Partagez | .
 

 aiming at the sun ✲ ariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
LE CANCRE
MESSAGES : 168
DATE D’ARRIVÉE : 03/10/2014
AVATAR : ansel elgort.
CRÉDITS : avatar - quiet riot, signature - elliphant (text)


MessageSujet: aiming at the sun ✲ ariel   Dim 5 Oct - 16:49

Ariel Chester
nom ☇ chester, comme une ville d'angleterre apparemment. ariel préfère se dire que son patronyme vient de là plutôt que d'un père qui n'en a rien a faire de lui. prénoms ☇ ariel. simple et original, un prénom qui respire la bonne humeur - comme celui qui le porte. age et date de naissance ☇ ariel est né le 3 mai 1991, il a vingt-trois ans à présent. dans sa tête pourtant, il en a un peu moins. nationalité ☇ canadienne. origine ☇ canadienne, aussi. il a certainement un arrière-grand parent anglais et un autre américain, mais c'est tout. statut social ☇ célibataire. depuis toujours, en fait. orientation sexuelle ☇ hétérosexuelle, il n'y a pas de doute là-dessus. niveau d'étude ☇ nul. il a arrêté les études dès qu'il a pu, c'est-à-dire juste après la fin du secondaire. job ☇ serveur, laveur de vitre, maçon, caissier, peintre en bâtiment. l'un puis l'autre, au gré des villes où ils se sont arrêtés, avec devon. revenus ☇ précaires. incertains. mais c'est ce qui lui plaît à ariel, de ne pas savoir s'il aura assez d'argent pour manger le lendemain. statut familial ☇ un père qu'il ne supportait plus, une mère qui tente d'apaiser les tensions, et deux sœurs qu'il adore. il continue d'envoyer des lettres à la cadette et a téléphoné une fois à sa mère en arrivant à san francisco. c'est à peu près les seuls contacts qu'il a encore avec sa famille. traits de caractère ☇ souriant, drôle, blagueur, adorable, généreux, fêtard, dragueur, sûr de lui, rêveur, têtu, parfois immature, à l'écoute, aventurier.  tentations ☇ il n'ira certainement pas le crier haut et fort, et encore moins à la principale intéressée, mais sa tentation principale est belle est bien sa meilleure amie, devon. en dehors de ça, ses tentations quotidiennes sont la procrastination, le corps des femmes, l'envie de s'évader et les cookies aux pépites de chocolat. % de tentation ☇ lui dire ou ne pas lui dire? la retenir ou ne pas la retenir? ariel résiste un peu par défaut lorsqu'il est question de devon. pour tout le reste, il succombe très facilement. ce qui lui ferait une moyenne de 85% de tentation.

▽ Ariel a deux petites sœurs, une de trois ans sa cadette, Jean, et une de dix-huit ans, Lisa. Il les adore toutes les deux mais, la dernière étant en fauteuil roulant depuis presque toujours, il est inconsciemment plus protecteur envers elle. C'est d'ailleurs la seule avec qui il a gardé contact après son départ pour les États-Unis. Il lui a envoyé une carte postale de chaque ville où Devon et lui se sont arrêtés, et lui a écrit une longue lettre à leur arrivée à San Francisco. N'ayant aucune adresse fixe, elle n'a jamais eu aucun moyen de lui répondre, alors Ariel espère simplement que sa sœur a bien reçu tout ce qu'il lui a écrit.

▽ Il a écrasé et jeté son téléphone portable juste avant de partir d'Edmonton : la dernière chose qu'il avait envie, c'était bien que sa famille ou ses amis puissent l'appeler. Arrivé à San Francisco il n'en a pas acheté de nouveau, n'en ressentant pas la nécessité. La seule personne qu'il aurait besoin de joindre c'est Devon, et ils ont déjà leurs astuces pour se retrouver en toutes circonstances.

▽ Ariel a toujours été en conflit avec son père, d'aussi loin qu'il se souvienne. Ce dernier a eu un fils lors de son premier mariage, qui a maintenant une trentaine d'années. Ariel ne l'a quasiment jamais vu, mais il en a entendu parler maintes et maintes fois. Selon son père, Eliott est le fils parfait : il est grand, sportif, intelligent, diplômé de l'université de Toronto et actuellement chef de sa propre entreprise très productive. Le géniteur a toujours mis une énorme pression sur son fils, désirant qu'il suive les traces de son demi-frère, ce qu'a toujours refusé Ariel. Il n'a jamais ressemblé à Eliott et son père n'a jamais cessé de le dénigrer, estimant que c'était un bon à rien. Sa mère a constamment essayé d'apaiser les tensions, sans succès.

▽ Ariel était en effet le pire des cancres, à l'école. Il ne restait jamais concentré plus de cinq minutes et préférait de loin faire l'idiot pour faire rire ses camarades plutôt que d'écouter ce que les professeurs avaient à dire. Il a souvent reçu des avertissements pour son comportement et avait des notes exécrables. Il n'en était pas pour autant bête. Comme il le dit lui-même, il n'a certes pas l'intelligence du mathématicien, mais il possède la sagesse du rêveur et l'expérience du voyageur.

▽ Si Ariel a toujours rêvé de faire un road-trip à travers les USA, c'est avant tout pour quitter la maison familiale et ce père qui ne l'a jamais aimé – et qu'il n'a jamais aimé. C'est aussi pour échapper à cette société dont il ne veut pas faire partie, une société où l'argent manipule tout et les égalités sont trop nombreuses. Il voulait n'avoir à se reposer que sur lui-même, n'avoir personne qui lui dicte quoi faire et ne pas se soucier de l'argent, ne pas s'embêter à chercher un appartement, trouver un travail stable en passant des entretiens d'embauches, et toutes ces choses que la vie sédentaire impose. En fait, Ariel avait simplement envie d'être libre. S'il est parti, c'est aussi et surtout pour partir à l'aventure, vivre quelque chose d'exceptionnel et voir des paysages à couper le souffle.

▽ Ariel a travaillé dur pour pouvoir enfin partir faire le tour des États-Unis. Il a enchaîné les boulots en parallèle des cours. Après le secondaire, il a arrêté ses études et s'est mis à travailler. Il a fait des jobs à droite à gauche pendant un an, avant de trouver un poste d'hôte d'accueil dans un hôtel cinq étoiles au centre-ville d'Edmonton : un boulot aux antipodes de son caractère mais qu'il a pourtant rempli avec brio pendant deux ans et demi. Une fois assez d'argent en poche, il a acheté un grand van vintage et tout pour l'aménager. Il a transformé l'intérieur du véhicule pour qu'il soit vivable, a grosso modo regardé sur une carte un possible itinéraire, a fait le plein d'essence, a frappé chez sa meilleure amie et est parti avec elle en direction de la frontière Étasunienne.

▽ Lors de son road-trip, son tempérament et sa façon d'être n'ont pas vraiment changé : il est resté ce mec rieur et dragueur. Comme (très) souvent, il a passé beaucoup de ses soirées et de ses nuits avec des femmes, différentes à chaque fois, sans remarquer que ce n'était pas très au goût de sa meilleure amie. C'est pourtant l'un des seules façons qu'a trouvé Ariel de s'évader complètement de son présent, de ne pas se préoccuper de ses problèmes, de ne penser qu'à son plaisir : de profiter de la vie, en somme. S'il ne couche jamais deux fois avec la même fille, c'est tout simplement parce qu'il ne veut pas s'attacher, qu'il ne veut pas s'engager. Il a bien vu comment les couples fonctionnaient et il ne veut pas de soucis supplémentaires.

▽  Ariel se contente de peu pour être heureux. Il adore par exemple ouvrir en grand les portes du van, s'allonger sur le lit, sentir la brise fraîche lui caresser les joues et observer le paysage qui s'étale devant lui. Il pourrait rester comme ça pendant des heures.

▽ Devon et Ariel sont maintenant arrivés à San Francisco, le but qu'ils s'étaient fixés. Ariel n'est cependant pas très rassuré quant à leur avenir ; il ne sait absolument pas combien de temps ils vont y rester et, si c'était ce qu'il trouvait palpitant dans les autres villes, il est aujourd'hui plutôt inquiet. Il a peur que Devon veuille s'y installer de façon permanente, que tout ce qu'ils avaient construits durant cette année de voyage vole en éclats et qu'ils aient à vivre cette vie bien rangée qu'Ariel avait voulu fuir en partant d'Edmonton. Surtout, même s'il ne pourrait pas se l'avouer et encore moins le dire à voix haute, Ariel a peur d'être séparé de Devon, de vivre sans elle, de manger sans elle, de dormir sans elle, d'être sans elle.
depuis quand es-tu sur san francisco, et que viens-tu y faire ☇ depuis tout juste une semaine. on est arrivé il n'y a vraiment pas longtemps avec devon ; jusque là, on roulait en van à travers les états-unis. san francisco, c'était un peu l'unique but qu'on s'était fixé avant de partir : entre le départ et l'arrivée, c'était beaucoup plus fou, beaucoup plus l'aventure. pourquoi sf? peut-être pour la liberté qu'elle dégage... la liberté qu'on recherchait en faisant ce road-trip. combien de temps nous allons y rester, c'est la grande question. j'espère pas trop longtemps : j'aimerais bien qu'on continue de parcourir le monde, devon et moi. si tu devais choisir un pays sur la planète, ce serait lequel ☇ la norvège, probablement. ça ne change pas vraiment du canada, mais ça me fait bien plus rêver. non pas que je n'aime pas mon pays mais, j'y ai toujours grandi alors pour moi il est devenu plutôt banal. ouais, j'adorerais visiter la norvège, la parcourir de long en large. profiter des saunas. et puis tant que nous y sommes, traverser le reste de l'europe. as-tu déjà été tenté de tout recommencer à zéro dans ta vie, l'as-tu fais ☇ j'étais tenté depuis presque toujours, de tout recommencer à zéro. et je l'ai fais. c'était mon plus grand rêve : tout abandonner, et faire le tour des états-unis en van. en fait, ce n'était qu'une question de temps, le temps d'avoir assez d'argent pour m'acheter le van et l'aménager. je l'ai eu il y a un an. et ces douze derniers mois ont été les plus beaux de ma vie, sans aucun doute.


« AND I AM SO TEMPTED TO TOUCH. TEMPTED TO GET. »
prénom/pseudo ☇ chloé/vercors. fuseau horaire ☇ UTC +1 si je ne me trompe pas. en france, quoi. présence ☇ régulière. avis général ☇ le forum est trop beau et trop coul. arrivé(e) par ☇ caca(mille). scénario/inventé ☇ le génialissime scénario de devon.  avatar ☇ le sublime et talentueux ansel elgort. crédits ☇ its-anselelgort.




will you be my temptation ?



   
   
   

- Aller Dev', j'aime pas quand tu boudes.
-
- Nan mais sérieux.
-
- Écoute Devon Connely, j'y peux rien si tu me baragouines des machins que je ne comprends pas.
Ariel esquissa un sourire. Ce n'était pas la première fois qu'il se disputait avec sa meilleure amie et ce ne serait certainement pas la dernière non plus. Il n'empêche qu'il n'aimait pas vraiment s'embrouiller avec elle, même s'ils finissaient toujours par se réconcilier. Les petites chamailleries étaient régulières, quand Devon mangeait un peu trop des biscuits du jeune homme, ou quand Ariel insistait pour mettre sa musique électro-garage un peu particulière. Mais parfois, l'un ou l'autre haussait davantage le ton, la colère pouvait se sentir dans sa voix, et ça jetait un froid dans l'habitacle. Mine de rien, malgré tout ça, leur relation n'en ressortait que plus forte à chaque fois.
- Alleeeer, fais moi un petit sourire.
Il tourna la tête brièvement, mais le visage de la brune était toujours de marbre. Purée, elle était douée. Ariel lui pinça affectueusement la joue avant de passer son bras autour de son cou, ne quittant pas des yeux la route.
- Je suis désoléééééé, Devonounette.
- T'es con.
Devon rigola en secouant la tête, et les deux amis étaient réconciliés.
- Ah, je préfère ça.
Le sourire d'Ariel s'étirait jusqu'à ses oreilles. Devon et lui se connaissaient depuis qu'ils étaient gamins. Il ne se rappelait même plus comment il avait rencontré la brune pour la première fois ; tout ce dont il se souvenait, c'était qu'il avait eu envie de la revoir le lendemain et tous les jours d'après. Il y avait tout de suite eut une incroyable complicité entre les deux gamins qu'ils étaient à l'époque, et Ariel n'avait voulu perdre cela pour rien au monde. Aujourd'hui encore, il ne pourrait pas supporter de ne plus avoir l'amitié de Devon. Ce serait comme perdre un bout de lui-même. Leur différence d'âge ne l'avait par ailleurs jamais dérangé, au contraire. Ils n'avaient de ce fait pas les mêmes cours, pas forcément les mêmes occupations et, cela leur faisait davantage de choses à se raconter quand ils se retrouvaient. Aussi, il pouvait parler à une personne complètement étrangère à son propre cercle d'amis, et donc lui dire tout ce qu'il voulait sans risque qu'elle n'aille le répéter à quelqu'un. Et même si Devon venait à rencontrer la cible des confidences du jeune homme, il ne se faisait pas de souci. Il avait une confiance inébranlable en sa meilleure amie.


Coucou sister !
J'espère que tu vas bien et que les parents sont pas trop relous... Nous on est sur la route là, enfin arrêtés bien sûr, j'écris pas en conduisant non mais oh. Je sais pas trop ce que fait Devon, j'crois qu'elle est allée cueillir des fleurs, ça sent bon dans la voiture après. Sérieusement, c'est pas ironique. Je sais pas trop où on est sinon, je crois qu'on est grosso modo sur la route entre Cheyenne et Salt Lake City. C'est super beau ici. J'me demande souvent ce que tu fais, j'imagine que tu pleures beaucoup mon départ pas vrai ? Haha, j'en étais sûr.
Aller j'te laisse Lisou, jte fais des bisous (sur la joue). Ah attends, Devon est de retour. Elle te fais des bisous aussi (sur l'autre joue on va dire).
À plus dans l'bus ! Tu me manques (un peu).
Ariel, ton frère préféré (en même temps t'en as qu'un seul) (enfin de vrai, si tu vois c'que j'veux dire)



Ariel freine doucement, puis un peu plus fort. Il débraye, passe le point mort puis embraye. Il tire le frein à main, éteint le contact. Il tourne le visage vers sa meilleure amie et, les yeux pleins d'étoiles, la prend dans ses bras.
- On l'a fait Dev'. On l'a fait bordel !
- Ouiiii... quand tu repenses à tout les pays qu'on a traversé, tout ce qu'on a vécu...
- C'est quelque chose hein ? Ça fait tout bizarre de se dire que voilà, c'est finit...
Ariel a soudain des trémolos dans la voix, qu'il cache aussitôt du mieux qu'il peut. Il est terriblement excité de découvrir San Francisco et tellement heureux de tout le chemin qu'ils ont parcouru, ensemble ; mais d'un autre côté, il a si peur. Il ne sait pas de quoi exactement – du moins pas consciemment. Il ouvre la bouche, mais aucun son ne sort alors il la referme. Il ne sait pas quoi dire pour évacuer cette crainte sur laquelle il ne peut même pas mettre de mots. Il repense alors à ces douze mois passés et les bons souvenirs lui reviennent en mémoire. Les meilleurs moments qu'il a passé sont certainement ceux où Devon et lui travaillaient au même endroit ; dans le même restaurant, par exemple. Ils se lançaient des blagues dès qu'ils se croisaient, ou se frottaient l'épaule pour s'encourager, lorsque le boulot était plus difficile. Et si par malheur ils tombaient sur un patron insupportable, ils faisaient tout pour le mener en bourrique et se marraient bien, de retour au van. Les randonnées qu'ils ont fait étaient inoubliables, elles aussi. Les paysages étaient extraordinaires et ils se sentaient toujours extrêmement bien après avoir marché durant des heures. Complètement exténués, ils s'allongeaient en silence l'un à côté de l'autre, parfois sur le lit du véhicule, parfois à même le sol, dans l'herbe. Ils en avaient fait des balades, en Alberta, mais elles prenaient ici une toute autre dimension. L'effort, les paysages, la fatigue ; tout semble beaucoup plus beau aux yeux d'Ariel ici, aux États-Unis.
- Bon aller, c'est pas le tout, mais on va pas rester plantés devant le panneau de San Francisco.
Il se détache de sa meilleure amie et replace ses mains sur le volan.
- Si ?
Devon secoue la tête et Ariel met le contact. Il aurait peut-être préféré qu'elle réponde « si », justement. Si, on reste là. On repart, on fait demi-tour. Mais c'est trop tard, maintenant. En une seconde à peine, la frontière de la ville est traversée. Un nouveau chapitre de leur vie est entamé au moment même où les deux amis parcourent les rues de San Francisco. Ariel regarde de tous les côtés, malgré tout émerveillé par ce qui l'entoure. Il manque d'écraser un chien et son maître et se concentre de nouveau sur la route.
- Ça serait dommage de terminer notre superbe voyage par un petit séjour en prison, hein ?



Dernière édition par Ariel Chester le Ven 10 Oct - 22:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L'ADRÉNALINE
MESSAGES : 137
DATE D’ARRIVÉE : 17/08/2014
AVATAR : charlie.
CRÉDITS : @submvrine.


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Dim 5 Oct - 16:58

ooh chloé, ça fait plaisir de te retrouver ici
bienvenue I love you

_________________
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA BLUFFEUSE
MESSAGES : 2045
DATE D’ARRIVÉE : 15/04/2014
AVATAR : Gabriella Wilde
CRÉDITS : yumita


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Dim 5 Oct - 18:25

les chloé au pouvoir
bienvenue I love you

_________________
“Comment te dire quand t’es pas là, que moi sans toi, ça ne veut rien dire. Comment te dire, dis moi comment te dire que moi sans toi, c’est comme un rire qui ne trouve pas vers où mourir”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE CANCRE
MESSAGES : 168
DATE D’ARRIVÉE : 03/10/2014
AVATAR : ansel elgort.
CRÉDITS : avatar - quiet riot, signature - elliphant (text)


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Dim 5 Oct - 18:40

roro I love you je suis contente de te retrouver aussi
sawyer, je l'ai toujours dit, les chloé domineront!

merci à toutes les deux

_________________

never been in love
population keep growin, bombs keep on blowing, and we always want more. hearts keep on breaking, souls keep on aching, but i never been in love before. @elliphant ≈ nbilb©️ alaska, its-anselelgort.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Dim 5 Oct - 19:02

bienvenue par ici, et bonne chance pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Dim 5 Oct - 19:04

omggg ansel je crois que t'es dans l'obligation de me garder un lien et bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE CANCRE
MESSAGES : 168
DATE D’ARRIVÉE : 03/10/2014
AVATAR : ansel elgort.
CRÉDITS : avatar - quiet riot, signature - elliphant (text)


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Dim 5 Oct - 19:44

merci beaucoup I love you
han oui opale, c'est obligé là

_________________

never been in love
population keep growin, bombs keep on blowing, and we always want more. hearts keep on breaking, souls keep on aching, but i never been in love before. @elliphant ≈ nbilb©️ alaska, its-anselelgort.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Dim 5 Oct - 20:27

bienvenue ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LE BLAIREAU
MESSAGES : 3445
DATE D’ARRIVÉE : 11/04/2014
AVATAR : harry styles
CRÉDITS : avatar@anaëlle


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Lun 6 Oct - 6:03

j'avoue que j'étais pas convaincue par ansel dans le rôle gus au départ, mais vu les chutes du niagra qui ont pris place sur ma tronche en regardant tfios, je crois qu'il était pas si mal finalement bienvenuuuue
ariel en prénom I love you

_________________

you took a Polaroid of us then discovered the rest of the world was black and white but we were in screaming color.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA DÉPRESSIVE
MESSAGES : 2465
DATE D’ARRIVÉE : 20/03/2014
AVATAR : jones.
CRÉDITS : @ruthless


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Lun 6 Oct - 23:23

bienvenuuuuuuuuuuuue ma belle j'suis tellement contente que tu sois ici, faut que je réponde à ton mp mais j'ai pas eu le temps aujourd'hui Arrow bref, tu fais comme chez toi surtout t'es bonne en ansel

Spoiler:
 

_________________
    looking for no misery.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LES MAJUSCULES
MESSAGES : 1323
DATE D’ARRIVÉE : 14/04/2014
AVATAR : kaya.
CRÉDITS : @chevalisse.


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Lun 6 Oct - 23:32

Annie Jefferson a écrit:
Spoiler:
 
j'aimerais qu'on oublie cette histoire...

_________________
baby no i can't escape
the bed's getting cold and you're not here, the future that we hold is so unclear but i'm not alive until you call and i'll bet the odds against it all. save your advice 'cause i won't hear, you might be right but i don't care. there's a million reasons why i should give you up but the heart wants what it wants ✻ wild hunger / gomez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-vis-sans-gps.tumblr.com/
avatar
LA DÉPRESSIVE
MESSAGES : 2465
DATE D’ARRIVÉE : 20/03/2014
AVATAR : jones.
CRÉDITS : @ruthless


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Mar 7 Oct - 0:33

bah pourtant, c'était un grand moment. aaaah, chalippe

_________________
    looking for no misery.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA FAUSSE IDIOTE
MESSAGES : 216
DATE D’ARRIVÉE : 19/06/2014
AVATAR : ken.
CRÉDITS : @sweet disaster.


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Mar 7 Oct - 9:31

j'déprime encore quand j'y pense

_________________
dis-moi ce que tu penses de ma vie, de mon adolescence. dis-moi ce que tu penses. j'aime aussi l'amour et la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE CANCRE
MESSAGES : 168
DATE D’ARRIVÉE : 03/10/2014
AVATAR : ansel elgort.
CRÉDITS : avatar - quiet riot, signature - elliphant (text)


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Mar 7 Oct - 20:58

merci à toutes
blair (harryjemeursadieu), j'avais pas lu le bouquin donc pour moi ansel allait super bien pour le rôle forcément (et il était vraiment juste parfait ); en tout cas je compatis totalement pour les chutes du niagara: j'ai pleuré non-stop du début à la fin (et encore un peu après).
camille je suis tellement contente aussi I love you et t'en fais pas pour le mp, ma fiche n'est pas encore finie de toute façon
Spoiler:
 
hanlala, que de bons souvenirs Laughing chalippe ftw, carrément. (c'est quand même dommage qu'on est jamais eu l'occasion de se faire cette petite dispute brynne/charlotte, tout de même)

_________________

never been in love
population keep growin, bombs keep on blowing, and we always want more. hearts keep on breaking, souls keep on aching, but i never been in love before. @elliphant ≈ nbilb©️ alaska, its-anselelgort.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Mar 7 Oct - 21:13

Punaise, le sourire de ce type ! Bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Mer 8 Oct - 1:15

welcoooome avec ce choix perf'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LA SIMPLICITÉ
MESSAGES : 89
DATE D’ARRIVÉE : 17/09/2014
AVATAR : danielle cambell.
CRÉDITS : sweet nothing (avatar), giphy (gif profil), daniellecampbll (gifs signature), anaëlle (code signature).


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Mer 8 Oct - 12:20

    Moi je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE CANCRE
MESSAGES : 168
DATE D’ARRIVÉE : 03/10/2014
AVATAR : ansel elgort.
CRÉDITS : avatar - quiet riot, signature - elliphant (text)


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Mer 8 Oct - 18:20

merci beaucoup

moi je t'aime encore plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA MAMAN
MESSAGES : 779
DATE D’ARRIVÉE : 15/04/2014
AVATAR : rachel bilson.
CRÉDITS : #twisted lips.


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Ven 10 Oct - 23:27

pour moi c'est tout parfait il me faudra juste l'avis de devon pour te valider

_________________

wait a second, i think she's ready to blow
must be my future sex love sound and when
it goes down baby all you gotta do is...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE CANCRE
MESSAGES : 168
DATE D’ARRIVÉE : 03/10/2014
AVATAR : ansel elgort.
CRÉDITS : avatar - quiet riot, signature - elliphant (text)


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Ven 10 Oct - 23:28

coul, merci
et j'ai envoyé un mp à devon tout à l'heure pour la prévenir, du coup elle devrait passer à un moment ou à un autre

_________________

never been in love
population keep growin, bombs keep on blowing, and we always want more. hearts keep on breaking, souls keep on aching, but i never been in love before. @elliphant ≈ nbilb©️ alaska, its-anselelgort.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA SIMPLICITÉ
MESSAGES : 89
DATE D’ARRIVÉE : 17/09/2014
AVATAR : danielle cambell.
CRÉDITS : sweet nothing (avatar), giphy (gif profil), daniellecampbll (gifs signature), anaëlle (code signature).


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Ven 10 Oct - 23:37

    Holààà je viens en coup de vent ayant compris qu'on n'attendait plus que moi!
    Pour moi aussi c'est tout bon. J'ai vraiment hâté qu'on développe tout ça en RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LA REBELLE
MESSAGES : 207
DATE D’ARRIVÉE : 27/09/2014
AVATAR : lotz.
CRÉDITS : @agathe


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Sam 11 Oct - 10:53

hop hop, baby, je valide tout de suite t'es chez toi ici, hein


et voilà ! t'es finalement arrivé(e) au bout de ta fiche, c'est super ça parce que tu vas enfin pouvoir t'installer à san francisco comme il se doit. pour se faire, tout d'abord, il serait préférable que tu ailles vérifier que ton avatar se trouve bien dans le bottin, nous ne sommes pas à l'abris d'un oubli !
ensuite une fois que tout ça c'est réglé ! tu peux partir à l'aventure, te faire une fiche de liens pour te faire plein de potes (n'oublie pas que la fiche de liens est obligatoire), et pour indexer tes sujets. oui oui oui, nous avons pensé à tout par ici ! tu pourras aussi répertorier ton métier, et trouver un logement pour ne pas finir dans les rues.
et puis bien sûr, n'oublie pas de passer un peu de bon temps dans le flood pour faire connaissance avec les autres et pour te détendre un peu après un bon rp comme on les aime !

si tu as besoin de quoique ce soit, nous sommes à te disposition, oui oui oui, on est là pour toi, quoiqu'il arrive, partout sur le forum.

love sur toi de caca, coco, marie et clara.

_________________

tu m'cherches, tu m'trouves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
LE CANCRE
MESSAGES : 168
DATE D’ARRIVÉE : 03/10/2014
AVATAR : ansel elgort.
CRÉDITS : avatar - quiet riot, signature - elliphant (text)


MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   Sam 11 Oct - 12:30

j'ai hâte aussi dev
han merci amour pour la validation j'ai trop hâte de polluer le forum avec mon petit ariel

_________________

never been in love
population keep growin, bombs keep on blowing, and we always want more. hearts keep on breaking, souls keep on aching, but i never been in love before. @elliphant ≈ nbilb©️ alaska, its-anselelgort.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: aiming at the sun ✲ ariel   

Revenir en haut Aller en bas
 

aiming at the sun ✲ ariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ariel Lin : Lonely northern hemisphere
» Ariel Ramirez (1921-2010)
» Ariel Kenig
» Ariel Sebastián
» scènes du Faust de Goethe (Schumann, 1843/1853)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▿ TEMPTED. ::  :: Who you are. :: Welcome here, honey.-