Partagez | .
 

 watch me burn (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
LA FAUSSE HYPE
MESSAGES : 119
DATE D’ARRIVÉE : 11/10/2014
AVATAR : Lindsay Hansen
CRÉDITS : @astoria


MessageSujet: watch me burn (r)   Lun 20 Oct - 21:56

“Your talents include lighting a cigarette and watching me burn.”

C'était soirée en amoureux ce soir. Et Evy comptait en profiter. Elle s'était fait belle, Evy. Juste pour lui. Juste pour retrouver cette lueur d'intérêt dans son regard. Elle avait sorti ses plus beaux apparats. Elle avait enfilé une robe, qui lui avait coûté un salaire mensuel. Elle avait peint de rouge ses lèvres, enfilait ses plus beaux sous vêtements. Juste pour lui plaire. Elle en était réduite à ça, à se transformer en vamp pour que son petit ami ne regarde qu'elle. Evy, elle ne savait plus vraiment qui elle était, quand elle se retrouvait au bras de Roman. Elle n'aurait jamais cru devenir cette femme, prête à tout pour garder son homme, quitte à passer outre tous les autres femmes. Evy, elle n'était pas du genre partageuse. Pourtant, son mec, elle le partageait avec la terre entière. Mais pas ce soir. Ce soir, elle l'avait pour elle toute seule, il lui avait promis. Et jusqu'à présent, il avait respecté sa promesse. Elle retrouvait l'homme dont elle était tombée amoureuse, il y a un an de ça, l'homme prévenant et pleins de petites attention qu'elle avait rencontré. Jusqu'à ce que la serveuse vienne prendre leur commande. Et tout recommence. Elle cesse d'exister. Elle devient encombrante. Il n'y a plus que la serveuse, barbie peroxydée aux seins refaits. Evy, elle était du genre sûre d'elle. Elle n'était désormais plus que l'ombre d'elle-même, emplie de doutes. Elle était lassée de passer toujours au second plan, de devenir un fantôme dès qu'une fille à grosse poitrine entrait dans son champ de vision.  « Je vous dérange peut-être ? » Et oui, la petite amie est toujours là. Et elle n'est pas dupe. Idiote de rester avec un coureur de jupons, mais pas dupe.  « J'aimerais une coupe de champagne. Sur le compte de la maison bien sûr. » La menace était implicite. Elle lui adressa un sourire qui sonnait affreusement faux avant de la congédier. Son regard croise finalement celui de Roman.  « Laisse-moi deviner, elle aussi fait partie de la longue liste de tes maîtresses ? » Elle pourrait faire un scandale, mais elle n'en a plus la force. « Un peu vulgaire non ? Je croyais que tu avais plus de gout. » Pourquoi t'es encore avec moi ?

_________________
she was a ghost of a girl.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 37
DATE D’ARRIVÉE : 15/10/2014
AVATAR : rodrigo.
CRÉDITS : aeroplane.


MessageSujet: Re: watch me burn (r)   Mar 28 Oct - 22:54

J’avais réservé ma soirée pour Evy. Ma chère et tendre Evy. Elle était belle, ce soir. Encore plus belle que d’habitude. Et ce bout de femme-là était à moi. Certes, j’allais voir ailleurs. Souvent, même. Très souvent. Mais j’estimais tout de même qu’Evy était à moi, et que de son côté elle ne pouvait pas faire de même. C’était égoïste de ma part, et je le savais. J’avais toujours été un homme égoïste, et c’était ce qui m’avait mené si haut. Ce qui avait fait ma réussite. Alors finalement, ce n’était peut-être pas plus mal d’être égoïste. Pourtant ce soir je lui ai promis que ça ne serait qu’elle et moi. Rien que pour lui faire plaisir, rien que pour la voir sourire. Et je tiens ma promesse, je ne regarde qu’elle, je lui souris, je lui parle, je lui tiens même la main. Mais ça ne dure pas longtemps. Il suffit que la serveuse fasse son apparition pour que toute mon attention se porte vers elle. Je la connaissais, elle. Je ne me souvenais plus de son prénom, mais je pourrai très facilement me rappeler du bruit qu’elle faisait au lit, hm. Alors bien évidemment, je suis absorbé par sa présence, par ses paroles digne de quelqu’un qui avait 2 de QI. Mais autant dire que mon attention était plutôt porté sur sa poitrine. J’en oublie même Evy qui est en face de moi, jusqu’à ce qu’elle se fasse remarquer, bien évidemment. « Je vous dérange peut-être ? J'aimerais une coupe de champagne. Sur le compte de la maison bien sûr. » Je tourne alors la tête vers ma dulcinée. Je n’ai pas le temps de dire grand chose que la bombe atomique qui nous servait de serveuse s’éclipse docilement. Je la suis alors du regard, ne me gênant pas pour mater son parfait derrière avant de reporter mon attention sur ma copine qui n’avait plus l’air de si bonne humeur, bizarrement. « Laisse-moi deviner, elle aussi fait partie de la longue liste de tes maîtresses ? Un peu vulgaire non ? Je croyais que tu avais plus de gout. » Mentir, ne pas mentir ? Je ne réfléchis même pas, le flot de mensonge sort tout seul de ma bouche, désormais. « Mais non, qu’est-ce que tu racontes ? Je n’ai d’yeux que pour toi. » Je dis d’une voix doucereuse, alors que j’attrape sa main pour y déposer un baiser. « Elle ne t’arrive pas à la cheville, tu le sais bien. » Je lui assure dans un sourire qui se veut rassurant et charmeur, alors que mon regard bleu se plonge dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA FAUSSE HYPE
MESSAGES : 119
DATE D’ARRIVÉE : 11/10/2014
AVATAR : Lindsay Hansen
CRÉDITS : @astoria


MessageSujet: Re: watch me burn (r)   Mer 29 Oct - 18:54

Elle avait voulu passer la soirée avec lui, comme à leurs débuts, quand il lui donnait encore l'impression d'être la seule personne qui comptait. Puis, il avait fini par l'avoir. Elle avait écarté les cuisses et son importance avait fini par disparaître. Elle n'était qu'une parmi des autres. La seule chose qui la différenciait de la longue liste de ses maîtresses, c'est qu'elle était assez stupide pour attendre autre chose de lui. Evy, c'était l'officielle. Celle qu'on salissait en allant voir ailleurs, celle qui acceptait sans rien dire. C'était l'idiote. « Mais non, qu’est-ce que tu racontes ? Je n’ai d’yeux que pour toi. » Si seulement, c'était vrai. Si seulement, tu pouvais te contenter uniquement de moi. Elle évite son regard. Roman, il sait y faire avec Evy. Il suffit que son regard azur croise le sien pour qu'elle ait envie de croire à ses paroles vides de sens. « Elle ne t'arrive pas à la cheville, tu le sais bien. » Elle le sait. Objectivement, Evy est mieux que cette pimbêche refaite de partout. Mais Roman la fait douter, lui créer des complexes qu'elle n'avait pas, la transforme en une femme qu'elle aurait détesté il y a encore un an. Ses doigts s'entrelacent au sien alors qu'elle finit par relever le regard vers lui. « Pourquoi alors ? Si elle m'arrive pas à la cheville, pourquoi tu l'as sauté ? » Elle se surprend elle-même. De ses paroles. De ses questions. Habituellement, elle reste silencieuse. Elle prétend ne rien voir quand il drague une vie sous ses yeux, quand il referme son pantalon après avoir disparu pendant 20 minutes à une soirée. Elle est devenue douée pour prétendre, Evy. Tellement douée qu'elle finit par ne plus savoir qui elle est.  La serveuse revient leur servir leur apéritif avant de leur tendre le menu. Evy n'a plus très faim. Elle se faisait une joie de cette soirée et une nouvelle fois, il gâchait tout. Elle avale d'une traite sa coupe de champagne. « Est ce que tu te protèges quand t'es avec elles ou est ce que je ne mérite même pas cette considération ? » Elle repousse une mèche brune de derrière son visage, ses joues légèrement rougies par la honte. A quel moment tout ça a dégénéré ? A quel moment a-t-elle accepté d'être la fille qui partage son homme ?

_________________
she was a ghost of a girl.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
NEWBIES DREAMING SO BIG.
MESSAGES : 37
DATE D’ARRIVÉE : 15/10/2014
AVATAR : rodrigo.
CRÉDITS : aeroplane.


MessageSujet: Re: watch me burn (r)   Dim 23 Nov - 13:03

On me demandait souvent quel était l’intérêt que j’avais à rester avec Evy, puisque je ne me gênais pas pour aller voir ailleurs, et que tout le monde le savait. Pourtant la réponse me paraissait plutôt simple : elle était à moi, et à personne d’autre. J’étais un égoïste et je voulais la garder rien que pour moi. Et puis, il ne fallait pas se mentir, ça faisait toujours mieux de se pavaner aux bras d’une femme comme elle aux réunions de famille ou les dîners professionnels. C’était le mot d’ordre que de ramener sa compagne à ce genre de dîner, de montrer à tout le monde ce qu’on avait près de nous. C’était un peu comme un concours, au final. Celui qui avait ramené la plus belle était le gagnant. Et avec Evy, j’étais toujours le gagnant. Elle était belle. Elle était jeune. Elle était intelligente. Mais malheureusement, elle ne me suffisait pas. Et surtout, surtout, elle n’était pas Mia. Personne n’était Mia. « Pourquoi alors ? Si elle m'arrive pas à la cheville, pourquoi tu l'as sauté ? » C’est une très bonne question. Et malheureusement, je n’étais pas sûr d’avoir la réponse à ça. Je garde seulement sa main dans la mienne, mon regard plongeant dans le sien comme pour la convaincre que rien de tout ça n’était important. Elle même était-elle importante, au fond ? Si elle me quittait là, maintenant, ça serait sûrement plus ma fierté qui serait blessée plutôt que mon coeur. « Est ce que tu te protèges quand t'es avec elles ou est ce que je ne mérite même pas cette considération ? » Et voilà que je manque de m’étouffer avec le champagne. Mais quelle question ! Est-ce qu’elle te prenait pour un imbécile ? Comme si j’allais risquer d’avoir des gosses. Il y avait déjà beaucoup trop de Carter en ville. « Tu te poses beaucoup trop de question. » Je dis très tranquillement, la voix posée, comme si le fait que j’aille voir ailleurs était insignifiant et normal de ma part. Ça l’était, au fond, normal. Mais seulement à mes yeux. « Tu ne peux pas te contenter de profiter de cette soirée ma belle ? » Je ramène sa main qui est dans la mienne jusqu’à moi pour déposer mes lèvres sur le dos de sa main, sans cesser de la regarder. Je sais amadouer. C’est mon métier. « Ce soir, ce n’est rien que toi et moi. » je lui souffle, avec un sourire charmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA FAUSSE HYPE
MESSAGES : 119
DATE D’ARRIVÉE : 11/10/2014
AVATAR : Lindsay Hansen
CRÉDITS : @astoria


MessageSujet: Re: watch me burn (r)   Mer 3 Déc - 16:27

Souvent, Evy se demandait pourquoi elle était encore avec Roman, pourquoi elle finissait toujours par lui pardonner ses incartades. Elle ne se contentait pas de lui pardonner, elle le justifiait même, mettant au péril sa propre estime d'elle-même. Il la détruisait à petit feu. Chaque fois que ses mains caressaient un autre corps que le sien. Evy, elle avait toujours eu confiance en elle. Quand ils s'étaient rencontrés, son sourire était des plus sincères. Elle pensait sincèrement qu'ils formaient le plus beau des couples, qu'à deux, le monde ne pourrait pas leur résister. Bêtement amoureuse, elle lui avait pardonné sa première incartade suite à un simple bracelet. C'était le prix de son pardon et de son estime. Un putain de bracelet. Ses prix avaient baissés. Elle se contentait désormais de cinq minutes de son attention.  « Tu te poses beaucoup trop de question. » Peut être. Pour être heureux, soyons bête. Ou peut être est ce vivre caché?Elle ne se souvient plus, le bonheur, c'est pas son sujet de prédilection. Evy, c'est plutôt l'image de la perfection. Prétendre que tout va bien quand votre monde entier se casse la gueule. « Tu ne peux pas te contenter de profiter de cette soirée ma belle ? » Elle aimerait, mais ce soir, elle est de mauvaise humeur. Ou peut être qu'il a finalement été trop loin. Elle ne sait plus trop. Evy, elle ne sait même plus si c'est lui le fautif ou si c'est elle. « Ce soir, c'est rien que toi et moi. » Jusqu'à quand qu'elle a envie de lui demander ? Mais elle se retient et à la place lui offre son sourire courtois. . « Tu devrais t'en poser des questions parfois. Un jour, ça cessera de me suffire tout ça.» qu'elle le prévient, son sourire toujours en place. Elle joue sa comédie, le rôle de la petite amie parfaite, celle qui ne sait rien de ses coucheries ou qui les accepte sans broncher. Il dépose un baiser sur sa main, son regard ancré dans le sien et elle se fait avoir, la pauvre idiote. Comme d'habitude. « Tu as raison. Profitons de la soirée. Pour une fois que je t'ai pour moi toute seule.» qu'elle minaude, lui offrant son plus grand sourire. Naïvement, elle se dit que si la soirée lui plaît, il en voudrait une autre. Puis, il finira par ne la vouloir qu'elle. « Cette nuit aussi ce n'est que toi et moi ? » qu'elle demande un sourire taquin sur son visage, qui trahit son angoisse, à l'idée de la savoir parti avec une autre après leur soirée.

_________________
she was a ghost of a girl.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: watch me burn (r)   

Revenir en haut Aller en bas
 

watch me burn (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Watch à Mons (B) 21 novembre
» The Watch (cover Genesis) à Arlon samedi 12 juin
» And So I Watch From Afar
» Karma to Burn + Year Long Disaster + ÖfÖ Am le 20 juillet au Mojo
» Someone To Watch Over Me - George Gershwin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: North San Francisco :: Richmond District-