaleur de la maison et la chaleur de son corps lorsqu’il m’attire contre lui me fait du bien. Je me blottis contre lui. Ça me réchauffe un peu, et je commence même à sentir mes doigts. « J’en avais pris un, mais je l’ai donné à quelqu’un sur le chemin. » J’avoue finalement. Ce n’était pas bien grave, j’allais bien finir par retrouver une température normale. Ce qui m’embêtait un peu plus, c’était que j’avais acheté des chocolats pour sa mère, mais je n’avais pas pu m’empêcher d’en donner la moitié au sdf. "Lola, j'te présente ma mère, Marielle, maman, voici Lola." Et voilà le moment fatidique. Je me retourne alors pour faire face à la mère de l’être le plus parfait sur terre. Je n’ai pas le temps de dire ou de faire quoi que ce soit qu’elle me prend dans ses bras. Et j’ai beau être une femme très tactile, ce geste me surprend tout de même puisque c’était bien la première fois que je la voyais. Mais le fait qu’elle soit aussi accueillante et chaleureuse me rassure en quelque sorte."Ravie de vous rencontrer Lola." Inspire, expire, sourit, inspire, expire. Tout va bien se passer. « Moi aussi je suis ravie de vous rencontrer madame Mullins ! » Mon sourire fait ressortir mes fossettes. Je sais que Garrett me l’a présenté par son prénom, mais je ne suis pas sûre de me sentir à l’aise avec ça encore. Surtout que je ne pouvais pas tout me permettre avec elle. « Je suis désolée je vous avais acheté ça mais… » je lui tends la boîte au chocolat. « j’en ai donné quelques uns à un sans abri que j’ai croisé en venant ici. » Mes joues rosissent un peu de honte, je lance un regard désolé à Garrett en espérant qu’il ne m’en voudrait pas. Moi qui avait voulu être parfaite pour me présenter à la mère de Garrett, je me retrouvais sans manteau, sans rien, décoiffée, gelée, et avec une boîte de chocolat à moitié vide.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE RÊVEUR
MESSAGES : 1800
DATE D’ARRIVÉE : 12/04/2014
AVATAR : nicolas simoes.
CRÉDITS : #soapflaws.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Lun 8 Déc - 0:27

"Moi aussi je suis ravie de vous rencontrer madame Mullins !" Madame Mullins, encore deux trois trucs comme ça et maman en tomberait amoureuse. Elle était déjà conquise, je pouvais le voir dans ses yeux. Elle n'avait jamais été aussi heureuse de voir Ruby, même au début. C'était sans doute différent en même temps, je n'avais plus quinze ans et le désespoir qu'elle avait rencontré en voyant le néant de ma vie y était peut-être pour quelque chose. Quoiqu'il en soit, j'étais heureux aussi de mon côté, je ne pouvais m'empêcher de rester en contact avec Lola, d'une manière ou d'une autre. "Je suis désolée je vous avais acheté ça mais…" Je baissais la tête vers la boite de chocolat et pouffais. Elle aurait pu avoir une cargaison, j'étais convaincue qu'elle aurait tout donné quand même, Lola était trop bonne, pour tout le monde, sûrement pour moi aussi. "J’en ai donné quelques uns à un sans abri que j’ai croisé en venant ici." Je lui lance un sourire en apercevant son regard désolé. J't'en prie Lola ! "Ça c'est pour moi !" Que je m'exclamais en attrapant le reste de la boite de chocolat. J'avais faim et de toute façon, maman allait sûrement décliner poliment parce qu'elle faisait attention à sa ligne. Des conneries. Mais peu importe, ça en faisait plus pour moi, d'autant plus que la moitié était déjà à moitié pleine ! Je la regardais là, dans la maison où j'avais grandis, ça paraissait si naturel alors que c'était la première fois qu'elle entrait ici. J'étais content, oui, heureux. Au moins autant que ma mère. "Aller, aller, emmènes Lola dans le salon, je vais chercher, quelque chose à boire." D'accord maman. Je glissais mes doigts entre ceux de ma Lola et l'attirait vers le champ de bataille. Il n'y avait plus beaucoup de places pour s'asseoir aux vues de la masse de cartons que j'avais descendu du grenier. Nous avions bien trop de décorations de Noël mais mieux valait trop que pas assez dans ces moments là. Je posais la boite de chocolat sur la table, l'ouvrais et en gobais déjà un délicieux mon Dieu. C'était sans doute ce que je préférais pendant les fêtes de Noël. "Tu vois, elle t'adore déjà." Dis-je la bouche pleine avant d'avaler. "Depuis que Ruby est partie, elle n'attend que ça." Parler de Ruby n'était probablement pas la stratégie la plus adéquate mais j'espérais que les choses se soient tassées à ce propos, d'autant plus que j'étais convaincu que maman en ferait allusion au moins une fois dans la soirée, au moins pour partager son désamour envers mon ex univers. "On était en train de faire le sapin, tu veux m'aider ?" Le sapin se dressait devant nous dans toute sa hauteur. Il me paraissait bien plus grand quand j'étais gosse, c'était probablement à force de grandir... Peu importe. Le décorer restait un moment privilégié que j'adorais clairement en cette période, comme un gosse en fait ! 

_________________

Pour vivre heureux, je vis caché, au fond de mon bistrot peinard, dans la lumière tamisée, loin de ce monde de bavards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA JOIE DE VIVRE
MESSAGES : 186
DATE D’ARRIVÉE : 14/09/2014
AVATAR : rachel hilbert.
CRÉDITS : applestorm.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Jeu 11 Déc - 15:34

Il a de la chance que sa mère soit en face de moi, sinon je serai en train de donner un coup de coude dans les côtes de Garrett pour avoir ri alors que je dégaine ma boîte de chocolat à moitié vide. Je n’y pouvais rien si je ne pouvais pas m’empêcher de donner tout ce que j’avais sous la main aux sans abris que je croisais, j’avais toujours été comme ça."Ça c'est pour moi !" Je fronce légèrement les sourcils. Ah non hein, c’était pour sa mère, pas pour lui. Je voulais les grâces de sa mère, pas de Garrett. Enfin bon, je n’allais pas faire la gamine, surtout pas devant sa mère. Je le suis docilement alors qu’il m’entraîne vers le salon. Enfin, ce n’était plus vraiment un salon vu tous les cartons qui se trouvaient là. Et lorsqu’il avale un des chocolats, je profite du fait que sa mère ne soit pas encore là pour lui donner une légère frappe sur le torse. « C’est pas pour toi ! » Déjà que j’avais honte d’en ramener si peu, il ne fallait pas que Garrett mange tout et ne laisse rien à sa mère. Enfin bon, ce n’était pas bien grave non plus. "Tu vois, elle t'adore déjà. Depuis que Ruby est partie, elle n'attend que ça." Ruby, je l’avais presque oublié celle-là. J’étais jalouse, évidemment que je l’étais, qui ne le serait pas ? « Elle l’a déjà vu ? » Je lui demande alors. Je parle de Ruby, bien évidemment. Si sa mère avait apprécié Ruby à sa rencontre, la pression était encore plus énorme. Il fallait que je sois mieux qu’elle. Ouais, c’était vraiment stressant maintenant que j’y pensais. Et si Ruby avait fait une meilleure impression que moi ? "On était en train de faire le sapin, tu veux m'aider ?" Je hoche la tête alors que je m’approche d’un des cartons pour attraper une guirlande. Sauf qu’au lieu de le mettre sur le sapin, je l’enroule autour du cou de Garrett, comme une écharpe. « T’es beau comme ça » je dis en riant avant de m’approcher pour l’embrasser rapidement, histoire que sa mère ne croit pas que je suis incapable de rester éloignée de ses lèvres moins de 2 secondes au cas où elle rentrerait dans la pièce à ce moment là. Même si bon, c’était plutôt vrai, j’avais du mal à rester plus de deux secondes sans l’embrasser et rester collé à lui, mais ce n’était pas la peine de le préciser. Et puis je glisse ma main dans la sienne en regardant autour de moi. « Tu as grandi ici ? » je demande, curieuse, imaginant le mini Garrett courir partout dans la pièce ou encore apprendre à jouer du piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE RÊVEUR
MESSAGES : 1800
DATE D’ARRIVÉE : 12/04/2014
AVATAR : nicolas simoes.
CRÉDITS : #soapflaws.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Ven 12 Déc - 0:20

"C’est pas pour toi !" Oh si, si elle pensait que j'allais regarder ces chocolats décorer la boite, elle avait tord ! D'ailleurs, ma mère savait pertinemment où finirait la totalité de cette boite à la fin de la journée, il faudrait qu'il soit rapide pour pouvoir en voir la couleur ! "Elle l’a déjà vu ?" J'hochais la tête, bien entendu, le contraire aurait été étonnant même. Ruby avait partagé ma vie de mon adolescence à il y a quelques mois. Ma mère la connaissait, elle la connaissait vraiment bien. "Nos mères étaient amies." C'était comme ça que nous avions passé notre enfance ensemble puis notre adolescence, puis notre vie finalement, plus ou moins avant qu'elle ne décide de se barrer souvent aux quatre coins du monde. Ma mère ne l'avait jamais vraiment apprécier, encore moins quand on avait commencé à se fréquenter réellement. Je ne voulais pas que Lola ait peur de cette information. Ça n'avait aucune importance, que je connaisse Ruby de longue date ou pas, comme ma mère, ce qui comptais c'était les sentiments forts pour m'animaient en ce moment alors qu'elle se trouvait là, dans mon élément, chez ma mère, naturellement, comme si ce n'était pas la toute première fois. Je rigolais de me voir orner d'une guirlande. "T’es beau comme ça." C'est ça. Un baiser, je l'aimais. Je n'avais pas peur que ma mère puisse surprendre quoique ce soit, elle savait, je lui racontais le principal de ce qui se passait dans ma vie. Je lui souriais alors qu'elle glissait ses doigts entre les miens. "Tu as grandi ici ?" Je regardais autour de moi en soupirant. "Oui." Que je répondais simplement. J'avais une tonne de souvenirs dans cette maison. J'avais eu beaucoup de mal à partir de chez ma mère, j'en avais mis du temps, beaucoup trop sans doute du point de vue de certain, pas assez pour ma mère qui vivait maintenant seule dans cette maison déjà bien grande pour deux. "J'te montrerais ma chambre si tu veux." Que je lui glisse à l'oreille avant que ma mère n'entre dans le salon avec son plateau qu'elle posait sur la table basse déjà bien pleine. "Asseyez-vous les enfants !" Elle commençait déjà à s'affairer partout pour ranger les cartons dans un coin. "C'est bon maman." Soufflais-je en attirant Lola dans le canapé tout contre moi, la main dans la sienne. Je n'avais pas l'intention de la lâcher de sitôt. Maman s'installait en face, dans son fauteuil puis se relevait pour bouger quelque chose, puis s'asseyait à nouveau pour se relever. "Maman." Elle se retournait pour me regarder. "Arrêtes." Elle était nerveuse, je pouvais le voir, Lola pouvait le voir. C'était l'effet Ruby, elle avait passé tellement de temps à me faire la guerre pour oublier cette fille que maintenant, aujourd'hui, alors qu'une autre se présentait dans son salon, elle ne savait plus comment réagir. "Servez-vous, j'ai fais des cookies." Dit-elle, les yeux tout brillants, putain... C'était ridicule. Elle me donnait l'impression d'être un désespoir ambulant. Comme si Lola se trouvait être la solution à toutes les inquiétudes qu'elle s'était toujours formulé à mon sujet. Elle tournait la tête vers Lola en souriant chaleureusement. "Gary vient toujours pour faire le sapin, comme quand il était petit." Et voilà, la nostalgie maintenant. Il ne manquait plus qu'elle sorte les albums de famille, et c'était bon. Lola en aurait pour la nuit. Nous étions une famille très restreinte en vérité puisqu'il n'y avait qu'elle et moi depuis bien longtemps. Je me tournais vers Lola et déposais un baiser sur sa joue, la présence de ma mère important peu. "Tu vas fêter Noël avec ta famille ?" Demandais-je, sans doute clairement désireux de l'entendre dire qu'elle serait seule pour que je puisse l'inviter se joindre à nous.  

_________________

Pour vivre heureux, je vis caché, au fond de mon bistrot peinard, dans la lumière tamisée, loin de ce monde de bavards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA JOIE DE VIVRE
MESSAGES : 186
DATE D’ARRIVÉE : 14/09/2014
AVATAR : rachel hilbert.
CRÉDITS : applestorm.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Ven 12 Déc - 14:25

J’avais parfois tendance à oublier que Ruby avait fait parti de la vie de Garrett pendant si longtemps, et ce n’était pas plus mal. J’avais tout simplement l’impression de ne pas faire le poids face à elle qui l’avait captivé pendant tant d’années, contrairement à moi. Mais c’était un fait, et il fallait que je l’accepte malgré tout. Ruby avait - malheureusement - une grande place dans la vie sentimentale de mon bien aimé. Et en plus de ça, je me mettais la pression toute seule en me disant qu’il fallait que je fasse une meilleure impression que Ruby avait pu avoir sur sa mère. Et étant donné que je ne la connaissais pas vraiment, je ne pouvais pas savoir si j’étais sur la bonne voie ou non. "J'te montrerais ma chambre si tu veux." Je souris à ses paroles en hochant la tête. « J’espère bien. » Je voulais voir la chambre où il avait grandit, et peut-être même me moquer des posters ridicules qu’il avait sur le mur. "Asseyez-vous les enfants !" Je m’exécute sans broncher, Garrett m’entraînant avec lui dans le canapé, tandis que sa mère commence à essayer de ranger tout ce qui avait autour d’elle, assez nerveuse. Je m’apprête à me lever pour l’aider, histoire peut-être de la rassurer même si le bordel ne me dérangeait carrément pas. Il n’y avait qu’à voir mon appart. Du coup je commence à me lever pour l’aider, mais Garrett intervient."Maman.Arrêtes." Du coup, moi je me rassied, glissant instinctivement de nouveau ma main dans celle de Garrett. Sa présence me rassurait, parce que même si je gardais le sourire, j’étais presque autant nerveuse que sa mère. "Servez-vous, j'ai fais des cookies. Gary vient toujours pour faire le sapin, comme quand il était petit." Gary. C’était mignon, Gary. Je tourne la tête vers le fils prodige. « Vous avez de la chance d’avoir un fils pareil. » je dis alors avec toute l’honnêteté du monde, regardant amoureusement le plus beau des Mullins. J’attrape alors un cookie, en tendant d’abord un au ventre sur patte qu’était Garrett avant de me servir moi-même et de mordre dedans. « Ils sont délicieux. » je dis à sa mère en souriant."Tu vas fêter Noël avec ta famille ?" Je secoue la tête de droite à gauche. « Mes parents et ma petite soeur vont à Chicago rejoindre ma tante et mes cousins, mais je ne suis pas sûre de pouvoir y aller avec eux. » J’avoue. De une parce que je n’avais pas économisé assez pour me payer le billet d’avion, et de deux parce que je n’étais pas certaine d’avoir assez de jours de congés pour me permettre de partir à l’autre bout du pays. « Gabriel va passer noël avec vous ? » Je demande sans réfléchir, avant de me dire que d’en parler était peut-être une mauvaise idée. Je savais que les deux Mullins n’avaient pas grandi ensemble, et je ne connaissais pas trop l’histoire. C’était des histoires de familles qui ne me regardaient pas, après tout. « Ma petite soeur a hâte de te rencontrer, elle m’a dit, je cite ‘ il est encore plus beau qu’Ashton Kutcher. dès qu’il ne veut plus de toi dis lui que je suis là, moi.’ » je rajoute presque aussitôt, pour couler le poisson au cas où Gabriel serait un sujet sensible. Bon, quoi qu’il en soit, il était hors de question que Garrett tombe dans les bras de ma petite soeur. Déjà, parce qu’elle n’avait que 13 ans, et aussi parce que sinon je lui couperais la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE RÊVEUR
MESSAGES : 1800
DATE D’ARRIVÉE : 12/04/2014
AVATAR : nicolas simoes.
CRÉDITS : #soapflaws.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Sam 13 Déc - 17:57

"Vous avez de la chance d’avoir un fils pareil." Oui, elle avait beaucoup de chance, elle le savait très bien et serait probablement la dernière à dire le contraire. J'avais toujours été très proche de ma mère, depuis le début, et je ne l'avais jamais confronté comme un adolescent en crise. Non ma mère, c'était sacré. Je lui souriais attrapant son cookie avec amour, la bouffe aussi c'était sacré ! "Ils sont délicieux." Ma mère en souriait de plus belle. Faire bonne impression était presque aussi important pour elle que ça l'était pour Lola. "Mes parents et ma petite soeur vont à Chicago rejoindre ma tante et mes cousins, mais je ne suis pas sûre de pouvoir y aller avec eux." Ooooh, j'aurais probablement dû être triste pour elle, mais j'avais terriblement envie de passer ce moment privilégié avec elle, alors si elle n'allait pas dans sa famille, ça me laissait une petite chance de ne pas essuyer un refus face à mon invitation. Génial. Je m’apprêtais d'ailleurs à lui proposer quand elle rouvrit la bouche. "Gabriel va passer noël avec vous ?" Merde. "Pardon ?" Je toussais, feignant d'avoir avaler de travers mon dernier morceau de cookie. Merde, merde, merde. J'aurais sans doute dû lui en parler à elle. Faut dire que je n'avais pas encore l'habitude d'avoir une famille si étendu et je n'avais pas encore eu l'occasion d'en parler à ma mère. Nous n'avions pas grandis ensemble non, mais pire encore, nous n'étions pas censés connaître l'existence l'un de l'autre. "Lola demandait si papy Joel allait passer Noël avec nous mais..." Je me tournais vers Lola, essayant de lui parler du regard, comme si les mots pouvaient sortir de mes yeux. "Je t'ai dis qu'il nous avait quitté l'année dernière malheureusement." Maman haussait les épaules en souriant maigrement au souvenir de ma mort de son père. Ce grand-père qui m'avait cédé le bar, le centre de ma vie avec Lola maintenant. Je savais qu'elle restait septique cependant, elle avait entendu le prénom de Gabriel, aussi clairement que je l'avais entendu... "Ma petite soeur a hâte de te rencontrer, elle m’a dit, je cite ‘ il est encore plus beau qu’Ashton Kutcher. dès qu’il ne veut plus de toi dis lui que je suis là, moi.’" J'explosais de rire. "Je veux pas la décevoir mais je pense que je voudrais toujours de toi." Que j'annonce en déposant rapidement mes lèvres sur les siennes. "Aller viens. Maman, j'vais lui faire une visite guidée puis on finira le sapin." Puis j'attirais Lola dans le couloir pour l'emporter à l'étage. Une fois à l'abris des regards et des oreilles de ma mère je m'arrêtais et plongeais mes yeux dans les siens. "Ma mère ne sait pas que Gabriel est en ville. Je... Je ne sais pas très bien ce qui s'est passé dans ma famille, mes parents se sont séparés avant ma naissance. Je suis resté avec ma mère visiblement et lui avec notre père, j'étais fils unique jusque récemment..." C'était difficile d'en parler, je ne connaissais pas toute l'histoire et Gabriel n'était pas encore prêt à voir notre mère comme je n'étais pas réellement prêt à faire de même avec notre père... On se contentait donc d'être des frères, aux familles séparées, inconnues même. "Je ne sais pas comment lui dire, je sais pas ce qui a motivé cette situation, c'est compliqué." Je frottais ma tête vivement. "Tu veux bien essayer de garder ça pour toi ? J'ai pas envie de piéger ma mère ou Gabriel..." La suppliais-je presque du regard. Prêt à ouvrir la porte de mon ancienne chambre pour oublier tout ça. 

_________________

Pour vivre heureux, je vis caché, au fond de mon bistrot peinard, dans la lumière tamisée, loin de ce monde de bavards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA JOIE DE VIVRE
MESSAGES : 186
DATE D’ARRIVÉE : 14/09/2014
AVATAR : rachel hilbert.
CRÉDITS : applestorm.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Dim 14 Déc - 0:30

"Pardon ?" Ohlàlà, qu’est-ce que j’ai pas fait. Je comprends directement que c’était une mauvaise idée de prononcer le prénom de Gabriel. Je m’enfonçais alors dans le canapé, dans l’espoir de devenir transparente."Lola demandait si papy Joel allait passer Noël avec nous mais...Je t'ai dis qu'il nous avait quitté l'année dernière malheureusement." Oui, voilà. Enfin non, pas voilà, vu la tête que tirait la mère de Garrett cette excuse était encore plus pourrie. Il avait vraiment fallut qu’il parle de son défunt grand-père ? "Je veux pas la décevoir mais je pense que je voudrais toujours de toi." Encore heureux. Je souris contre ses lèvres avant de le suivre sans rien dire à l’étage. Tel un toutou bien docile."Ma mère ne sait pas que Gabriel est en ville. Je... Je ne sais pas très bien ce qui s'est passé dans ma famille, mes parents se sont séparés avant ma naissance. Je suis resté avec ma mère visiblement et lui avec notre père, j'étais fils unique jusque récemment...Je ne sais pas comment lui dire, je sais pas ce qui a motivé cette situation, c'est compliqué.Tu veux bien essayer de garder ça pour toi ? J'ai pas envie de piéger ma mère ou Gabriel..." C’est beaucoup, beaucoup trop compliqué pour moi. Comment est-ce que je pouvais savoir tout ça s’il ne me disait rien, aussi ? « Tu ne lui as rien dit ?! » je m’exclame un peu trop fort avant de mettre ma main sur ma bouche comme si le son se bloquerait et ne partirait pas jusqu’aux oreilles de la mère de mon menteur de petit copain. Mais je lui faisais tout de même confiance, à lui et en sa manière de gérer les choses. S’il ne disait rien, c’était sûrement parce qu’il pensait que c’était la meilleure chose à faire. « Tu n’as pas envie de savoir ce qu’il s’est passé ? » Je l’interroge alors, mon regard bleu toujours dans le sien, parlant d’une voix considérablement plus basse cette fois-ci. Tout ceci m’étonnait parce que à sa place, j’aurai réagit différemment. Vraiment différemment. J’étais de nature trop sérieuse pour laisser quelque chose comme ça couler sans aucune explication. « Tu n’as jamais eu envie de connaître ton père ? Tu ne veux pas le rencontrer ? » J’attrape alors sa main alors que je parle avec douceur. Parce que bien évidemment, dans tout ça, la personne pour qui je me souciais le plus, c’était Garrett. Je ne pouvais pas m’empêcher de me demander s’il gérait bien tout ça, si ce n’était pas trop dur pour lui. Il était après tout naturel de vouloir connaître ses géniteurs, mais il se refusait d’en parler avec sa mère apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE RÊVEUR
MESSAGES : 1800
DATE D’ARRIVÉE : 12/04/2014
AVATAR : nicolas simoes.
CRÉDITS : #soapflaws.


MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   Lun 15 Déc - 23:32

"Tu ne lui as rien dit ?!" Je regardais rapidement au bas des escaliers. Lola parfait trop fort ! La discrétion ne semblait pas être son fort, il faudrait que j'apprenne ! Je souriais tout de même, face à la tête qu'elle livra en portant sa main sur sa bouche. Elle était trop mignonne. Non, non, je n'avais encore rien dis, c'était sans doute mal, peut-être que ma mère m'en voudrait en apprenant combien de temps je l'avais su sans lui en parler mais... Je n'y arrivais pas puis, il y avait Gabriel aussi. Je ne pouvais pas lâcher la bombe sans lui en parler avant. Si nous étions tous au courant, ma mère voudrait le rencontré, j'en étais certain, je ne voyais pas la situation autrement... "Tu n’as pas envie de savoir ce qu’il s’est passé ?" J'haussais les épaules. J'avais eu envie au début. Puis finalement beaucoup moins plus le temps passait. Je n'arrivais pas à trouver une raison suffisamment recevable pour expliquer la situation dans laquelle mes parents nous avaient plongé. Ma mère avait toujours refusé de parler de mon père. J'avais toujours pensé qu'il était mort ou un homme terrible. En voyant Gabriel, je ne voyais plus les choses de la même façon... "Tu n’as jamais eu envie de connaître ton père ? Tu ne veux pas le rencontrer ?" Je serrais sa main chaleureusement. C'était exactement pour ce genre de raison que cette fille était faite pour moi, qu'elle était la femme de ma vie, parce qu'en dépit des conneries, elle restait douce et présente. J'embrassais le dos de sa main délicatement. "Bien sûr que j'ai envie de le rencontrer mais... On peut parler d'autre chose ?" La fuite, brillant. J'avais juste envie de laisser ça de côté un peu plus longtemps, profiter un peu de ce moment avec elle alors qu'elle découvrait un pan de ma vie que personne n'avait réellement vu, pas qu'il y ait grand chose de passionnant. "Comment t'es toute seule pour Noël et que ton copain est le meilleur, j'te propose de t'inviter à notre table." Dis-je en souriant, ça ne pouvait faire que du bien à ma mère. C'était aussi pour cette raison que je ne disais rien encore. Comment ? Comment pouvais-je la piéger avec cette histoire alors qu'elle m'avait donné sa vie entière. J'avais été heureux avec elle, je ne comprenais pas comment elle avait pu abandonné un enfant derrière elle, ou comment mon père avait pu le faire aussi de son côté. J'avais juste envie de profiter de ces fêtes comme si je n'avais jamais rencontré Gabriel, comme si tout allait pour le mieux. Et j'avais envie de Lola se joigne à notre duo pour Noël. Notre premier Noël. "Je t'assure que ma mère un chef, tu voudras plus jamais partir d'ici." Continuais-je en passant mes bras autour de sa taille pour l'attirer un peu plus près de moi. J'avais besoin de la prendre dans mes bras tout à coup. Je l'enlaçais et enfonçais ma tête dans son cou. Elle sentait toujours bon, quoiqu'il arrive. "Je suis content que tu sois là tu sais ?" Dis-je en déposant un baiser sur la peau de son cou.  

_________________

Pour vivre heureux, je vis caché, au fond de mon bistrot peinard, dans la lumière tamisée, loin de ce monde de bavards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: all i want for christmas is you. (garrett)   

Revenir en haut Aller en bas
 

all i want for christmas is you. (garrett)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mariah Carey - Merry Christmas II You *NEW ALBUM*
» Doug Cox, Amos Garrett, Steve Dawson, Jim Byrnes
» Just Music Beats - The Anti Christmas tape [BuddahKriss]
» [NOUVELLE EDITION] de l'album des J5 "Christmas Album" + des titres bonus le 13 ocotbre...
» [INTERVIEW] Siedah Garrett confie être prête à suivre le King of Pop sur sa prochaine tournée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: North San Francisco :: Richmond District-